Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages

Voyages à l'extérieur du pays effectués par les Canadiennes et Canadiens

Version en format pdf (anglais)

Le marché touristique canadien

Rapport de recherche — Le 24 janvier 2008

Au cours des deux dernières années, 53,0 % (13 139 283) des Canadiennes et Canadiens adultes ont effectué un voyage de plus de 24 heures en dehors du pays (quel qu'en soit le motif). Parmi eux, 90,4 % (11 872 817) déclarent avoir fait au moins un voyage d'agrément à l'extérieur du Canada durant cette période. Les Ontariens et Britannico-Colombiens sont les plus susceptibles d'avoir fait un voyage d'agrément à l'étranger, alors que les résidents de la Région atlantique et de la Saskatchewan sont les moins enclins à avoir quitté le pays pendant ladite période. Parmi ceux qui se sont aventurés hors des frontières du Canada, 91,9 % ont également voyagé dans le pays au cours des deux dernières années. Parmi ces derniers, 82,8 % se sont déplacés au sein de leur propre province, 50,4 % se sont rendus dans une province adjacente, et 34,3 % ont choisi une province plus éloignée. Les personnes qui voyagent hors du pays ont en fait de plus fortes chances d'être allées dans d'autres provinces que celles qui se sont contentées de rester au Canada, toujours sur cette même période. En ce qui concerne les voyages à l'étranger, les Canadiennes et Canadiens ont majoritairement privilégié les États-Unis (50,7 %).

En effet, 12,4 % d'entre eux ont préféré le Mexique, 15,6 % les Caraïbes, et 20,6 % ont choisi une destination outre-mer.

Les Canadiennes et Canadiens ayant effectué un voyage d'agrément hors frontières ont plus tendance à détenir un diplôme universitaire (37,1 %) que ceux qui sont restés dans le pays (19,2 %), et ont en moyenne un revenu de ménage supérieur (79 516 $ contre 60 535 $). Ils sont quelque peu surreprésentés parmi les couples nantis, jeunes ou mûrs, et sous-représentés parmi les jeunes familles avec des enfants de moins de 12 ans.]

Les Canadiennes et Canadiens ayant quitté le pays sont bien plus à la recherche d'activités culturelles et de divertissement lorsqu'ils sont en voyage, que ceux qui choisissent d'y rester. Ils sont particulièrement enclins à assister à des représentations artistiques et à visiter des attractions éducatives (p. ex., des sites historiques, des musées ou des galeries d'art) lors de leurs séjours. Ils prennent aussi plus volontiers part à des activités de plein air pratiquées en particulier sur leur lieu de villégiature sous des climats chauds (p. ex., la voile et le surf, ou le bronzage), et à des activités plus ardues (p. ex., le ski alpin, l'exercice physique et la course à pied), et ils jouent au golf. Par contraste, ceux qui voyagent uniquement au Canada ont plus tendance à aller chasser, pêcher, faire de la motoneige ou de la motoquad quand ils partent en séjour. Ceux qui sortent du Canada préfèrent les destinations à forte particularité culturelle qui les stimulent intellectuellement et leur offrent de la nouveauté. Ceux qui restent dans le pays privilégient les vacances favorisant la culture familière, le logement à bas prix ou le camping, et le nombre de choses à voir ou à faire pour les enfants.

Les Canadiennes et les Canadiens ayant effectué des voyages dans d'autres pays utilisent davantage Internet pour planifier leurs séjours (69,1 %) et faire des réservations (47 %), et font davantage appel aux médias du voyage que la moyenne de leurs compatriotes. Ils sont également susceptibles d'être joints par le biais de magazines sur les modes de vie urbains, les affaires, la finance et les investissements, et les médias de l'information et de l'actualité. Ceux qui ont voyagé à l'intérieur du Canada ont de plus fortes chances de lire des magazines axés sur la maison, de regarder des programmes de créneau-jour à la télévision, et d'écouter des stations de radio diffusant de la musique country.