ON joue – Le Plan de promotion du sport du gouvernement de l'Ontario

Rapport d’étape de la première année


Message de la ministre

Minister Eleanor McMahon

À titre de ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport de l’Ontario, je suis fière du travail que nous réalisons pour faire de notre province un endroit merveilleux où vivre, travailler, jouer – et compétitionner.

Depuis que nous avons lancé le plan de promotion du sport ON joue en 2015, nous nous sommes affairés à transformer le secteur du sport de l’Ontario et à encourager les Ontariens de tous les âges, de tous les milieux et de tous les niveaux à pratiquer un sport. Au cours de la dernière année, nous avons réalisé d’importants progrès, notamment en lançant un Programme des Jeux de l’Ontario amélioré, qui offre un soutien accru aux municipalités hôtes de la province, en organisant le tout premier Colloque sur le sport en Ontario afin d’engager le dialogue avec nos partenaires et intervenants du secteur, et en faisant la promotion d’une pratique sécuritaire des sports, y compris des efforts importants pour lutter contre les commotions cérébrales.

À la suite des magnifiques performances de l’Ontario au sein d’Équipe Canada aux Jeux olympiques et paralympiques de 2016 à Rio de Janeiro, notre motivation pour réussir n’a jamais été aussi forte. En nous fondant sur les piliers que sont la participation, le développement et l’excellence, nous poursuivons notre travail afin d’accroître les occasions pour tous les Ontariens de pratiquer un sport et de faire en sorte que les athlètes, entraîneurs, professionnels et bénévoles aient accès aux occasions de formation et de compétition dont ils ont besoin pour monter sur le podium. En renouvelant notre programme Quest for Gold, en renforçant notre appui envers les occasions de compétition à l’échelle provinciale, nationale et internationale et en organisant d’importants événements sportifs, nous investissons dans nos compétiteurs d’aujourd’hui et de demain.

Parce qu’elle améliore la santé physique et favorise le bien-être psychologique et social, la pratique d’un sport peut jouer un rôle essentiel dans la vie de tous les Ontariens, y compris les femmes et les filles de l’Ontario. L’une des priorités de notre gouvernement consiste à favoriser les possibilités pour les femmes et les filles dans le sport, et je me réjouis à l’idée de continuer à tirer profit du soutien et des conseils du Comité consultatif ministériel de promotion du sport pour mettre sur pied un plan d’action pour créer des possibilités équitables dans le sport, qui sera lancé et mis en oeuvre plus tard cette année.

Je suis fière que notre gouvernement ait redoublé d’efforts pour soutenir les possibilités pour les collectivités autochtones de pratiquer des sports et des loisirs, y compris en mettant l’accent sur des programmes qui augmentent la participation des jeunes autochtones en particulier. Je suis également ravie que l’Ontario accueille les Jeux autochtones de l’Amérique du Nord pour la toute première fois cet été à Toronto.

Jusqu’à ce jour, nous avons fait d’importants progrès en garantissant un système sportif dynamique, sécuritaire et inclusif. Les sports et les loisirs jouent un rôle essentiel pour accroître notre prospérité collective et notre qualité de vie, et il me tarde de nous voir poursuivre ces efforts ensemble à mesure que nous mettons en oeuvre le plan de promotion du sport ON joue.

Mes voeux les plus sincères,

L’honorable Eleanor McMahon
Ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport

Retour en haut


Promouvoir la place des filles et des femmes dans le sport

La réussite dans le sport de haut niveau

La réduction de l’écart homme-femme dans le sport assurera aux filles et aux femmes l’égalité des chances en ce qui concerne la pratique d’un sport et le développement de leur plein potentiel sportif.

Les femmes se sont particulièrement démarquées en 2016 lors des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, où elles représentaient 60 % des athlètes olympiques de l’équipe canadienne. Ainsi, 52 femmes – dont près de la moitié venaient de l’Ontario et ont bénéficié du Programme Quest for Gold – ont contribué à l’obtention de 16 des 22 médailles du Canada, que ce soit individuellement ou en équipe.

Table ronde sur le développement du sport chez les femmes et les jeunes filles

Le 24 mars 2016, la première ministre organisait une Table ronde sur le développement du sport chez les femmes et les jeunes filles réunissant des représentants du gouvernement, dont la ministre déléguée à la Condition féminine, et des spécialistes du milieu pour discuter des obstacles, difficultés et tendances refrénant la pratique du sport chez les filles et des femmes. L’information tirée de ces discussions continue d’orienter les priorités du Ministère et les objectifs du gouvernement.

Soutien financier

En 2016-2017, le Ministère a appuyé des initiatives conçues pour promouvoir la place des filles et des femmes dans le sport par l’octroi de près de 1,3 million de dollars à l’échelle de la province.

Collaboration entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux

Lors de la Conférence des ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables du sport, de l’activité physique et des loisirs, en juin 2016, l’Ontario a recommandé de faire de la réduction de l’écart homme-femme dans le sport une priorité pancanadienne nécessitant une action concertée. Par conséquent, les filles et les femmes seront une priorité de la Politique canadienne du sport pour les cinq prochaines années.

Partenariats pour les salaires des entraîneuses

Le Ministère a aussi fait des avancées pour favoriser la formation d’entraîneuses. En 2016, il finançait les partenariats pour les salaires des entraîneuses par l’intermédiaire du programme Quest for Gold. Cette nouvelle initiative vise à aider les établissements d’enseignement postsecondaire à former des entraîneuses qui pourront, dans un avenir proche, accéder à un poste d’entraîneuse en chef d’une équipe universitaire.

Politique sur la reconnaissance des sports

En août 2016, le Ministère lançait une version révisée de la Politique sur la reconnaissance des sports, destinée aux organismes provinciaux de sport et organismes multisports, comportant une nouvelle exigence d’inclusion assurant l’accès égalitaire des filles et des femmes aux sports de même que leur accès à la gestion, l’élaboration de programmes, la formation et l’entraînement.

Retour en haut


Les engagements du Plan

Le Ministère a fait des progrès relativement à d’autres initiatives importantes s’articulant autour des trois priorités ciblées dans le Plan. L’analyse de ces progrès nous aidera à souligner nos réalisations et à savoir où concentrer nos efforts dans l’année à venir.

Priorité no 1 – La participation

Offrir la possibilité à toutes les Ontariennes et tous les Ontariens de pratiquer des sports organisés dans un milieu positif et sécuritaire.

Le Ministère, en consultation avec les intervenants du milieu, a pris des mesures dans des domaines variés pour réaliser cette priorité.

Soutien à la pratique du sport chez les Autochtones

En mai 2016, le gouvernement de l’Ontario annonçait un financement de 3,5 millions de dollars pour les Jeux autochtones de l’Amérique du Nord (JAAN) de 2017, qui se tiendront à Toronto. Ce sera la première fois que ces Jeux auront lieu ailleurs que dans l’Ouest canadien. Le thème des JAAN est la promotion de l’unité, du patrimoine, de la jeunesse et du sport. Ils comprendront un village culturel d’une semaine.

Depuis 2014, le nombre de communautés des Premières Nations qui participent au Programme d’animateurs de loisirs communautaires pour les Autochtones du Ministère est passé de 15 à 27. Cette année, le Ministère s’est engagé à reconduire le financement du programme, et y consacrera 3,88 millions de dollars sur les trois prochaines années.

Le soutien gouvernemental apporté au programme Voie sportive pour le bien-être des Autochtones en Ontario s’appuie sur le système récréatif et sportif traditionnel existant pour offrir aux participants, aux athlètes et aux entraîneurs autochtones la possibilité de se surpasser sur le terrain et de se hisser sur le podium.

Favoriser une pratique du sport sécuritaire

Table ronde sur les commotions

En mai 2016, le Ministère a organisé une table ronde sur les commotions avec des experts et des chefs de file du milieu sportif afin d’amorcer une discussion à l’échelle provinciale sur la prévention, le dépistage, la prise en charge et le traitement des commotions qui surviennent dans les sports organisés.

Comité consultatif de la Loi Rowan

Le Comité consultatif de la Loi Rowan, qui tire son nom de Rowan Stringer, une adolescente de 17 ans décédée des suites d’une blessure à la tête alors qu’elle jouait au rugby, appuiera les mesures gouvernementales sur le dépistage, le traitement et la prévention des blessures à la tête.

Dans le cadre de ses travaux, le Comité s’attardera à la façon dont les parents, les entraîneurs, les officiels et le milieu médical peuvent collaborer pour favoriser une pratique du sport sécuritaire. Il devra aussi examiner les pratiques exemplaires appliquées dans d’autres provinces et territoires et proposer des façons efficaces et concrètes de mettre en œuvre les recommandations formulées par le jury à la suite de l’enquête sur le décès de Rowan Stringer. Le comité soumettra ses recommandations au gouvernement d’ici septembre 2017.

Priorité no 2 : Le développement

Veiller à ce que les athlètes reçoivent le soutien approprié à mesure qu’ils acquièrent des compétences.

Le Ministère, en consultation avec les intervenants du milieu, a pris des mesures dans des domaines variés pour réaliser cette priorité.

Refonte du Programme des Jeux de l’Ontario

Le gouvernement de l’Ontario a procédé à la refonte de son Programme des Jeux de l’Ontario; les subventions destinées aux municipalités d’accueil ont notamment été augmentées et PACHI, la mascotte des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015, a été officiellement été désignée comme étant la mascotte des Jeux de l’Ontario.

Depuis qu’il est devenu responsable de la prestation du Programme des Jeux de l’Ontario en 2015, le Ministère a organisé avec succès deux compétitions sportives, dont les plus importants Jeux d’été de tous les temps, comptant plus de 4 000 participants. Les Jeux d’été de l’Ontario de 2016 se sont déroulés à Mississauga, et les Jeux d’été de l’Ontario des 55+ de 2016, à Midland.

Par ailleurs, le Ministère a publié de nouvelles lignes directrices sur l’accueil des Jeux et a reçu un nombre record de lettres d’intention – cinq pour les Jeux d’hiver de l’Ontario de 2020 et trois pour les Jeux d’hiver de l’Ontario des 55+ de 2019 –, ce qui témoigne bien de l’amélioration de son processus de mise en candidature.

Cette année, le Ministère a aussi réussi, par un processus d’appel d’offres concurrentiel, à désigner les municipalités hôtesses des Jeux d’hiver de l’Ontario de 2018 (Orillia), des Jeux d’été de l’Ontario de 2018 (London) et des Jeux d’été de l’Ontario des 55+ de 2018 (Mississauga).

Accueil des Jeux du Canada de 2021

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé que la province accueillera les Jeux du Canada de 2021 et qu’il dégagera plus de 10 millions de dollars pour soutenir la ville hôtesse, qui sera choisie en avril 2017.

Les Jeux offriront aux athlètes de la province une expérience compétitive incomparable, et ce, dans leur propre cour.

Priorité no 3 : L’excellence

Permettre aux athlètes de viser l’excellence dans des sports de haut niveau.

Le Ministère, en consultation avec les intervenants du milieu, a pris des mesures dans des domaines variés pour réaliser cette priorité.

Tirer profit du legs des Jeux panaméricains et parapanaméricains

Le Ministère a révisé le Programme d’accueil d’événements sportifs, faisant de la province une destination de choix pour les compétitions sportives nationales et internationales. En 2016-2017, ce programme a octroyé plus de 2 millions en soutien à 23 événements de sport amateur organisés dans 14 municipalités de la province. Cette année, six de ces événements se sont déroulés dans les installations construites pour les Jeux panaméricains et parapanaméricains, et les compétitions des Jeux autochtones de l’Amérique du Nord de 2017 se dérouleront dans trois d’entre elles.

En juin 2016, le Ministère a injecté 7 millions de dollars supplémentaires dans le Fonds du patrimoine sportif de Toronto 2015 afin de soutenir l’exploitation et l’entretien continus de trois installations des Jeux panaméricains et parapanaméricains : le complexe sportif panaméricain de Toronto, le stade d’athlétisme de l’Université de York et le vélodrome de Milton.

Soutenir les athlètes de haut niveau

Le gouvernement de l’Ontario a investi 9,76 millions de dollars par l’intermédiaire du programme Quest for Gold, soit 6,36 millions pour le financement direct de 1 326 athlètes et 3,4 millions pour les organismes sportifs afin d’améliorer l’entraînement et les occasions de compétition pour les athlètes et leurs entraîneurs.

Par ailleurs, le Ministère a continué de financer l’Institut canadien du sport de l’Ontario pour soutenir les athlètes de haut niveau de l’Ontario et leurs entraîneurs et leur donner accès à des installations récentes dotées de nouveaux équipements d’entraînement, de programmes améliorés, des centres de recherche et de services d’aide.

Retour en haut


Cap sur l’avenir

Alors que nous entamons la deuxième année du Plan de promotion du sport du gouvernement de l’Ontario, nous continuerons à tirer profit du legs des Jeux panaméricains et parapanaméricains de façon démontrable et quantifiable par la réalisation de nos priorités. Nous planifions déjà le lancement de plusieurs initiatives et programmes en 2017.

Cette année, le Ministère a simplifié son processus de demande de financement afin d’alléger le fardeau administratif pour les organismes sportifs de la province. En 2017, le Ministère vise à instaurer un nouveau fonds pour le sport amateur en Ontario en vue d’accroître la sécurité financière des organismes sportifs provinciaux.

Au printemps 2017, le Ministère tiendra le deuxième Colloque sur le sport en Ontario, qui servira de plateforme pour discuter avec les intervenants du secteur du Plan de promotion du sport du gouvernement de l’Ontario et de sa mise en œuvre, et pour faire le point sur les priorités du gouvernement et les progrès réalisés relativement au Plan.

Durant la première moitié de 2017, nous dirigerons la refonte du programme Quest for Gold pour mieux soutenir les athlètes et le développement du système. Le programme refondu proposera entre autres des moyens pour déterminer le meilleur modèle de prestation et le mettre en œuvre.

Finalement, nous continuerons à financer des programmes et des services et à travailler avec nos partenaires – que ce soient les autres ministères et autres ordres de gouvernement, les organismes communautaires et sportifs, le secteur privé ou les particuliers – pour promouvoir les priorités de ce plan et renforcer le secteur du sport.

Retour en haut


Conclusion

La plus grande force de l’Ontario, c’est sa population. Nous voulons que chaque habitante et habitant de cette province, aussi grande que diversifiée, ait la chance de pratiquer des activités sportives, physiques ou récréatives. Par la collaboration avec nos partenaires, et avec le Plan de promotion du sport du gouvernement de l’Ontario comme guide, nous sommes en train de bâtir une province plus saine dans laquelle un plus grand nombre de personnes pourront viser et atteindre l’excellence dans le sport.

À ce jour en 2016, les athlètes de l’Ontario nous ont déjà montré ce dont ils sont capables. C’est l’Ontario qui a envoyé la plus importante délégation provinciale d’athlètes aux Jeux olympiques et paralympiques d’été de Rio de Janeiro. Nos olympiens ont récolté 15 des 22 médailles d’Équipe Canada. Par ailleurs, plus de la moitié des athlètes ontariens présents à Rio ont aussi participé aux Jeux panaméricains, ce qui leur a permis de vivre l’expérience d’une compétition internationale et multisport d’envergure, et ce, dans leur propre cour.

Le Ministère est fier d’avoir contribué à leur réussite, et le Plan de promotion du sport du gouvernement de l’Ontario nous aidera à asseoir ce succès. Les efforts déployés par le gouvernement durant la première année ne sont que le début. Le Plan est un document vivant qui sera adapté aux besoins en constante évolution du milieu. Toutefois, nos trois priorités – participation, développement et excellence – de même que notre engagement à faire des athlètes ontariens une priorité, demeureront les mêmes.

Retour en haut