Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages — Le marché touristique américain

L'exercice physique et le jogging chez les touristes effectuant un voyage de plus de 24 heures

Version en format pdf

Dans les deux dernières années, 10,9 % (23 994 555) des Américains d'âge adulte qui ont fait un voyage de plus de 24 heures, voire de plusieurs jours, se sont entraînés dans un centre de conditionnement physique, ou ont fait de l'exercice physique ou du jogging en plein air. Parmi eux, 14,1 % ont indiqué que l'exercice physique ou le jogging était la principale raison les ayant incité à faire au moins un voyage.

Le touriste qui fait de l'exercice physique ou du jogging en voyage a tendance à être plus jeune (groupe d'âge des 18-44 ans) que le touriste américain moyen en voyage d'agrément. Il est aussi plus aisé, dispose d'un revenu de ménage plus élevé et a fait des études universitaires. Il habite en général dans une grande ville et un État du littoral américain.

Le touriste qui fait de l'exercice physique ou du jogging en voyage est plus susceptible que l'Américain moyen en voyage d'agrément d'avoir fait un voyage au Canada au cours des deux années écoulées (22,4 % par rapport à 14,6 %). Ses destinations préférées sont l'Ontario, la Colombie-Britannique et le Québec ; néanmoins,  ce secteur du marché est surreprésenté parmi les touristes américains qui se rendent dans toutes les provinces et territoires canadiens, ce qui en fait un marché de première cible pour le tourisme canadien.
 
De pair avec leur aisance relative et leur jeunesse, les touristes qui font de l'exercice physique ou du jogging s'adonnent à de nombreuses activités de plein air et aiment les activités culturelles et les spectacles. Comparativement aux Américains moyens en voyage d'agrément, ils sont particulièrement  susceptibles de participer à des activités de plein air ardues (p.ex., cyclisme, ski de fond et raquette, patins à roues alignées et planche à roulettes). Ils sont aussi plus susceptibles d'avoir pris part à des évènements sportifs nationaux et internationaux, à des tournois amateurs, à des festivals de théâtre, de films ou de musique et à des évènements artistiques de pointe. Ces éléments permettent de constater que les touristes qui font de l'exercice physique et du jogging sont plus enclins que les Américains moyens en voyage d'agrément à prendre des vacances pour se donner des défis physiques et de l'énergie, s'intéresser à la culture et à l‘histoire d'autres pays et de vivre des expériences intellectuelles enrichissantes.

Dans les deux dernières années, le touriste qui a fait de l'exercice physique ou du jogging est plus susceptible que le touriste américain moyen d'avoir séjourné dans une station balnéaire, visité des spas, participé à des dégustations de vins ou fréquenté une école culinaire. Il est aussi plus susceptible d'avoir fait une  croisière (p.ex., océan ou Grands Lacs).

Les touristes qui font de l'exercice physique ou du jogging a tendance à consulter Internet pour trouver des renseignements de voyage et la plupart font leurs réservations en ligne. La majorité d'entre eux lisent la rubrique Voyages dans le journal du week-end et visitent des sites Internet consacrés au tourisme. Ils sont plus susceptibles que l'Américain moyen en voyage d'agrément de trouver de l'information touristique dans  des bulletins électroniques, des guides de voyage (p.ex., Fodor's) et des articles de journaux et de magazines. Ils tendent aussi davantage à lire des magazines concernant la santé, la mise en forme et le bien-être. Par conséquent, ces médias sont très probablement le meilleur outil pour toucher les touristes qui font de l'exercice physique ou du jogging.