Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages — Le marché touristique canadien

Le motocyclisme chez les touristes effectuant un voyage de plus de 24 heures

Version en format pdf (anglais)

Rapport de recherche — Le 23 octobre 2007
Sommaire

Au cours des deux dernières années, seulement 2,2 % (552 204) des Canadiens d'âge adulte qui ont effectué un voyage d'une nuit ou plus ont fait du motocyclisme. Le motocyclisme vient au dix-neuvième rang parmi les activités de plein air les plus communes auxquelles se sont adonnés les touristes canadiens en voyage d'agrément pendant cette période. Les excursions en moto d'une journée (1,9 %) étaient plus populaires que celles d'une nuit ou plus (1,2 %). La majorité des motocyclistes (56,2 %) ont indiqué que cette activité était la principale raison les ayant incités à faire au moins un voyage au cours des deux dernières années.

Comparativement au Canadien moyen en voyage d'agrément, les motocyclistes ont davantage tendance à être des hommes (62,6 %) soit jeunes (18 à 24 ans) soit d'âge moyen (35 à 54 ans). Les motocyclistes sont particulièrement surreprésentés chez les hommes célibataires d'âge mûr. Ils sont plus susceptibles d'avoir fait des études secondaires ou d'un niveau inférieur (40,4 %), cependant leur revenu de ménage (81 933 $) est largement supérieur à la moyenne et se situe même au cinquième rang des revenus les plus élevés parmi les adeptes des 21 types d'activités de plein air. Les motocyclistes sont bien représentés partout au Canada.

Parmi les adeptes des 21 types d'activités de plein air, les motocyclistes représentent le cinquième groupe de voyageurs le plus susceptible d'avoir effectué un voyage dans leur propre province ou région (94,6 %). Cependant, ils ne viennent qu'au treizième rang des voyageurs les plus susceptibles d'avoir effectué un voyage dans une province ou une région adjacente (56,6 %) ou non adjacente (36,5 %). En matière de voyages à l'étranger, les motocyclistes représentent le cinquième groupe le plus susceptible d'avoir effectué un voyage aux Caraïbes (24,4 %), le huitième groupe le plus susceptible d'avoir effectué un voyage au Mexique (18,6 %) et le dixième groupe le plus susceptible d'avoir visité les États-Unis (58,0 %).

Les motocyclistes participent régulièrement pendant leurs voyages à des activités de plein air, mais aussi culturelles et de divertissement. Ils s'adonnent tout particulièrement à des activités motorisées (p. ex., navigation de plaisance et natation; motoneige et véhicule tout-terrain) ainsi qu'à la chasse, à l'équitation et au cyclisme. En outre, les motocyclistes s'intéressent plus que la moyenne aux manifestations équestres et westerns, aux tournois de sport amateur, aux festivals et clubs du rire, ainsi qu'aux expériences culturelles autochtones. Ils sont plus susceptibles que les autres d'avoir fait des visites sans guide, des croisières touristiques et des croisières dans les Caraïbes. Les motocyclistes font souvent du camping pendant leurs voyages, soit dans les terrains de camping publics soit en milieu sauvage. Ils recherchent des vacances énergisantes sur le plan physique et qui offrent des possibilités de détente et de relaxation (p. ex., s'évader de son environnement quotidien, ne pas se fixer d'horaires).

Parmi les adeptes des 21 types d'activités de plein air, les motocyclistes représentent le deuxième groupe de voyageurs le moins susceptible de consulter Internet pour planifier leurs voyages (56,3 %) ou pour faire leurs réservations (33,8 %). Les outils les plus efficaces pour toucher les motocyclistes sont les revues qui traitent d'automobile et de cyclisme, les émissions de sport, les émissions de télévision de science-fiction ou fantastiques, les revues qui traitent de technologie et les stations de radiodiffusion de rock moderne ou alternatif