Apple picking Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages — Le marché touristique canadien

L'agrotourisme chez les touristes effectuant un voyage de plus de 24 heure

Version en format pdf (en anglais)

Rapport de recherche — Le 3 décembre 2007
Sommaire

Au cours des deux dernières années, 11,4 % (2 891 876) des Canadiens d'âge adulte qui ont fait un voyage de plus de 24 heures, voire de plusieurs nuitées, ont participé à une activité agrotouristique. Cueillir des fruits dans une ferme ou en plein champ était l'activité la plus populaire (8,3 %), suivie par dîner dans une ferme (3,7 %) et visiter des exploitations agricoles au temps de la moisson ou d'une autre activité agricole (2,1 %). Participer à une activité agrotouristique à l'occasion d'un voyage était la onzième activité culturelle et de divertissement la plus fréquente parmi les Canadiens en voyage d'agrément au cours des deux dernières années. Parmi les touristes qui ont participé à des activités agrotouristiques, 21,5 % (621 453) ont indiqué que cette activité était la principale raison les ayant incités à faire au moins un voyage au cours des deux dernières années.

Les touristes qui ont participé à des activités agrotouristiques sont plus susceptibles d'être des femmes (54,6 %) et le groupe d'âge des 35 à 44 ans prédomine. La plupart des touristes sont mariés et ils sont plus susceptibles que la moyenne d'avoir des enfants à charge (18 ans ou moins) habitant au foyer. Ils sont moins aisés que les autres segments d'activité et leur revenu de ménage (72 288 $) est le moins élevé parmi les adeptes des 21 types d'activités culturelles et de divertissement répertoriés.

Les touristes participant à des activités agrotouristiques voyagent surtout au Canada. Parmi les adeptes des 21 types d'activités culturelles et de divertissement, ils viennent en septième place parmi les touristes les plus susceptibles de faire un voyage dans leur propre province ou région (90,7 %), en douzième place parmi les touristes les plus susceptibles de faire un voyage dans une province ou une région adjacente (56,4 %) et en quatorzième place parmi les touristes susceptibles de faire un voyage dans une province ou une région non adjacente (36,5 %) au cours des deux dernières années. Toutefois, ils sont moins susceptibles que la moyenne de voyager à l'étranger. Parmi les adeptes des 21 types d'activités, ils sont les moins susceptibles de visiter les États-Unis (52,8 %) et se classent au dix-neuvième rang parmi les touristes les plus susceptibles de visiter le Mexique (13,5 %) et sont les moins susceptibles de visiter les Caraïbes (14,8 %)

Les touristes qui participent à des activités agrotouristiques s'adonnent à un plus grand nombre d'activités que le Canadien moyen en voyage d'agrément. Ils participent fréquemment à des activités étroitement associées à l'agrotourisme (p. ex., dégustations, attractions paysagistes, manifestations équestres et westerns) ainsi qu'à d'autres activités à caractère participatif (p. ex., activités en milieu autochtone). Ils s'adonnent fréquemment à des activités en milieu sauvage (p. ex., équitation, pêche) et à des activités axées sur la famille (p. ex., cyclisme, sports et jeux). Ils prennent des vacances économiques, qui comportent souvent du camping, et qui offrent des possibilités de s'instruire, de la nouveauté et beaucoup de choses à voir et à faire pour les adultes et les enfants.

Les touristes qui participent à des activités agrotouristiques sont les moins susceptibles parmi les adeptes des 21 types d'activités culturelles et de divertissement répertoriés d'avoir recours à Internet pour planifier leurs voyages (61,5 %) et faire des réservations (38,3 %). On peut le mieux les cibler par le biais des médias touristiques ainsi que des médias reliés au foyer (p. ex., sites Web reliés au foyer, magazines sur l'artisanat, les antiquités et les objets de collection, émissions culinaires).