Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages — Le marché touristique américain

Le tourisme américain dans la région de l'Atlantique

Version en format pdf (anglais)

Rapport de recherche — Le 29 janvier 2008

Sommaire

Au cours des deux dernières années, 1,4 % des Américains d'âge adulte (3 154 797) a fait un voyage d'agrément de plus de 24 heures dans la région de l'Atlantique, ce qui représente 1,9 % des touristes Américains. Toujours pendant cette période, la région de l'Atlantique s'est classée au quatrième rang des destinations canadiennes chez les Américains en voyage d'agrément (derrière l'Ontario, la Colombie-Britannique et le Québec).

Les touristes américains qui visitent la région de l'Atlantique sont beaucoup plus susceptibles d'habiter au Maine et dans d'autres États de la Nouvelle-Angleterre. Ils ont aussi tendance à être surreprésentés parmi ceux qui habitent dans de grandes villes. Ils voyagent fréquemment et sont beaucoup plus susceptibles que les autres touristes américains d'avoir voyagé dans tout le Canada, en particulier en Ontario et au Québec.

Les touristes américains qui visitent la région de l'Atlantique sont souvent mariés (77,9 %) et plus âgés que l'Américain moyen en voyage d'agrément. Ils sont aussi plus susceptibles que ce dernier de détenir un diplôme d'études supérieures et de disposer d'un revenu de ménage supérieur à la moyenne. Par conséquent, les touristes qui visitent la région de l'Atlantique sont surreprésentés chez les couples aisés et d'âge mûr, l'un des segments les plus convoités du marché touristique.

Les touristes américains qui visitent la région de l'Atlantique sont plus susceptibles que l'Américain moyen en voyage d'agrément de s'adonner à des activités éducatives (p.ex., sites historiques, musées et galeries d'art) et d'assister  à des manifestations culturelles (p.ex., spectacles de musique classique; festivals de théâtre, du film et de musique). Ils privilégient également les activités de plein air, en particulier les activités aquatiques dans un centre de villégiature (p.ex., sports aquatiques  voile), ski de fond et conditionnement physique. Au cours des deux dernières années, ils sont beaucoup plus susceptibles que la moyenne d'avoir fait des croisières, en particulier des croisières océaniques et en eau douce, des excursions organisées à plusieurs endroits et d'avoir visité des caves vinicoles, des usines et des casinos. Ils ont tendance à séjourner dans des centres de villégiature (p.ex., bord de mer, lacs et rivières) et privilégient en particulier ceux qui offrent un hébergement  et des activités où la bonne cuisine est au menu (p.ex., dégustations de vins, de bières et de mets; séjours dans des auberges ou des centres de villégiature offrant de la haute cuisine).