Rapport Périodique ON joue – Le Plan de promotion du sport du gouvernement de l'Ontario

Rapport Périodique
ON joue – Le Plan de promotion du sport du gouvernement de l'Ontario


Message de la ministre

Minister Daiene Vernile

À titre de ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport, je suis emballée que mon ministère ait assumé un rôle de premier plan dans le développement d’un système sportif dynamique, sécuritaire et inclusif auquel des gens de tous les âges, de tous les milieux et de tous les niveaux peuvent participer.

Pratiquer un sport ou des loisirs nous garde en santé, en plus de nous apprendre des leçons précieuses sur le travail d’équipe, la tolérance et le respect et de mettre en lumière l’importance du travail acharné et de la détermination. Par l’entremise des trois piliers de la participation, du développement et de l’excellence, je souhaite m’assurer que tous les Ontariens ont la possibilité de prendre part à des compétitions, d’améliorer leur forme physique ou se simplement se faire de nouveaux amis en participant à un sport.

Depuis le lancement du plan en 2015, notre gouvernement a fait des progrès considérables dans les trois domaines prioritaires d’On joue, et a entrepris ou terminé toutes les initiatives décrites dans le plan. Ces progrès ont été rendus possibles grâce à nos solides partenariats avec des organisations provinciales et multisports, des entraîneurs, des bénévoles, des arbitres et des athlètes, ainsi que mon Comité consultatif de promotion du sport. Un système sportif amateur ne pourrait fonctionner avec succès sans ces partenaires, et je suis impatient de collaborer avec eux au fur et à mesure que nous continuons de mettre le plan en œuvre.

La promotion du sport et de la vie active et l’investissement dans ceux-ci aident à développer des esprits sains dans des corps sains, et inspirent notre prochaine génération d’athlètes. Je suis fière de diriger l’Ontario dans son cheminement vers un système sportif de première qualité qui sera durable pour des générations à venir.

Sincères salutations,

L’honorable Daiene Vernile
Ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport

Retour en haut


Introduction

ON joue — Le Plan de promotion du sport du gouvernement de l’Ontario (2015), lancé à titre d’héritage des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015, est le plan de la province visant à soutenir le sport amateur en Ontario. Grâce à une collaboration avec divers intervenants, le Plan continue de mieux adapter le système sportif pour qu’il livre des actes respectant les trois priorités que sont la participation, le développement et l’excellence.

Ce rapport périodique présente une mise à jour sur ce qui a été accompli depuis que nous avons publié le rapport périodique de la première année en décembre 2016. En date de mars 2018, des mesures ont maintenant été achevées ou entreprises dans chacune des 17 initiatives décrites dans le Plan.

Le Comité consultatif ministériel de promotion du sport a joué un rôle important dans la mise en œuvre de ces initiatives. La ministre a nommé les membres du Comité en décembre 2015 afin de faciliter la consultation des intervenants, de cerner les problèmes au sein du secteur et de fournir des conseils d’experts dans le but de faire progresser la mise en œuvre du Plan. Cette année, le Comité a axé ses efforts sur la présentation à la ministre de recommandations sur la façon d’améliorer les possibilités et le soutien destinés aux arbitres, de célébrer l’excellence au sein du système sportif amateur de l’Ontario et d’appuyer la participation au parasport.

Comme il s’était engagé à le faire dans le Plan, le ministère a organisé un symposium du sport annuel depuis 2016, qui réunit les décideurs de l’Ontario dans le domaine du sport pour faire un tour d’horizon des résultats des mises en œuvre et discuter des tendances ainsi que des questions de l’heure. Plus de 110 organisations distinctes ont participé à l’édition 2017 du colloque, et 84 pour cent des participants qui ont répondu à un sondage après l’événement ont indiqué que leur expérience de participation avait été hautement satisfaisante.

« (ON joue) se veut un document évolutif qui sera adapté au fil du temps en fonction des événements et des circonstances. Toutefois, nos trois priorités — participation, développement et excellence — de même que notre engagement et notre volonté à faire des athlètes ontariens une priorité, demeureront les mêmes. »

ON JOUE – LE PLAN DE PROMOTION DU SPORT DU GOUVERNEMENT DE L’ONTARIO (2015)

Retour en haut


Accroître la présence des femmes et des jeunes filles

Améliorer la participation des femmes et des jeunes filles dans les sports présente des avantages qui vont au-delà du secteur sportif et récréatif. Une telle initiative peut conduire à une plus grande confiance en soi, à de meilleures notes, et ainsi qu’à de meilleures perspectives de carrières.

Depuis le lancement d’ON joue, l’Ontario s’est engagée à travailler de concert avec les prestataires du secteur sportif de tous les niveaux afin d’abolir l’écart entre les hommes et les femmes et de retirer les obstacles qui empêchent les femmes et les jeunes filles à prendre part à des activités sportives tout au long de leur vie. Pour sa première année, le Comité consultatif ministériel de promotion du sport a eu pour mission d’étudier les possibilités d’accroître, dans chacun des trois domaines prioritaires du Plan, la présence des femmes et des filles dans le secteur du sport. Accroître la présence des femmes et des jeunes filles dans le secteur sportif continue d’être un engagement distinct que nous appuyons, surveillons et évaluons au-delà des engagements définis dans ON joue.

À l’occasion de la Journée internationale des femmes de 2017, la première ministre Kathleen Wynne et l’ancienne ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport, Eleanor McMahon, ont demandé à toutes les organisations sportives de la province de prendre le même engagement que la province envers la promotion d’un accès juste et équitable au sport et aux loisirs pour les femmes et les filles. Le gouvernement s’est engagé à créer un plan d’action pour accroître la présence des femmes et des jeunes filles dans le secteur sportif, qui a été rendu public en juillet 2017 lors de la rencontre fédérale-provinciale-territoriale (FPT) des ministères du Sport à Winnipeg, au Manitoba. Ce plan d’action décrit un ensemble exhaustif de 21 mesures visant à augmenter le nombre de femmes et de jeunes filles dans les rangs des athlètes, des entraîneurs, des administrateurs sportifs et des responsables dans les écoles, les universités et les collectivités de la province.

« Il est temps de créer des conditions et systèmes optimaux, qui donneront aux femmes et aux jeunes filles de tous les âges, de tous les niveaux et de tous les horizons la possibilité de pratiquer des activités sportives et récréatives. »

ACCROÎTRE LA PRÉSENCE DES FEMMES ET DES JEUNES FILLES DANS LE SECTEUR SPORTIF (2017)

Leadership en matière d’organismes provinciaux de sport et organismes multisports (OPS/OMS) :

Les 60 OPS/OMS autorisés à offrir des programmes sportifs en Ontario doivent avoir des politiques en place pour garantir que les femmes et les jeunes filles aient un accès juste et équitable au sport. De plus, environ 78 pour cent des OPS/OMS offrent maintenant des programmes ou des initiatives destinés aux populations sous-représentées de l’Ontario, y compris les femmes et les filles.

Entraîneuses :

Changing the Game — Changing the Conversation (CTG-CTC) était un projet pilote visant à augmenter le nombre d’entraîneuses qualifiées en Ontario dans tous les sports. Ce programme comprend le développement d’un modèle de mentorat pour les entraîneuses et un portail de ressources pour les apprenties entraîneuses afin qu’elles bâtissent et améliorent leurs trousses d’outils. Il fournit un vaste bassin d’entraîneuses qualifiées que les collèges, universités et OPS/OMS peuvent embaucher, former et promouvoir. La Coaches Association of Ontario (CAO) a recruté avec succès plus de 250 femmes dans le programme.

Ce programme continuera d’offrir des initiatives de mentorat aux entraîneuses afin d’accroître l’égalité des sexes, de remettre en cause les préjugés et d’éliminer les obstacles auxquels les femmes sont confrontées au travail, à la maison et au sein de leurs communautés grâce à un financement qui y est spécialement destiné et qui provient de la Stratégie pour l’autonomisation économique des femmes du gouvernement de l’Ontario.

Organisations sportives étudiants-athlètes :

L’Ontario Federation of School Athletics Association (OFSAA), l’Ontario University Athletics (OUA) et l’Ontario Colleges Athletic Association (OCAA) offrent des programmes sportifs à plus de 35 000 athlètes partout en Ontario et ont uni leurs efforts pour définir des objectifs et des priorités communs, y compris en ce qui a trait aux femmes et aux filles. Ces associations prennent des mesures pour s’assurer qu’il y a une représentation égale des deux sexes sur les conseils et les comités consultatifs sportifs et ont mis en place des programmes de mentorat féminin pour les athlètes et les entraîneuses. Elles se sont engagées à accroître les possibilités, pour les femmes et les filles, de participer à tous les aspects du sport.

Retour en haut


Engagements d’ON joue

Le ministère a continué de respecter ses engagements d’ON joue et toutes les initiatives annoncées dans ce plan sont terminées ou en cours de réalisation.

Priorité no 1 – La participation

Priorité visant à fournir à tous les Ontariens des occasions de participer à des sports organisés dans un environnement sécuritaire et positif.

Le ministère, en collaboration avec le secteur, a pris des mesures dans divers domaines pour respecter cette priorité.

Soutien aux peuples autochtones dans le secteur sportif

En juillet 2017, l’Ontario a accueilli les Jeux autochtones 2017 de l’Amérique du Nord (JAAN). Les Jeux ont organisé des compétitions dans 14 disciplines sportives, accueilli 5 000 participants et ont été soutenus par 2 000 bénévoles. Équipe Ontario a terminé au troisième rang avec 137 médailles, soit 51 d’or, 42 d’argent et 44 de bronze. Les Jeux, qui avaient lieu pour la toute première fois en Ontario, ont eu des retombées économiques de 21,9 millions de dollars dans la province.

Lors de la préparation des Jeux, l’Aboriginal Sport and Wellness Council of Ontario (ASWCO) a organisé plus de 60 séances de qualification distinctes pour l’Équipe autochtone de l’Ontario. Parmi les athlètes qui s’y sont présentés — plus de 1 400 —, le Council a choisi 550 participants pour former l’équipe qui a compétitionné lors des Jeux autochtones 2017 de l’Amérique du Nord à Toronto.

En 2017, le ministère a déployé l’initiative des camps culturels pour les jeunes d’un bout à l’autre de l’Ontario afin que les jeunes autochtones puissent prendre part à des activités culturelles et traditionnelles liées aux terres afin de les sensibiliser au savoir traditionnel. Depuis que le programme a été lancé en juin 2017, plus de 40 camps intégrant des enseignements culturels saisonniers ont été offerts un peu partout dans la province en partenariat avec dix organisations autochtones. Le ministère investit 4,5 millions de dollars sur deux ans (2017-2019) afin d’appuyer des camps communautaires.

Loi Rowan

Le 6 mars 2018, l’Ontario a adopté une loi novatrice liée à la sécurité en matière de commotions cérébrales afin de protéger les athlètes amateurs et de rendre le sport plus sécuritaire sur le terrain et à l’école.

La Loi Rowan de 2018 sur la sécurité en matière de commotions cérébrales fait de l’Ontario un chef de file national en gestion et en prévention des commotions cérébrales en définissant des exigences qui requièrent des examens annuels des ressources de sensibilisation en matière de commotions cérébrales, des protocoles de retrait des activités sportives et de retour aux activités sportives, ainsi qu’un code de conduire en matière de commotions cérébrales qui définit les règles comportementales àS adopter pour minimiser les commotions lors de la pratique d’un sport.

En l’honneur de Rowan Stringer, une jeune joueuse de rugby de 17 ans décédée de multiples commotions cérébrales, le projet de loi désigne aussi le dernier mercredi de septembre « Journée de la Loi Rowan ».

L’Ontario est la première administration canadienne à adopter une loi sur la sécurité en matière de commotions cérébrales, établissant ainsi un précédent pour les lois sportives à l’échelle du pays. La province continuera de collaborer étroitement avec les OPS/OMS, les principaux experts médicaux, les chercheurs et les dirigeants sportifs pour s’assurer que la loi soit mise en œuvre sans heurts.

Sports de combat amateurs

L’Ontario s’est engagé à clarifier, en réponse aux changements législatifs adoptés au niveau fédéral, le statut juridique des sports de combat amateurs et travailler avec la communauté des sports de combat pour formuler les exigences appropriées en matière de santé et de sécurité et veiller à leur application. L’Ontario a dressé une liste, en vigueur le 1er juillet 2017, de 11 sports de combat amateurs dont les compétitions sont exemptées de la section du Code criminel du Canada relative aux infractions de combats concertés, soit : la boxe, le grappling, le jiu-jitsu, le judo, le karaté, le kickboxing, le muaythaï, le pancrace, le taekwondo, la lutte et le wushu. Les compétitions de ces 11 sports peuvent maintenant avoir lieu sous la supervision d’un OPS reconnu en vertu de la Politique du ministère sur la reconnaissance des sports. Ces mesures sont en place pour garantir que les complétions de sports de combat respectent les règles de compétition et protocoles de sécurité standards, ainsi que les programmes appropriés en fonction de l’âge.

Fonds ontarien d’encouragement pour le parasport

À titre d’héritage des Jeux Invictus de 2017, l’Ontario a lancé le Fonds ontarien d’encouragement pour le parasport. Par l’entremise de cette stratégie, l’Ontario a investi 820 000 $ dans le développement à long terme des athlètes de parasport ainsi que dans la formation avancée des entraîneurs et le perfectionnement du leadership. La stratégie comprend le Fonds ontarien d’encouragement pour le parasport, un programme de subventions offert aux OPS/OMS reconnus et aux organisations sportives étudiants-athlètes afin d’appuyer la création de programmes de parasport et d’améliorer la capacité du système sportif. De plus, ce Fonds a soutenu d’importantes initiatives de l’Ontario Parasport Collective (formé de 22 leaders partageant une même vision du parasport) dans les domaines du renforcement des capacités et de la formation en parasport, notamment : un projet pilote concernant la culture de l’activité physique en parasport en collaboration avec le Comité paralympique canadien, du soutien apporté à la Coaches Association of Ontario pour qu’elle recrute et forme des entraîneurs et des officiels techniques, et un investissement dans des améliorations du parasport de haut niveau grâce à l’Institut canadien du sport Ontario.

En mars 2018, la Fondation Trillium de l’Ontario, un organisme du gouvernement ontarien, a annoncé un investissement de 2,4 millions de dollars sur 5 ans — la plus importante subvention de l’histoire de la fondation — pour soutenir les efforts continus de l’Ontario Parasport Collective. Ce soutien continuera de créer un système sportif cohérent qui permettra à toutes les personnes présentant un handicap de participer pleinement aux sports et aux loisirs de l’Ontario.

Politique de reconnaissance des sports

En 2017, le ministère a mis en place la Politique révisée de reconnaissance des sports (PRS), en vertu de laquelle 60 OPS/OMS ont été évalués et reconnus comme respectant les normes de la PRS.

La PRS révisée permet de garantir que les OPS/OMS reconnus par le gouvernement sont exploités de manière sécuritaire et efficace, respectent les normes nationales, offrent des programmes sportifs de grande qualité et disposent d’entraîneurs et d’arbitres qualifiés. Les OPS/OMS reconnus sont admissibles aux programmes gouvernementaux, notamment le Fonds ontarien pour le sport amateur — un programme de financement pluriannuel conçu pour appuyer les trois piliers définis dans ON joue : la participation, le développement et l’excellence.

Priorité no 2 : Le développement

Cette priorité vise à offrir aux athlètes le soutien approprié à mesure qu’ils acquièrent des compétences.

Le ministère, en collaboration avec le secteur, a pris des mesures dans divers domaines pour respecter cette priorité.

Fonds ontarien pour le sport amateur (FOSA)

Le Fonds ontarien pour le sport amateur a été créé en 2017. Le FOSA a adopté une approche de guichet unique de financement et consolidé le Programme de financement de base, le Programme de financement prioritaire pour le développement du sport et le Programme de subventions pour la préparation à l’Équipe Ontario. Plus de 8 millions de dollars ont été remis à des OPS/OMS, à trois organisations sportives étudiants-athlètes et à Parasport Ontario en 2017. Ce nouveau programme fait appel à une approche simplifiée et efficace qui diminue le fardeau administratif et offre aux intervenants un financement pluriannuel qui permet aux organismes de planifier plus efficacement les années à venir.

Programme des Jeux de l’Ontario

Le Programme des Jeux de l’Ontario a continué de respecter ses engagements visant à offrir des expériences de compétition multisports aux gens de tous les âges et de tous les niveaux d’aptitude, ainsi que de fournir à nos athlètes des expériences de compétition de qualité et des occasions d’atteindre leurs objectifs sportifs.

En 2017, l’Ontario a présenté les Jeux ParaSport de l’Ontario, qui ont eu lieu à Brantford et dans le comté de Brant, ainsi que les Jeux d’hiver de l’Ontario des 55+, organisés par la ville de Cobourg. En 2018, l’Ontario accueille les Jeux d’hiver de l’Ontario à Orillia, les Jeux d’été de l’Ontario à London, et les Jeux d’été de l’Ontario des 55+ à Mississauga.

Ensemble, ces cinq événements donnent à environ 7 000 participants de 45 OPS/OMS la possibilité de participer à 17 jours de compétition, avec l’aide de 2 800 bénévoles.

Depuis que la province a assumé les responsabilités du Programme des Jeux en 2016, les Jeux sont devenus un événement incontournable pour les adeptes de sport amateur et continuent d’appuyer les municipalités partout en Ontario. PACHI le porc-épic, un héritage des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015, appuie les athlètes et les entraîneurs d’Équipe Ontario et est devenu un personnage facilement reconnaissable à tous les Jeux de l’Ontario.

Soutien aux arbitres

Au cours de la dernière année, le Comité consultatif ministériel de promotion du sport a eu pour mission de consacrer des efforts à fournir au ministère des conseils sur la façon d’offrir des possibilités sportives et du soutien aux arbitres. Le ministère a organisé un atelier qui a accueilli environ 30 participants du secteur du sport afin de consulter les intervenants de ce secteur sur les principaux problèmes et lacunes en matière d’arbitrage et d’obtenir de la rétroaction sur une vision provinciale et des objectifs proposés pour les arbitres sportifs en Ontario. Le ministère continue d’utiliser la rétroaction obtenue lors de ces rencontres, et de consulter les principaux intervenants du domaine sportif, pour établir les fondements d’un plan d’action en matière de soutien aux arbitres sportifs en Ontario.

Priorité no 3 : L’excellence

Cette priorité vise à permettre aux athlètes de viser l’excellence dans des sports de haut niveau.

Le ministère, en collaboration avec le secteur, a pris des mesures dans divers domaines pour respecter cette priorité.

Modernisation du programme Quest for Gold

Par l’entremise d’ON joue, l’Ontario s’est engagé à travailler de concert avec le secteur du sport pour moderniser le programme de soutien aux athlètes Quest for Gold. L’Ontario est fier que ses athlètes aient formé 31 % de l’équipe du Canada aux Jeux olympiques d’hiver de 2018, et 38 % de l’équipe du Canada aux jeux paralympiques d’hiver de 2018. Ils ont rendu tous les Ontariens fiers en réussissant à monter sur les podiums.

Nous souhaitons continuer à offrir aux athlètes du soutien qui leur permettra d’atteindre leur plein potentiel. Le ministère a mis sur pied un groupe de travail formé de représentants provenant du secteur sportif, soit des athlètes, des entraîneurs, des OPS/OMS et des experts de sports de haut niveau afin de s’assurer que le programme modernisé réussit à faire en sorte que les athlètes ontariens continuent de représenter le pays lors de compétitions internationales.

Les changements apportés au programme entreront en vigueur en 2018-2019 et continueront d’offrir aux athlètes une aide financière directe, en plus de leur fournir des occasions d’entraînement et de développement par l’entremise des OPS/OMS, ce qui permettra de soutenir un plus grand nombre d’athlètes.

Programme d’accueil d’événements sportifs de l’Ontario

Dans ON joue, l’Ontario s’est engagé à tirer profit du legs laissé par les Jeux panaméricains et parapanaméricains en matière d’infrastructures et de bénévoles, ainsi qu’à chercher à accueillir des événements sportifs qui continuent de réutiliser les infrastructures construites pour les Jeux. Entre janvier 2017 et avril 2018, l’Ontario a accueilli 29 événements sportifs de 23 disciplines sportives différentes. Parmi ces événements, 16 étaient internationaux et 13 étaient nationaux et ont eu lieu dans 14 communautés de l’Ontario. Collectivement, ces compétitions ont attiré plus de 9 000 athlètes en Ontario pour qu’ils y compétitionnent à de hauts niveaux, et ont offert aux athlètes ontariens la possibilité de compétitionner à la maison avec les meilleurs concurrents à l’échelle nationale et internationale.

De plus, neuf événements ont eu lieu dans six installations utilisées pour les Jeux panaméricains et parapanaméricains, ce qui continue de démontrer la valeur continue de ces installations comme héritage sportif pour la communauté sportive de l’Ontario.

Jeux Invictus de Toronto 2017

Toronto a accueilli les Jeux Invictus de Toronto 2017 en septembre. Plus de 500 athlètes de 17 pays se sont affrontés dans le cadre de 12 sports adaptés. Les Jeux ont offert aux Canadiens l’occasion de commémorer ses soldats et de leur rendre hommage lors de la célébration du 150e anniversaire de la Confédération. Équipe Canada a remporté 48 médailles, soit 18 d’or, 17 d’argent et 13 de bronze. Les Jeux Invictus sont une plateforme internationale soulignant le parasport et mettant en vedette des athlètes présentant un handicap. Plus de 75 000 spectateurs ont assisté aux compétitions à Toronto, alors que la diffusion en direct de l’événement a apporté 4 millions de visionnements supplémentaires dans 111 pays.

Les Jeux d’été du Canada de 2017

La ville de Winnipeg, au Manitoba, a été la ville hôte des Jeux d’été du Canada de 2017 en juillet. Ces Jeux, qui comprenaient 16 disciplines sportives, ont accueilli plus de 4000 athlètes et entraîneurs, ainsi que plus de 20 000 visiteurs. Équipe Ontario s’est classée première, rapportant à la maison 86 médailles d’or, 65 médailles d’argent et 59 médailles de bronze.

Équipe Ontario comptait 353 athlètes lors de ces jeux, et un nouveau record a été établi par l’athlète ontarienne Hanna Henderson, qui a gagné 11 médailles en natation.

Les Jeux d’été du Canada de 2021

On a annoncé que la région de Niagara accueillera les Jeux d’été du Canada de 2021, la plus grande compétition multisports amateur au Canada. Treize communautés se rassembleront pour accueillir ensemble ces jeux.

Dans les semaines précédant les Jeux, avec l’aide du Programme d’accueil d’événements sportifs de l’Ontario, la région de Niagara, en partenariat avec Basketball Canada, sera l’hôte du championnat américain des moins de 18 ans de la FIBA. Comme héritage de cet événement, l’équipement sera accessible lors des Jeux du Canada de 2021. Accueillir les Jeux en Ontario apportera une augmentation de l’activité économique pour les hôtels, les restaurants et d’autres entreprises.

Récompenses sportives

Les Récompenses sportives de l’Ontario feront partie du Symposium du sport 2018 sur le sport en Ontario et sont essentielles pour continuer de célébrer l’excellence et reconnaître les personnes et les organismes qui obtiennent des performances sportives remarquables ou contribuent de manière importante à l’amélioration du système sportif en Ontario. Les Récompenses sportives de l’Ontario de 2018 comprendront trois catégories de prix, soit Leadership pour la participation et l’inclusion, Excellence en conception des programmes et Athlète de l’année pour la province de l’Ontario. Les gagnants seront annoncés lors du colloque en avril.

Retour en haut


Conclusion et prochaines étapes

Notre gouvernement comprend l’importance de soutenir les athlètes de l’Ontario. Les athlètes sont des modèles au sein des communautés et aident à promouvoir un mode de vie sain et actif. L’investissement dans le développement des athlètes et l’offre d’un plus grand nombre de programmes contribuant à leur réussite font partie du plan du gouvernement pour favoriser l’essor de l’Ontario.

En 2018, le Comité consultatif ministériel de promotion du sport continue d’axer ses efforts sur la présentation à la ministre de recommandations sur la façon d’améliorer les possibilités et le soutien destinés aux arbitres, de célébrer l’excellence au sein du système sportif amateur de l’Ontario et d’appuyer la participation au parasport.

Au cours des prochains mois, nous poursuivrons plusieurs grandes initiatives décrites dans ON joue, notamment :

  • Le ministère cherchera à obtenir de la rétroaction et des conseils de l’ensemble de la communauté sportive sur la façon de poursuivre les activités de mise en œuvre de la gestion des commotions cérébrales partout en Ontario.

  • Le ministère continuera de collaborer avec les arbitres pour définir une vision et un plan d’action visant à améliorer le soutien aux arbitres sportifs en Ontario.

  • Le gouvernement continuera d’appuyer le programme de mentorat pour les femmes dans le secteur de l’entraînement et ajoutera un aspect touchant les femmes et les filles dans une stratégie de savoir-faire physique.

  • Le ministère continuera de travailler de concert avec l’Ontario Parasport Collective au fur et à mesure qu’il fera progresser les initiatives financées par l’entremise de l’héritage du ministère.

  • Le ministère continuera de consulter la communauté sportive sur la façon de mettre en œuvre le Programme Quest for Gold modernisé.

  • Enfin, le ministère commencera à recueillir de la rétroaction sur les mesures à envisager pour la prochaine étape d’ON joue — Le Plan de promotion du sport du gouvernement de l’Ontario.

Retour en haut