Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages — Le marché touristique canadien

La plongée autonome et la plongée avec tuba chez les touristes effectuant un voyage de plus de 24 heure

Version en format pdf (anglais)

Rapport de recherche — Le 19 octobre 2007
Sommaire

Au cours des deux dernières années, 2,2 % (556 454) des Canadiens d'âge adulte se sont livrés à la plongée autonome et la plongée avec tuba pendant un voyage de plus de 24 heures. La plongée autonome et la plongée avec tuba en eau douce venait au dix-huitième rang des activités de plein air les plus prisées du voyageur d'agrément canadien moyen dans le cadre de ses voyages au cours des deux dernières années. Davantage se sont livrés à la plongée autonome (1,8 %) qu'à la plongée avec tuba (0,6 %) en lac ou en rivière. Parmi tous ceux qui ont fait de la plongée autonome ou avec tuba, seulement 21,8 % (121 422) ont indiqué qu'il s'agissait du motif principal d'au moins un voyage.

Par rapport au voyageur d'agrément canadien moyen, ceux qui se livrent à la plongée autonome ou avec tuba dans le cadre d'un voyage tendent à être du sexe masculin (62,2 %) et à être jeunes ou d'âge moyen (entre 18 et 54 ans). Ils sont surreprésentés parmi les jeunes célibataires, jeunes couples et familles matures. C'est un segment prospère dont la proportion qui possède un niveau d'études postsecondaires est supérieure à la moyenne (62,8 %) et dont le revenu de ménage se classe au troisième rang (86 733 $) parmi les 21 types d'activités de plein air. Ils sont surreprésentés parmi les habitants de l'Ontario et de la Colombie-Britannique.

Ceux qui se livrent à la plongée autonome et avec tuba en eau douce ont beaucoup voyagé au cours des deux dernières années. Sur les 21 types d'adeptes du plein air, ce sont les personnes les plus susceptibles d'avoir été au Mexique (29,4 %) et ils se classent au deuxième rang parmi ceux qui sont allés aux États-Unis (66,8 %) et au troisième rang parmi ceux qui se sont rendus aux Caraïbes (26,4 %). Ils se classent aussi au deuxième rang des personnes qui sont susceptibles de voyager à l'intérieur de leur propre province ou région (96,1 %) et au troisième rang de celles qui se sont rendues dans une province ou une région adjacente (61,7 %).

Les adeptes de la plongée autonome et avec tuba sont des gens particulièrement actifs en voyage. Par rapport au voyageur d'agrément canadien moyen, il était au moins deux fois plus probable que ce segment participe à la plupart des activités et divertissements culturels et de plein air, surtout aux activités aquatiques (p. ex., navigation de plaisance et natation), activités et événements sportifs (p. ex., sports d'équipe, événements sportifs professionnels) et activités en milieu sauvage (p. ex., randonnée pédestre, escalade et pagayage, excursions en milieu sauvage). Il était aussi beaucoup plus probable que pour la moyenne des gens, qu'ils séjournent dans un lieu de villégiature (p. ex., lac, rivière, ski ou montagne) et dans un hébergement en milieu sauvage (p. ex., camping, gîte ou camp éloigné). Les adeptes de plongée avec tuba ou autonome en eau douce choisissent des vacances originales, éducatives, physiquement exigeantes et favorables aux relations familiales.

Ceux qui font de la plongée autonome ou avec tuba en eau douce utilisent Internet plus que la moyenne pour planifier leurs voyages (74,6 %) et faire leurs réservations (50,9 %). Un moyen sûr de les joindre est par le biais des médias spécialisés dans les activités de plein air, la technologie et les sports.