Cycling Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages — Le marché touristique canadien

Le cyclisme chez les touristes effectuant un voyage de plus de 24 heure

Version en format pdf (anglais)

Rapport de recherche — Le 23 octobre 2007
Sommaire

Au cours de deux dernières années, 10,1 % (2 494 384) des Canadiens d'âge adulte qui ont fait un voyage d'une nuit ou plus, voire de plusieurs jours, ont fait du cyclisme. Le cyclisme vient au dixième rang parmi les activités de plein air les plus communes auxquelles se sont adonnés les touristes canadiens en voyage d'agrément pendant cette période. Le cyclisme récréatif prenant la forme d'une excursion le même jour (8,3 %) a été l'activité de cyclisme la plus populaire, suivie par le vélo de montagne (3,0 %) et la randonnée de plus de 24 heures (1,0 %). Parmi ces voyageurs, 28,4 % (708 979) ont indiqué que le cyclisme était la principale raison les ayant incités à faire au moins un voyage.

Comparativement au Canadien moyen en voyage d'agrément, les cyclistes sont plus susceptibles d'être des hommes (54,9 %) et d'être âgés de 18 à 44 ans. Les cyclistes sont surreprésentés parmi les groupes des jeunes couples, des jeunes célibataires et des familles établies comptant des adolescents. Il s'agit d'un segment modérément à l'aise dont la scolarisation est supérieure à la moyenne (38,9 % d'entre eux ont un diplôme universitaire – septième rang parmi les adeptes des 21 types d'activités de plein air répertoriés) et dont le revenu de ménage est aussi supérieur à la moyenne (78 827 $ – neuvième rang parmi les adeptes des 21 types d'activités de plein air répertoriés). Les cyclistes sont surreprésentés parmi les résidents du Québec, de l'Alberta et de la Colombie-Britannique.

Parmi les adeptes des 21 types d'activités de plein air répertoriés, les cyclistes viennent au troisième rang des groupes les plus susceptibles de faire un voyage dans leur propre province ou région (95,1 %) et au sixième rang des groupes les plus susceptibles d'avoir visité une province ou une région adjacente (59,5 %) au cours des deux dernières années. De façon relative, ils voyagent moins fréquemment à l'étranger et comparativement aux adeptes des 21 types d'activités de plein air répertoriés, ils ne viennent qu'au treizième rang parmi les voyageurs qui visitent les Antilles (17,8 %), au dix-septième rang parmi ceux qui visitent le Mexique (13,2 %) et au neuvième rang parmi ceux qui visitent les États-Unis (58,0 %).

Les cyclistes participent à de nombreuses activités de plein air tant lorsqu'ils voyagent que lorsqu'ils sont chez eux. Ils participent en particulier à des activités physiques ardues comme le conditionnement physique et le jogging, le ski de fond, le ski alpin et la planche à neige ainsi que la randonnée pédestre, l'escalade et le maniement de la pagaie. Lors de leurs voyages, les cyclistes sont aussi plus susceptibles de prendre part à des activités d'apprentissage de nature participative (p. ex., expériences culturelles autochtones, activités historiques participatives) et à des spectacles artistiques (p. ex., arts supérieurs, festivals et clubs d'humour, concerts de musique). En matière d'hébergement, ils ont tendance à préférer les terrains de camping publics, les sites de camping sauvages et les centres de villégiature pour skieurs ou adeptes de la randonnée pédestre. Les cyclistes ont tendance à rechercher les vacances qui offrent de la nouveauté, de la stimulation intellectuelle et des défis physiques.

Les cyclistes consultent Internet plus que le voyageur moyen pour planifier leurs voyages (75,3 %) et pour faire leurs réservations (48,7 %). En fait, parmi tous les groupes de voyageurs, ils constituent le cinquième segment le plus susceptible d'acheter des parties de leur voyage en ligne. Ils sont aussi plus susceptibles que les autres types de voyageurs de consulter les sources officielles d'information sur les voyages. On peut le plus efficacement les toucher par les médias touristiques ainsi que par les revues et les émissions télévisées portant sur la nature et les sciences, les activités de plein air, les sports et la technologie (p. ex., photographie et vidéo, ordinateurs et électronique).