Dragon boat tournament Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages — Le marché touristique américain

Les amateurs de tournois amateurs chez les touristes effectuant un voyage de plus de 24 heures

Version en format pdf (anglais)

Rapport de recherche — Le 31 août 2007 Sommaire

Au cours des deux dernières années, 5,9 % (13 082 310) des Américains d'âge adulte qui ont fait un voyage de plus de 24 heures, voire de plusieurs nuitées, ont assisté à un tournoi amateur. Un nombre plus grand a assisté à un tournoi sportif (5,6 %) qu'à un autre genre de tournoi (0,8 %). La moitié (51,4 % ou 6 728 338) des touristes Américains d'âge adulte ayant assisté à un tournoi amateur a indiqué que cette activité était la principale raison l'ayant incitée à faire au moins un voyage au cours des deux dernières années.

Par rapport à l'Américain moyen en voyage d'agrément, les touristes qui ont assisté à des tournois amateurs ont tendance à être des hommes soit jeunes (18 à 24 ans) soit d'âge mûr (45 à 54 ans) avec des enfants à charge (18 ans ou moins) habitant au foyer, à avoir un niveau de scolarité (68,8 % ont un diplôme universitaire ou supérieur) et un revenu supérieurs à la moyenne (84 756 $). Ils sont surreprésentés en Alaska et dans le Centre nord-ouest et le Centre sud-est des États-Unis ainsi que dans les petites villes et celles de taille moyenne (moins de deux millions d'habitants).

>Au cours des deux dernières années, les touristes qui ont assisté à des tournois amateurs ont voyagé plus souvent que l'Américain moyen en voyage d'agrément et étaient quelque peu plus susceptibles d'avoir fait un voyage au Canada (21,0 % par rapport à 14,6 %). Si leurs destinations les plus fréquentes au Canada sont l'Ontario, la Colombie-Britannique et le Québec, ils sont toutefois surreprésentés parmi les touristes américains dans l'ensemble des provinces et territoires.

>Les touristes qui assistent à des tournois amateurs s'adonnent beaucoup plus que l'Américain typique en voyage d'agrément à des activités culturelles, à des activités de divertissement et à des activités de plein air. Ils sont en particulier plus enclins à assister à de grandes manifestations sportives (p.ex., sports professionnels, compétitions nationales et internationales) et à des manifestations équestres et westerns. Ils sont aussi plus susceptibles de faire de l'exercice et du jogging et de jouer au golf, à des jeux ainsi qu'à des sports individuels et d'équipe. Ils affichent également plus de goût que la moyenne pour les échanges créatifs de plein air (p.ex., échanges historiques, agrotourisme) et les spectacles dramatiques et musicaux (p.ex., arts du spectacle, festivals de théâtre, de films et de musique). En outré, ils sont plus susceptibles que la moyenne de faire des excursions (p.ex., excursions d'une journée, tournée des casinos) et des croisières (p.ex., croisières touristiques). Ils préfèrent séjourner dans des stations balnéaires, des centres de villégiature situés au bord d'un lac ou d'un cours d'eau et dans des terrains de camping publics. Comme les autres Américains en voyage d'agrément, ce segment recherche des destinations vacances qui leur permettent d'éliminer les contraintes de la vie quotidienne et de se libérer de leur stress.

Au cours des deux dernières années, les touristes qui ont assisté à des tournois amateurs ont été plus susceptibles que la moyenne d'avoir recours à Internet planifier leurs voyages (80,5 %) et faire des réservations (60,5 %). On peut aussi les cibler efficacement dans les médias sportifs, y compris les émissions de télévision et les magazines sportifs, les stations radio dévouées aux sports et les sites Web sur les sports.