Dragon boat tournament Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages — Le marché touristique canadien

Participation aux tournois amateurs chez les touristes effectuant un voyage de plus de 24 heure

Version en format pdf (anglaish)

Rapport de recherche — Le 6 décembre 2007
Sommaire

Au cours des deux dernières années, 8,8 % (2 178 005) des Canadiens d'âge adulte qui ont fait un voyage de plus de 24 heures, voire de plusieurs nuitées, sont allés à un tournoi ou une compétition amateur. Les tournois et compétitions amateurs auxquels ils sont allés étaient essentiellement reliés aux sports (8,4 %) plutôt que non reliés aux sports (1,0 %). Aller à un tournoi amateur à l'occasion d'un voyage était la treizième activité culturelle et de divertissement la plus fréquente parmi les Canadiens en voyage d'agrément au cours des deux dernières années. Toutefois, parmi les touristes ayant assisté à des tournois ou des compétitions amateurs, 50,7 % (1 105 337) ont indiqué que cette activité était la principale raison les ayant incités à faire au moins un voyage au cours des deux dernières années, soit la deuxième proportion par ordre d'importance parmi les adeptes de toutes les activités.

Les touristes allant à des tournois amateurs à l'occasion d'un voyage sont plus susceptibles d'être des hommes (54,5 %) et sont surreprésentés parmi les jeunes célibataires (vraisemblablement des participants aux manifestations) et les familles d'âge mûr ayant des enfants adolescents (vraisemblablement des parents de participants). Ils se classent au dix-neuvième rang pour la probabilité de détenir un diplôme universitaire (31,4 %) mais leur revenu de ménage se classe au quatrième rang (80 625 $). Ils sont surreprésentés en Saskatchewan.

Les touristes allant à des tournois amateurs voyagent en général au Canada sur de courtes distances. Parmi les adeptes des 21 types d'activités culturelles et de divertissement répertoriés, ils viennent en deuxième place parmi les touristes les plus susceptibles de faire un voyage dans leur propre province ou région (93,4 %), mais seulement en dixième place parmi les touristes les plus susceptibles de faire un voyage dans une province ou une région adjacente (57,4 %) et en dix-septième place parmi les touristes susceptibles de faire un voyage dans une province ou une région non adjacente (35,5 %) au cours des deux dernières années. Ils se classent au quatorzième rang parmi les touristes les plus susceptibles de visiter les États-Unis (58,9 %) et au quinzième rang parmi les touristes les plus susceptibles de visiter les Caraïbes (16,4 %) et au dernier rang parmi les touristes les plus susceptibles de visiter le Mexique (12,8 %) et des pays étrangers (21,0 %) au sein des 21 types d'activités culturelles et de divertissement.

Les touristes qui vont à des tournois amateurs sont passionnés par le sport et assistent fréquemment à d'autres manifestations sportives (p. ex., événements sportifs professionnels, manifestations équestres et westerns) pendant un voyage. Ils sont plus susceptibles que la moyenne d'assister à des festivals (p. ex., festivals comiques) et d'aller à des concerts et au théâtre pendant un voyage. Ils s'adonnent très activement aux activités de plein air et en particulier aux sports d'équipe, à l'exercice et au jogging et aux sports et jeux. Ils ont tendance à prendre des vacances en famille et à rechercher des destinations qui offrent beaucoup à voir et à faire pour les adultes et pour les enfants ainsi que l'occasion de profiter des relations familiales et de les cultiver.

Par rapport aux adeptes des autres types d'activités culturelles et de divertissement répertoriés, les touristes qui vont à des tournois amateurs sont moins susceptibles que la moyenne de recourir à Internet pour planifier leurs voyages (68,3 %) et faire des réservations (41,0 %). Leur consommation de médias touristiques est également inférieure à la moyenne. Cependant, on peut rejoindre efficacement ce segment d'activité par le biais de tous types de médias sportifs (p. ex., magazines sur les sports professionnels, émissions sportives à la télévision, stations de radio et sites Web consacrés aux sports).