Aboriginal dance Performance Accueil arrow Le tourisme arrow Recherche touristique

Enquête sur les activités et les préférences en matière de voyages

Profil des américains ayant participé à des activités touristiques autochtones

Version en format pdf

Janvier 2007

SOMMAIRE

De manière générale, les touristes américains participant à des activités liées à des produits et services autochtones lors d'un voyage de plus de 24 heures sont légèrement plus âgés, plus aisés et ont fait des études plus poussées que le reste des touristes américains. Comme tous les touristes américains,  ils aiment faire les magasins, aller au restaurant et se promener pour goûter l'architecture, mais l'histoire et la culture les intéressent beaucoup plus que ces derniers.

Il est facile de toucher ces touristes par le biais de n'importe quel médium, mais la radio et la télévision ont des taux de pénétration supérieurs.
Dans le cas d'environ un tiers de ces touristes, l'envie de découvrir la culture autochtone a motivé certains de leurs voyages. Néanmoins, les régions des États-Unis où ces touristes sont surreprésentés sont aussi celles qui comptent, toutes proportions gardées, un nombre important d'Amérindiens ou d'Alaskiens (Bureau de recensement américain), ce qui signifie ces derniers n'ont pas voyagé très loin pour participer à ces activités.

Taille du marché et importance des produits autochtones

  • Au cours des deux dernières années, 14,75 millions d'Américains d'âge adulte (ou 8,4 %) ont participé à des activités liées à des produits touristiques autochtones lors de voyages de plus de 24 heures.
  • Approximativement un tiers des touristes américains qui ont participé à des activités autochtones ont indiqué que celles-ci étaient la principale raison de leur voyage.
  • Parmi les touristes ayant participé à des activités autochtones, la plus grande proportion habite en Californie. Néanmoins, ce sont en Alaska, à San Francisco, à Seattle et au Nevada que ces touristes sont surreprésentés (ces endroits représentent donc une plus grande proportion de touristes qui prend part à des activités autochtones que le reste de la population américaine.).

Autres activités auxquelles ils ont participé

  • En plus d'avoir pris part à des activités autochtones, ces touristes américains ont aussi participé à d'autres activités. Les autres activités les plus populaires (50 % de participation ou plus) étaient (en ordre de popularité) :
    • Dîner dans des restaurants proposant des recettes et ingrédients locau
    • Faire des achats dans des boutiques de vêtements, de chaussures et de bijoux
    • Se promener à travers la ville pour observer les immeubles et l'architecture
    • Faire des achats dans les boutiques locales d'art et d'artisanat
    • Visiter des sites historiques et bâtiments réputés  
    • Visiter un parc naturel national ou provincial
    • Faire des achats dans des librairies et magasins de musique
    • Visiter d'autres sites historiques, monuments et édifices  
    • Visiter des merveilles naturelles renommées
  • Au cours des deux dernières années, approximativement la moitié (53,1%) des Américains d'âge adulte qui ont pris part à des activités autochtones ont fait une excursion d'une journée pendant un voyage d'au moins 24 heures. Les excursions d'une journée les plus populaires étaient « Faire un tour de la ville » ou « Faire un tour à la campagne ».
  • Dans ce groupe de touristes, les visites sans guide étaient presque aussi importantes que les visites organisées ou guidées.  
  • Au cours des deux dernières années, environ un quart (22,3 %) des Américains d'âge adulte qui ont pris part à des activités autochtones ont fait une croisière maritime. Les croisières aux Antilles étaient de loin les plus populaires, mais les croisières en Alaska  et d'autres types de croisières étaient aussi très appréciées.

Destinations visitées

  • Au cours des deux dernières années, les États-Unis, le Canada, le Mexique et les Antilles ont été les destinations les plus prisées dans ce groupe de touristes, 14 % d'entre eux ayant visité l'Ontario.

Planification du voyage

  • S'ils considèrent Internet (82,7 %) comme une source d'information clé pour planifier des vacances, ils attachent aussi une certaine importance à leurs expériences antérieures (62,4 %) et aux conseils d'amis et de famille (57,2 %).
  • Dans ce groupe de touristes, presque les deux tiers (60,5 %) consultent des sites Web, comme Expedia et Travelocity, pour planifier leurs vacances et plus de la moitié (58,8 %) visite le site Web d'un  hôtel ou d'un centre de villégiature.
  • Lorsqu'ils font un voyage d'au moins 24 heures, la majorité (57 %) de ces touristes américains fait des réservations sur Internet.
  • La majorité des touristes américains qui participe à des activités autochtones pendant un voyage d'au moins 24 heures en été ou en hiver prend d'abord en considération la destination à l'étape de la planification du voyage.

Raisons du voyage, attentes et évaluation des destinations

  • Parmi ces touristes, beaucoup prennent des vacances pour échapper à leur environnement quotidien (68,9 %). Une proportion analogue (67,4 %) part en voyage pour se détendre et se libérer de son stress, tandis que 64% cherchent dans leur voyage d'agrément une occasion de créer des souvenirs mémorables.
  • En ce qui concerne le choix de la destination, trois conditions s'imposent pour un pourcentage important de ce segment de touristes : se sentir en sécurité à destination (68,6 %), avoir bon nombre de choses  convenant à des adultes à voir et à faire (55,7 %) et la facilité de l'accès en voiture (47,6 %).
  • Environ un tiers (32 %) des touristes américains qui a pris part à des activités autochtones estime que l'Ontario est une destination de voyage très attirante, 9 % qu'elle n'est pas du tout intéressante et 18 % ne sont pas en mesure de l'évaluer. Parmi ces Américains, une majorité estime qu'Hawaï (70 %) et la Californie (55 %) sont des destinations de voyage très attrayantes.

Habitudes concernant les médias et adhésions

  • Ce groupe de touristes américains lit surtout la presse (journal quotidien
    (64,9 %) et numéro du week-end (60,5 %)) ainsi que les journaux de quartier et les publications communautaires (57,2 %).
  • Dans ce groupe, presque les trois quarts (71,7 %) aiment regarder des films à la télévision, tandis qu'un pourcentage semblable regarde aussi des émissions dramatiques (64,6 %) et des émissions de nouvelles et d'actualité (64,8 %.)
  • Les émissions de radio diffusant de vieux succès sont les plus populaires auprès d'un peu plus de la moitié (50 %) de ce groupe, alors que les émissions de nouvelles et d'actualité (41 %) et les émissions de rock moderne et alternatif (35 %) ne le sont pas autant.
  • Un peu plus de la moitié (50,3 %) de ces touristes américains sont membres d'un club automobile, comme AAA, tandis que 41 % appartiennent à un programme pour grands voyageurs.

Données démographiques

  • La majorité de ces touristes américains vivent en ménage avec leur conjoint / partenaire (70 %). Beaucoup moins vivent avec leurs enfants légitimes, beaux-enfants ou enfants adoptés âgés de moins de 17 ans (23 %) et moins encore vivent avec leurs enfants légitimes, beaux-enfants ou enfants adoptés âgés de plus de 18 ans (17 %).
  • En comparaison avec le touriste américain moyen, le touriste qui a pris part à des activités autochtones a un revenu de ménage plus élevé (24 % ont un revenu de 100 000 $ ou plus par rapport à 20 %  chez les autres touristes américains).
  • Presque un quart (22 %) de ces touristes américains ont un baccalauréat ou ont un diplôme d'enseignement, 19 % un doctorat ou une maîtrise, comparativement à 12 % des touristes américains moyens.
  • Les touristes américains qui ont pris part à des activités autochtones avaient en moyenne 47 ans par rapport à 45 ans pour les autres touristes américains.