Document d’information sur le budget des dépenses 2015-2016

ISSN # 2369-2251



VUE D’ENSEMBLE DU MINISTÈRE

Mandat

Le ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport a pour mandat de contribuer à bâtir en Ontario une économie vigoureuse et innovatrice grâce à un soutien et à des investissements stratégiques destinés à trois principaux secteurs de l’économie : le tourisme, la culture ainsi que le sport et les loisirs.

Le ministère est déterminé à créer de nouvelles possibilités et à promouvoir les valeurs qui servent au mieux les intérêts des Ontariennes et des Ontariens dans leur milieu de travail et leur collectivité en bâtissant une province positionnée comme destination touristique de renommée internationale avec des secteurs de la culture, du sport et des loisirs solides et stables.

Contribution du ministère à la réalisation des priorités et des résultats

Le ministère contribue à l’engagement du gouvernement à faire croître l’économie et à créer de nouveaux emplois tout en répondant à la stratégie financière du gouvernement au moment où il s’apprête à mettre en œuvre ses priorités pour l’exercice 2015-2016 :

  • Travailler avec l’industrie touristique et les organismes régionaux du tourisme afin de favoriser la croissance économique, collaborer avec d’autres partenaires afin d’attirer les investissements internationaux, et soutenir les festivals et les événements d’un coin à l’autre de la province :
    • Investir 40 millions de dollars dans la démarche de tourisme régional afin d’accroître le tourisme en Ontario.
    • Investir 20 millions de dollars dans le programme des festivals et événements Fêtons l’Ontario pour venir en appui à plus de 270 festivals et événements permanents et ponctuels, le plus haut nombre dans l’histoire du programme.
    • Collaborer de façon continue avec des partenaires intergouvernementaux, la Commission canadienne du tourisme et l’industrie, afin de donner une portée nationale aux enjeux du tourisme, et de promouvoir avec succès les priorités de l’Ontario à des forums intergouvernementaux.
    • Continuer à mettre en œuvre la Stratégie de promotion de l’investissement dans l’industrie touristique, par la participation notamment à neuf programmes internationaux sur les marchés, en faisant appel aux nouvelles recherches sur les attractions touristiques et au développement des voies navigables intérieures afin de cibler des investisseurs avec des analyses de rentabilisation convaincantes, et en effectuant le suivi des contacts générés par l’intermédiaire des représentantes et représentants de développement des investissements internationaux.
    • Établir des partenariats avec le ministère du Développement économique, de l’Emploi et de l’Infrastructure relativement à des programmes de financement des investissements, et employer une approche pangouvernementale pour soutenir des projets d’investissement touristique d’envergure.
    • Continuer de miser sur le Fonds de développement du tourisme pour attirer de nouveaux investissements, en soutenant le renforcement des capacités de l’industrie et en encourageant les projets de développement menés par l’industrie du tourisme.
    • Fournir une expertise en matière de politiques et de planification stratégiques à l’industrie, à d’autres ministères et à divers autres ordres du gouvernement sur des questions liées au tourisme et aux initiatives d’autres industries ayant un impact sur le tourisme.
    • Collaborer avec l’industrie du tourisme pour entreprendre des activités de planification stratégique et d’examen ciblé afin de continuer à accroître la contribution du tourisme à l’économie et pour améliorer l’efficacité et l’harmonisation dans l’ensemble des programmes et des activités.
    • Mettre en œuvre des améliorations à la suite de l’examen du programme Tourism-Oriented Directional Signing (TODS) en vue de consolider et de moderniser le programme de signalisation touristique sur les routes de l’Ontario.
    • Travailler avec les parties prenantes afin d’élaborer et de mettre en œuvre des initiatives qui favorisent la croissance du tourisme autochtone et qui tirent parti de l’accessibilité dans le secteur du tourisme.
  • Travailler activement pour protéger le patrimoine bâti et les ressources archéologiques, promouvoir les arts, renforcer les bibliothèques publiques et soutenir les partenariats et l’engagement communautaires :
    • Continuer d’assumer un leadership concernant la planification, la prestation et l’évaluation des programmes, des paiements de transfert et des subventions pour les programmes du ministère dans les secteurs des arts, des bibliothèques, des industries culturelles, des musées et du patrimoine.
    • Travailler avec les artistes, les éducatrices et les éducateurs, ainsi que les collectivités de l’Ontario en vue d’élaborer une stratégie ontarienne de la culture et un énoncé de politique sur les arts afin de maximiser les avantages sociaux et économiques des arts et de la culture pour les personnes et les collectivités, et pour que nous puissions raconter notre histoire et aider une nouvelle génération à exprimer son potentiel artistique.
    • Continuer à travailler avec la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario et le ministère des Finances afin de soutenir les industries culturelles de l’Ontario par les crédits d’impôt de la province, les aidant ainsi à être concurrentielles sur les marchés intérieurs et étrangers.
    • Mettre en œuvre la troisième série d’aide au développement des affaires au moyen du Fonds ontarien de promotion de la musique et réaliser les étapes nécessaires pour établir le fonds comme investissement provincial permanent.
    • Travailler avec la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario et des intervenants clés afin de mettre en place un Fonds de la SODIMO pour les produits multimédias interactifs numériques en offrant 6 millions de dollars en 2015-2016 et 10 millions par année à compter de 2016-2017.
    • Investir continuellement dans les bibliothèques publiques afin de soutenir des services équitables et constants et d’encourager l’innovation tout en collaborant avec les partenaires des bibliothèques publiques pour peaufiner le programme des statistiques sur les bibliothèques dans le but d’améliorer le suivi des tendances du secteur et de soutenir l’élaboration de politiques et de programmes fondés sur des données probantes.
    • Travailler avec d’autres ministères et organismes provinciaux, les municipalités et les parties prenantes du milieu patrimonial et continuer à bâtir une culture de la conservation du patrimoine en Ontario, dont la mise en œuvre pangouvernementale des Normes et lignes directrices relatives à la conservation des biens à valeur patrimoniale de l’Ontario.
    • Continuer à mettre en place le Portail des richesses du passé de l’Ontario afin que les détenteurs d’une licence d’archéologue aient accès à une plateforme novatrice pour la prestation électronique de services.
  • Promouvoir des modes de vie actifs et une participation accrue au sport, aux loisirs et à l’activité physique pour toutes les Ontariennes et tous les Ontariens et aider à créer un Ontario plus sain :
    • Élaborer un plan sportif centré sur l’athlète, lequel permettra d’orienter et de coordonner les politiques et les pratiques relativement au sport en Ontario, et inclure un examen des programmes actuels de façon à mieux accompagner les athlètes et les para-athlètes et tirer parti des retombées de la tenue des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015.
    • Assumer la responsabilité pour la prestation directe du programme des Jeux de l’Ontario, y compris les Jeux olympiques de la jeunesse d’été et d’hiver, les Jeux des 55+ et les compétitions parasportives.
    • Élaborer un plan de mise en œuvre pour donner suite au Cadre stratégique pour les loisirs au Canada 2015, un document d’orientation qui propose une vision, des valeurs et des buts communs et établit des priorités d’action.
    • Présenter une loi sur le soutien aux sentiers pour aider la collectivité des sentiers à développer, à exploiter et à promouvoir plus efficacement les sentiers en Ontario. Si elle est adoptée, cette loi permettra la protection à long terme de terres pour l’aménagement de sentiers et la reconnaissance des sentiers notables de l’Ontario pour promouvoir le tourisme local, et traiter les questions de longue date connexes à la responsabilité, à l’intrusion et aux terres de la Couronne.
    • Travailler avec l’Aboriginal Sport and Wellness Council pour mettre en place un système régional de prestation du sport appelé le Sport Pathway for Ontario Native Wellness, un système intégré de compétitions et de jeux qui permettrait d’augmenter le nombre d’athlètes et d’entraîneurs autochtones.
  • Promouvoir les organismes et attractions culturels, patrimoniaux et touristiques pour maximiser leurs contributions économiques et sociales à la province :
    • Continuer à investir stratégiquement pour toucher un public plus large et créer de nouveaux auditoires et produits pour stimuler le tourisme en Ontario et offrir un environnement dans lequel les activités culturelles peuvent se développer.
    • Revitaliser la Place de l’Ontario pour en faire une destination riveraine polyvalente qui sera fréquentée tout au long de l’année; la première étape consiste à finaliser la conception du parc urbain et du sentier riverain prévue en 2015, alors que l’ouverture du site aura lieu en 2016.
    • Définir, en collaboration avec ses organismes touristiques et culturels, les possibilités de mettre en place des programmes de grande visibilité pour augmenter la fréquentation des visiteurs et promouvoir l’Ontario en tant que destination de tourisme culturel, comme l’exposition du Musée royal de l’Ontario, Pompéi : À l’ombre du volcan.
    • Continuer, par l’intermédiaire du Conseil des arts de l’Ontario, à effectuer des investissements stratégiques et à offrir des services visant à favoriser l’épanouissement des artistes et des organismes artistiques et la promotion des arts dans les collectivités de toute la province.
    • Continuer, par l’intermédiaire de la Fondation Trillium de l’Ontario, à appuyer de saines et solides initiatives communautaires d’un coin à l’autre de l’Ontario.
    • Le Palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto, le plus important centre des congrès du Canada, attire principalement des congrès d’envergure nationale et internationale. En 2015-2016, il vise à accueillir dans ses installations 575 événements, une hausse par rapport aux 547 événements de 2014-2015. 
    • La Commission des parcs du Niagara assure la gestion et le soutien de nombreux programmes et services à Niagara Falls et le long de la rivière Niagara, de manière indépendante et en collaboration avec des partenaires communautaires. En 2015, elle s’est engagée à rajeunir ses offres touristiques comme « Journey Behind the Fall », « Incline Lower Plaza » et « Falls Illumination », alors qu’elle accueillera des participants et visiteurs pour les Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015.
    • En 2015, les Parcs historiques de la Huronie seront un important partenaire dans les plans de l’Ontario, en partenariat avec l’Office des affaires francophones et le gouvernement Québec, afin de célébrer 400 ans de présence francophone en Ontario. Dans le cadre des célébrations, par exemple, l’astrolabe de Champlain sera présenté au Musée Sainte-Marie en juillet et en août 2015.
    • En 2015, le parc historique du Fort William tiendra son « Fort Fest » pour souligner les Jeux panaméricains et parapanaméricains avec un point de mire particulier sur les Jeux autochtones. 
    • Pour veiller à la réussite des Jeux panaméricains et parapanaméricains (Jeux) : 
      • Fournir du financement au Comité d’organisation de Toronto pour les Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 (TO2015) pour les coûts directs de la prestation des Jeux afin de réaliser une expérience réussie des Jeux pour les athlètes, les visiteurs et l’ensemble des Ontariennes et des Ontariens. Ce paiement de transferts offert par l’Ontario est utilisé par TO2015 pour organiser, planifier, promouvoir, financer, tenir et mener les Jeux. 
      • Mettre en œuvre des initiatives de promotion et de célébration pour favoriser la sensibilisation et susciter l’enthousiasme avant et pendant les Jeux, lesquels contribueront à positionner l’Ontario comme destination de renommée internationale où vivre, visiter et investir pour des années à venir.
      • Créer des programmes pour l’héritage des Jeux afin de favoriser le développement économique et la modernisation de l’infrastructure créant ainsi des retombées pour un vaste éventail d’intérêts et de parties prenantes d’un coin à l’autre de l’Ontario longtemps après les Jeux.
      • Fournir du financement en vue de rembourser les municipalités et les universités hôtes pour les services additionnels offerts pendant les Jeux.

    Programmes du ministère

    La Division des politiques et du développement du tourisme s’occupe des activités liées aux politiques, à la recherche, aux investissements et au développement qui contribuent à constituer une industrie du tourisme plus forte et plus concurrentielle, et à créer un climat dynamique propice aux affaires.

    La Division :

    • encourage et soutient les investissements du secteur privé et les initiatives de développement en Ontario;
    • appuie la planification régionale et le développement économique par l’intermédiaire des organismes touristiques régionaux;
    • contribue à améliorer et à attirer les événements et festivals existants;
    • mène des recherches en matière de tourisme pour soutenir la croissance du secteur.

    La Division collabore avec les intervenants du secteur touristique, les autres ministères et organismes de l’Ontario, ainsi que les gouvernements fédéral et provinciaux dans le but d’accroître la compétitivité de l’industrie du tourisme et de tabler sur le profil national et international de l’Ontario.

    La Division soutient et promeut un secteur touristique fort en Ontario par l’élaboration et l’exécution de politiques, de programmes et de services destinés à renforcer les partenariats, à coordonner la planification et à accroître le tourisme et les dépenses des visiteurs.

    La Division de la planification et des activités touristiques s’occupe d’apporter un soutien aux six organismes touristiques et aux deux attractions touristiques exploitées directement du ministère. La Division :

    • développe ces organismes et ces attractions touristiques en tant que catalyseurs du développement économique régional;
    • veille à la gestion financière rigoureuse, à la saine gouvernance et à la responsabilisation de ces organismes et attractions;
    • préserve les infrastructures en assurant la gestion des biens et en réalisant des investissements en immobilisations;
    • collabore avec les organismes dans le but de revitaliser leurs produits et pour atténuer et gérer les risques au nom du ministère;
    • soutient ses organismes et attractions touristiques et collabore avec ceux-ci afin d’accroître la compétitivité, de stimuler la croissance économique et d’appuyer la création d’emplois par des investissements stratégiques dans les biens, des sources de revenus améliorées et des modèles d’affaires qui soutiennent la durabilité à long terme;
    • met en place des programmes dans le but d’assurer l’optimisation des ressources et l’affectation appropriée du financement provincial, tout en cherchant à obtenir des fonds de contrepartie ou de soutien du gouvernement fédéral et du secteur privé dans la mesure du possible.

    La Division de la planification et des activités touristiques, en collaboration avec la Société d’exploitation de la Place de l’Ontario, a la responsabilité de diriger au cours des prochaines années la revitalisation de la Place de l’Ontario au moyen d’une approche progressive. La Division continuera à soutenir les activités partielles de la Société d’exploitation de la Place de l’Ontario, tout en soutenant et en facilitant la revitalisation du site.

    La Division des affaires culturelles contribue à consolider les capacités pour la conservation du patrimoine de l’Ontario ainsi que la durabilité et la croissance du secteur des arts de l’Ontario. Elle renforce les politiques et les programmes qui contribuent à faire de l’Ontario une province riche en ressources et en attractions culturelles, patrimoniales et archéologiques. La Division des affaires culturelles :

    • veille à l’application de la Loi sur les bibliothèques publiques, L.R.O. 1990, c. P.44 et contribue à assurer que les bibliothèques publiques et les bibliothèques des Premières Nations de l’Ontario fournissent des services et des programmes qui aident la population de l’Ontario à apprendre et à réussir dans l’économie du savoir;
    • veille à l’application de la Loi sur le patrimoine de l’Ontario, L.R.O. 1990, c. O.18, à l’exception de la partie III, et assure la délivrance des licences archéologiques;
    • maintient également les principaux programmes de subvention de fonctionnement destinés aux bibliothèques, aux musées et aux organismes patrimoniaux pour protéger et conserver les ressources patrimoniales de l’Ontario, et soutenir l’innovation et l’économie du savoir;
    • supervise neuf organismes, deux conseils de services de bibliothèque spéciaux et plusieurs bénéficiaires d’importants paiements de transfert du secteur des arts et de la culture.

    Dans le but de favoriser une économie créative durable et prospère, la Division des affaires culturelles a la responsabilité d’initiatives prioritaires, en règle générale en partenariat avec la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario. Par exemple, les crédits d’impôt de l’Ontario pour les médias culturels stimulent la production culturelle, l’investissement et la création d’emploi du secteur du divertissement et de la création pour assurer la capacité concurrentielle des industries ontariennes entre les compétences. Le Fonds ontarien de promotion de la musique est un investissement annuel de 15 millions de dollars visant à favoriser la croissance du secteur de la musique et à renforcer sa contribution à l’économie.

    La Division des sports, des loisirs et des programmes communautaires s’occupe de faire ainsi la promotion d’une culture qui valorise le sport, les loisirs et l’activité physique, en plus de se faire la championne des bienfaits économiques et sociaux d’une vie active et engagée pour toutes les Ontariennes et tous les Ontariens :

    • promouvoir un début actif dans la vie, et l’engagement de toute une vie envers les sports et les loisirs;
    • aider les athlètes ontariens de haut niveau à atteindre les meilleurs résultats dans les compétitions nationales et internationales au moyen du développement des athlètes et du perfectionnement des entraîneurs, des sciences du sport et de services de formation;
    • assurer la prestation du programme des Jeux de l’Ontario, dont les Jeux olympiques de la jeunesse d’été et d’hiver, les Jeux des 55+ et les compétitions parasportives afin de soutenir le développement des athlètes et de renforcer le système sportif;
    • soutenir les associations sportives et les associations multisports provinciales pour fournir et superviser le développement et la prestation des programmes de sport amateur dans la province;
    • accorder aux organismes communautaires des mesures de soutien, notamment sur le plan financier, afin de soutenir la promotion de la santé, les modes de vie actifs, le développement des athlètes et l’excellence sportive.

    La Division réalise des investissements stratégiques afin de faire de l’Ontario un lieu propice à l’organisation d’événements sportifs nationaux et internationaux de haut niveau. Elle contribue également à la prestation de programmes locaux qui favorisent un mode de vie actif et engagé et des niveaux accrus d’activité physique pour toutes les Ontariennes et tous les Ontariens, y compris les enfants et les jeunes. La Division assure la coordination générale des intérêts provinciaux dans les sentiers, les parcs, les espaces ouverts et les ressources de loisirs aquatiques.

    Le Secrétariat des jeux panaméricains et parapanaméricains est chargé de surveiller les engagements financiers de l’Ontario à l’égard des Jeux. Le Secrétariat travaille avec les ministères partenaires afin d’assurer une orientation stratégique et de coordonner la planification et la prestation des services provinciaux nécessaires au fonctionnement des Jeux, notamment le transport, la préparation du secteur de la santé, les plans d’urgence et la gestion des conséquences, ainsi que la sécurité.

    Le Secrétariat collabore avec le gouvernement fédéral et les administrations municipales pour contribuer à la coordination des services fournis par les partenaires des Jeux. Le Secrétariat travaille avec Infrastructure Ontario pour superviser l’aménagement d’une nouvelle infrastructure sportive améliorée d’importance qui permettra de soutenir les athlètes et les collectivités de la région élargie du Golden Horseshoe.

    Tableau 1 : Dépenses prévues du ministère 2015-2016 (M$)

    Fonctionnement

    1 677,7

    Immobilisations

    501,2

    TOTAL

    2178,9

     

    SOMMAIRE DES RÉALISATIONS DE 2014-2015

    Voici les réalisations du ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport pour l’exercice financier 2014-2015. Pour des résultats plus détaillés, veuillez consulter le rapport annuel.

    Tourisme

    • Poursuite des efforts visant à améliorer l’impact économique du secteur du tourisme en s’appuyant sur la mise en œuvre du nouveau modèle de tourisme régional, lequel soutient les partenariats consolidés, une meilleure intégration des activités de marketing et l’importance accordée à la mesure du rendement, le développement de produits, les investissements et le perfectionnement de la main-d’œuvre.
    • Soutien de l’industrie du tourisme pour examiner les progrès relatifs à la mise en œuvre des recommandations du rapport de 2009 intitulé À la découverte de l’Ontario : Rapport sur l’avenir du tourisme, et définition des priorités visant à poursuivre la consolidation et la croissance de la capacité concurrentielle du secteur du tourisme en Ontario.
    • Poursuite de la mise en œuvre de la Stratégie d’investissement touristique grâce à l’achèvement de huit programmes d’investissement dans le marché et le soutien continu de grands projets d’investissement selon une approche pangouvernementale.
    • En 2014-2015, le ministère a apporté son soutien à plus de 234 festivals et événements grâce au programme Fêtons l’Ontario, par exemple : le Festival international des écrivains d’Ottawa, le Festival de films intégrés de Niagara, la Fierté mondiale 2014 et la Francofête 2014.

    Culture

    • Lancement du nouveau Fonds ontarien de renforcement des capacités des bibliothèques de 10 millions de dollars. En 2014-2015, le fonds a versé aux bibliothèques publiques la somme de 3 millions de dollars en vue d’accroître les ressources en technologies de l’information, y compris les services Internet et sans fil, la nouvelle technologie et le développement accru des collections.
    • Mise en place réussie du Portail des richesses du passé de l’Ontario afin que les détenteurs d’une licence d’archéologue aient accès à une plateforme novatrice pour la prestation électronique de services.
    • Investissements dans des projets d’immobilisation culturelle, dont un financement pour la revitalisation du Massey Hall et pour la construction du centre des arts à St. Catharines.
    • En 2014-2015, le Fonds ontarien de promotion de la musique a accordé la somme de 14 millions de dollars en subventions à 126 sociétés et organismes du monde de la musique en Ontario. Au cours de sa première année, l’appui du Fonds ontarien de promotion de la musique a déjà permis d’aider à créer ou à conserver 2 000 emplois et à produire 24 millions en revenus additionnels pour les entreprises du secteur de la musique.

    Sports et loisirs

    • Le Fonds ontarien d’action communautaire pour les sports et les loisirs a permis de financer 17 projets provinciaux et 99 projets à l’échelle régionale et locale mobilisant ainsi la participation de 80 000 Ontariennes et Ontariens et de 900 bénévoles. 
    • Mise en œuvre du Programme ontarien d’activités après l’école auprès des communautés et des populations prioritaires dont plus de 132 organismes au service de 21 000 enfants dans plus de 435 sites à travers la province. 
    • Financement de 3,56 millions de dollars pour l’achèvement d’un réseau de sentiers de 254 kilomètres, dont le raccordement entre tous les sites des Jeux panaméricains et parapanaméricains et la reconfiguration de cinq kilomètres de sentier riverain.
    • Dans le cadre du programme d’accueil des manifestations internationales de sport amateur, le ministère a donné son appui à 23 événements internationaux de sport amateur, dont le championnat mondial junior de hockey et la coupe du monde de soccer féminin des moins de 20 ans.

    Organismes et attractions

    • La Fiducie du patrimoine ontarien a permis la présentation de 49 événements dans 192 collectivités avec plus de 1 200 sites participants et un nombre record de visiteurs, au-delà de 500 000.
    • La Fondation Trillium de l’Ontario a continué de soutenir des organismes sans but lucratif et des organismes de bienfaisance en offrant 942 subventions totalisant plus de 104 millions de dollars.
    • Les revenus bruts prévus du Centre des congrès de la région métropolitaine de Toronto pour l’exercice financier de 2014-2015 sont de 63,5 millions de dollars, et on prévoit qu’ils généreront des retombées économiques estimées à 514 millions de dollars pour la province.
    • Les progrès se sont poursuivis dans le cadre de la revitalisation progressive de la Place de l’Ontario en tant que remarquable destination riveraine multi-usage fréquentée à l’année pour le plaisir de l’ensemble de la population ontarienne et d’ailleurs, alors que le gouvernement annonçait en juillet 2014 sa vision à long terme de la Place de l’Ontario, laquelle repose sur des études et les avis de la population et des parties prenantes.

    Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains

    • Gestion de partenariats avec TO2015, le gouvernement fédéral, les municipalités et d’autres partenaires et ministères clés concernant la planification et le déroulement des Jeux (c.-à-d., le transport, la sécurité, les services de santé et de gestion des urgences).
    • Orientation de tous les aspects liés au soutien et à la surveillance des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015, y compris le programme provincial d’exercices intégrés pour mettre à l’essai les plans opérationnels des Jeux et vérifier l’interopérabilité avec les autres partenaires chargés de la prestation des services, et l’élaboration d’un plan de clôture ordonné et efficace de toutes les activités liées aux Jeux.
    • Achèvement le 28 janvier 2015 du Village des athlètes selon les échéances et les budgets, et réalisation ou achèvement prévu avant les Jeux des 10 installations sportives gérées par Infrastructure Ontario.
    • Collaboration avec les partenaires pour la mise en œuvre de stratégies de promotion et d’héritage, et soutien aux communautés autochtones, francophones et GLBTQ pour des mises en service pendant les Jeux dans les lieux et selon la manière qui leur convient.

    ORGANIGRAMME DU MINISTÈRE

    ORGANIGRAMME DU MINISTÈRE

    ORGANIGRAMME DU MINISTÈRE (SJPP)

    Organigramme duSecretariat Jeux panaméricains et parapanaméricains

    ORGANISMES, CONSEILS ET COMMISSIONS (OCC)

    Le ministère a la responsabilité des organismes suivants :

    Centre des sciences de l’Ontario (connu sous le nom de Centre Centennial des sciences et de la technologie) : Le Centre des sciences de l’Ontario décrit les sciences et la technologie, sensibilise le public et suscite son intérêt envers ces deux disciplines, leur relation avec la société et le rôle de l’Ontario dans l’avancement des sciences et de la technologie.

    Collection McMichael d’art canadien : Grâce au don qu’ont fait les membres de la famille McMichael en 1965 de leur collection d’art canadien, de leur maison et de leur terre à Kleinburg, la Collection McMichael d’art canadien est la seule galerie d’art publique d’importance consacrée uniquement à la collection et à l’exposition d’art canadien.

    Commission des parcs du Niagara : Établie en 1885, la Commission des parcs du Niagara a pour mission de préserver et d’améliorer la beauté naturelle de Niagara Falls et du corridor de la rivière Niagara pour le plus grand bonheur des visiteurs et des générations à venir.

    Commission des parcs du Saint-Laurent : La Commission des parcs du Saint-Laurent offre toute une gamme d’expériences de tourisme récréatif, culturel et patrimonial dans ses diverses attractions qui s’étendent sur 200 kilomètres le long du fleuve St-Laurent, y compris ses attractions patrimoniales primées que sont l’Upper Canada Village et le site historique national du Canada du Fort Henry, désigné site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

    Comité consultatif ministériel pour les arts et la culture : Le Comité consultatif ministériel pour les arts et la culture est un organisme consultatif qui vise à bâtir un secteur culturel solide et stable qui contribue à une économie créative prospère et à des collectivités débordant de vitalité où il fait bon vivre.

    Conseil des arts de l’Ontario (légalement connu sous le nom de Conseil des arts de la province de l’Ontario) : Régi par la Loi sur le Conseil des arts, L.R.O. 1990, c. A.30 en tant que principal organisme de la province qui subventionne les activités artistiques professionnelles, le Conseil des arts de l’Ontario octroie des subventions, des bourses d’études et des prix pour la création d’œuvres d’art afin d’en faire profiter la population ontarienne et d’enrichir sa vie.

    Fiducie du patrimoine ontarien : La Fiducie du patrimoine ontarien a pour mandat la conservation, la protection et la préservation du patrimoine de l’Ontario, y compris les propriétés ayant un intérêt historique, architectural, archéologique, récréatif, esthétique ou pittoresque.

    Fondation Trillium de l’Ontario : La Fondation Trillium de l’Ontario, un organisme à but non lucratif, investit de façon stratégique des fonds gouvernementaux générés par les casinos caritatifs de l’Ontario en vue de bâtir des collectivités saines et dynamiques grâce aux arts, à la culture, aux sports et aux loisirs, aux services sociaux et à la personne et à l’environnement.

    Musée royal de l’Ontario : Le Musée royal de l’Ontario, l’un des plus grands en Amérique du Nord, promeut l’éducation, l’enseignement, la recherche et la publication, et collectionne et expose des objets, des documents et des livres pour illustrer l’histoire naturelle de l’Ontario, du Canada et du monde ainsi que l’histoire de l’Homme au fil du temps.

    Palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto : La Société du palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto gère un centre de conférence de renommée internationale à Toronto. Le Palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto offre plus de 600 000 pieds carrés (55 800 mètres carrés) d’espace d’exposition, des salles de réunion et de bal ainsi qu’un théâtre de classe mondiale de 1 330 sièges pour accueillir des congrès nationaux et internationaux, des foires commerciales et des salons à l’intention des consommateurs.

    Science Nord : Science Nord met en valeur de nombreuses attractions, y compris un centre des sciences et une mine miniature, et dirige des programmes publics dans l’ensemble du Nord de l’Ontario à propos des origines, du développement et du progrès des sciences et de la technologie et de leurs relations avec la société.

    Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario : La Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario stimule l’emploi, l’investissement et la création de contenus dans le secteur des médias culturels de la province, y compris les industries du livre, du magazine, du cinéma, de la télévision, des médias numériques interactifs et de la musique.

    Société d’exploitation de la Place de l’Ontario : Régie par la Loi sur la Société d’exploitation de la Place de l’Ontario, L.R.O. 1990, c. O.34, la Société d’exploitation de la Place de l’Ontario a pour mission de gérer un centre provincial touristique et récréatif et d’élaborer des programmes spéciaux pour rehausser l’image de la province. La Société d’exploitation de la Place de l’Ontario travaille à la revitalisation de la Place de l’Ontario en partenariat avec le ministère.  

    Société du Centre des congrès d’Ottawa : La Société du Centre des congrès d’Ottawa assure la gestion d’un centre des congrès de premier ordre à Ottawa. À la suite d’importantes rénovations, le Centre des congrès d’Ottawa a ouvert à nouveau ses portes en avril 2011. L’espace de 200 000 pieds carrés (18 600 mètres carrés) permet d’accueillir des congrès nationaux et internationaux, des salons à l’intention des consommateurs et des foires commerciales.

    Société du Partenariat ontarien de marketing touristique : La Société du Partenariat ontarien de marketing touristique fait valoir l’Ontario comme destination touristique, et entreprend des initiatives de marketing en collaboration avec l’industrie du tourisme, les gouvernements et les organismes.

    Résumé des données financières sur les OCC

    Nom

     

    Prévisions
    2015-16 - Dépenses
    Prévisions
    2015-16 - Revenus
    Chiffres réels provisoires 2014-15 - Revenus Chiffres réels provisoires 2014-15 - Revenus Chiffres réels 2013-14 - Dépenses Chiffres réels 2013-14 -Revenus
    Collection McMichael d'art canadien 7 806 000 7 806 000 7 510 000 7 390 000 8 767 983 8 428 436
    Centre des congrès de la région métropolitaine de Toronto 56 010 300 61 814 800 55 227 800 63 450 800 52 173 629 59 099 652
    Comité consultatif ministériel pour les arts et la culture N/A N/A N/A N/A N/A N/A
    Commission des parcs du Niagara 90 184 800 89 552 200 87 597 600 87 174 200 82 825 000 78 362 000
    Conseil des arts de l'Ontario 61 488 300 61 572 400 62 253 600 61 553 600 62 222 717 62 651 721
    Fiducie du patrimoine ontarien 10 711 170 11 771 170 10 465 580 8 423 350 12 051 000 10 006 000
    Société de développement de l'industrie des médias de l'Ontario 46 871 000 46 441 000 40 717 000 40 158 000 40 669 000 40 584 000
    Société d'exploitation de la Place de l'Ontario 7 219 000 7 544 000 7 079 000 7 623 600 6 039 000 7 622 000
    Centre des sciences de l'Ontario 41 330 000 40 497 000 41 938 000 40 063 000 33 023 000 35 833 000
    Société du Partenariat ontarien de marketing touristique 51 703 500 50 750 500 54 710 000 54 498 000 46 477 000 48 131 000
    Fondation Trillium de l'Ontario 125 000 000 125 000 000 123 884 500 123 884 500 127 151 804 127 151 804
    Centre des congrès d'Ottawa 22 567 500 18 437 700 21 991 800 17 747 400 22 233 001 18 600 395
    Musée royal de l'Ontario 69 789 000 68 971 700 67 081 000

    68 232 000

    66 162 000 68 126 000
    Science Nord 17 518 043 17 518 042 16 211 806 16 485 523 19 078 774 20 678 765
    Commission des parcs du Saint-Laurent 14 617 971 17 286 182 14 408 100 16 563 100 19 713 000 21 009 000

     

    DONNÉES FINANCIÈRES DÉTAILLÉES

    MINISTÈRE DU TOURISME, DE LA CULTURE ET DU SPORT

    Le ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport assume le leadership pour ces secteurs de l’économie provinciale en plein essor, essentiels pour la prospérité et la qualité de vie de la population ontarienne. 

    Le ministère collabore avec le secteur du tourisme afin de stimuler la croissance économique, les investissements et la compétitivité dans le domaine du voyage et des loisirs, en constante évolution.

    En assumant un leadership au sein du secteur de la culture, du patrimoine et des arts, le ministère favorise la croissance de l’économie créative et la saine gestion des biens patrimoniaux, tout en établissant en Ontario un environnement culturel dynamique épaulé par des collectivités vibrantes et accueillantes.

    Le ministère contribue à élargir la participation aux sports et aux loisirs afin d’aider la population ontarienne à mener une vie active et saine, et il accroît les chances de réussite des athlètes de haut niveau. L’organisation de manifestations sportives très médiatisées favorise la création d’emplois et la croissance économique.

    Le Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains, qui apporte son soutien au ministre responsable des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015, est responsable de la supervision des engagements financiers de l’Ontario à l’égard des Jeux et du soutien à la réalisation de la vision de la province relativement aux Jeux. 

    Tableau 2 : Chiffres combinés – Fonctionnement et immobilisations par crédit

    Crédits et programmes Prévisions
    2015-2016
    $
    Variations par
    rapport aux
    prévisions de
    2014-2015
    $
    % Prévisions
    2014-2015 *
    $
    Chiffres réels
    provisoires
    2014-2015 *
    $
    Chiffres réels
    2013-2014*
    $
    CHARGES DE FONCTIONMEM MT            
    Programme d'administration du ministère 6 829 700 (617 400) (8,3) 7 447 100 8 675 211 8 266 086
    Programme du tourisme 133 059 400 (3 639 600) (2,7) 136 699 000 143 883 640 145 100 485
    Sports, loisirs et programmes communautaires 53 581 600 2 916 600 5,8 50 665 000 54 160 572 53 588 511
    Programme de la culture 251 638 600 4 467 000 1,8 247 171 600 247 798 184 244 336 750
    Programme de la Fondation Trillium de l'Ontario 115 001 000 - - 115 001 000 115 000 000 115 000 000
    Crédits d'impôt de l'Ontario pour les médias culturels 439 692 900 40 000 800 10,0 399 692 100 421 791 400 505 727 941
    Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains 194 298 800 (58 938 900) (23,3) 253 237 700 229 491 742 53 069 434
    Moins : Mandats spéciaux - (298 139 300)   298 139 300 - -
    Total à voter - Charges de fonctionnement 1 194 102 000 282 327 800 31,0 911 774 200 1 220 800 749 1 125 089 207
    Mandats spéciaux - (298 139 300)   298 139 300 - -
    Crédits législatifs 83 187 3 000 3,7 80 187 80 187 66 014
    Total du ministère - Charges de fonctionnement 1 194 185 187 (15 808 500) (1,3) 1 209 993 687 1 220 880 936 1 125 155 221
    Redressement de consolidation et autres redressements :            
    Société d'exploitation de la Race de l'Ontario 4 270 000 741 500 21,0 3 528 500 4 729 000 3 875 000
    Centre des congrès de la région métropolitaine de Toronto 47 288 600 1 030 600 2,2 46 258 000 46 806 100 44 175 900
    Société du Partenariat ontarien de marketing touristique 2 549 000 (5 754 000) (69,3) 8 303 000 1 826 000 1 395 312
    Centre des sciences de l'Ontario 13 543 000 (1 408 300) (9,4) 14 951 300 14 263 000 12 419 635
    Fondation Trillium de l'Ontario 4 486 700 1 553 300 53,0 2 933 400 3 373 800 7 904 029
    Musée royal de l'Ontario 27 862 300 2 920 300 11,7 24 942 000 24 639 000 25 197 100
    Conseil des arts de l'Ontario 920 300 (288 700) (23,9) 1 209 000 1 813 700 1 057 200
    Centre des congrès d'Ottawa 15 048 700 (663 900) (4,2) 15 712 600 14 597 300 15 023 000
    Corrrnission des parcs du Niagara 77 433 400 2 205 900 2,9 75 227 500 75 130 700 72 684 704
    TO2015 290 099 400 (55 197 700) (16,0) 345 297 100 239 070 200 278 579 000
    Total, y compris redressement de consolidation et autres redressements 1 677 686 587 (70 669 500) (4,0) 1 748 356 087 1 647 129 736 1 587 466 101
    CHARGES D'IMMOBILISATIONS            
    Programme d'administration du ministère 2 000 - - 2 000 2 000 -
    Programme du tourisme 1 000 - - 1 000 1 000 -
    Programme d'immobilisations touristiques et culturelles 37 305 600 (10 236 300) (21,5) 47 541 900 40 038 400 46 041 446
    Programme de la culture 1 000 - - 1 000 1 000 -
    Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains 420 162 400 418 614 400 27 042,3 1 548 000 - -
    Moins : Mandats spéciaux - (13 594 000)   13 594 000 - -
    Total à voter - Charges d'immobilisations 457 472 000 421 972 100 1 188,7 35 499 900 40 042 400 46 041 446
    Mandats spéciaux - (13 594 000)   13 594 000 - -
    Crédits législatifs 4 000 - - 4 000 4 000 -
    Total du ministère - Charges d'immobilisations 457 476 000 408 378 100 831,8 49 097 900 40 046 400 46 041 446
    Société d'exploitation de la Race de l'Ontario 577 000 34 600 6,4 542 400 748 000 778 000
    Centre des congrès de la région métropolitaine de Toronto 8 721 700 634 300 7,8 8 087 400 8 421 700 7 997 729
    Société du Partenariat ontarien de marketing touristique 1 474 000 808 000 121,3 666 000 1 159 000 589 555
    Centre des sciences de l'Ontario 5 901 000 276 900 4,9 5 624 100 5 913 000 6 020 000
    Fondation Trillium de l'Ontario 513 300 (79 000) (13,3) 592 300 510 700 (4 491 457)
    Musée royal de l'Ontario 12 297 000 3 396 900 38,2 8 900 100 8 972 000 10 270 000
    Conseil des arts de l'Ontario 200 000 (200 000) (50,0) 400 000 100 000 116 488
    Centre des congrès d'Ottawa 5 303 800 4 000 0,1 5 299 800 5 303 700 5 385 000
    Corrrnission des parcs du Niagara 8 728 200 514 900 6,3 8 213 300 6 732 500 8 085 074
    Total, y compris redressement de consolidation et autres redressements 501 192 000 413 768 700 473,3 87 423 300 77 907 000 80 791 835
    BIENS IMMOBILISÉS            
    Programme d'administration du ministère 2,000 - - 2,000 2,000 -
    Programme du tourisme 23 391 000 (110 000) (0,5) 23 501 000 3 191 000 3 250 000
    Programme de la culture 1 000 - - 1 000 1 000 -
    Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains 7 674 200 1 862 200 32,0 5 812 000 26 122 000 231 144 825
    Moins : Mandats spéciaux - (3 668 000)   3 668 000 - -
    Total à voter — Biens immobilisés 31 068 200 5 420 200 21,1 25 648 000 29 316 000 234 394 825
    Mandats spéciaux - (3 668 000)   3 668 000 - -
    Total du ministère - Biens immobilisés 31 068 200 1 752 200 6,0 29 316 000 29 316 000 234 394 825
    Total du ministère - Fonctionnement et immobilisations, y compris le redressement de consolidation et autres redressements (ne comprend pas les biens immobilisés) 2 178 878 587 343 099 200 18,7 1 835 779 387 1 725 036 736 1 668 257 936

    * Les prévisions, les chiffres réels provisoires et les chiffres réels des derniers exercices sont redressés afin de refléter les changements relatifs à l'organisation du ministère ou à la structure de ses programmes. Les chiffres réels provisoires correspondent aux données financières figurant dans le Budget de l'Ontario.

    ANNEXE : RAPPORT ANNUEL 2014-2015

    RÉALISATIONS 2014-2015

    Voici les réalisations du ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport pour l’exercice financier 2014-2015.

    Tourisme

    • Poursuite des efforts visant à améliorer l’impact économique du secteur du tourisme en s’appuyant sur la mise en œuvre réussie du modèle de tourisme régional. Le ministère a favorisé le renforcement des partenariats, des activités de marketing mieux intégrées et une importance accrue à la mesure du rendement, à la mise au point de produits, et aux investissements.
    • Soutien aux organismes régionaux du tourisme (ORT) pour la mise en œuvre d’un nouveau Cadre de mesure du rendement visant à appuyer l’amélioration continue et à maximiser l’efficacité du modèle de tourisme régional.
    • En allouant une partie du financement annuel de 40 millions de dollars mis à la disposition des ORT pour le financement de partenariats (c.-à-d., lors de la confirmation de l’obtention de fonds de contrepartie provenant d’autres sources), les ORT ont été en mesure d’obtenir 6,6 millions de dollars en fonds supplémentaires auprès des partenaires afin de promouvoir le tourisme et d’en stimuler la croissance.
    • Soutien de l’industrie du tourisme pour examiner les progrès relatifs à la mise en œuvre des recommandations du rapport de 2009 intitulé À la découverte de l’Ontario : Rapport sur l’avenir du tourisme, et définition des priorités visant à poursuivre la consolidation et la croissance de la capacité concurrentielle du secteur du tourisme en Ontario.
    • Poursuite de la mise en œuvre de la Stratégie d’investissement touristique au moyen de l’achèvement de huit programmes d’investissement sur les marchés, desquels découlent les résultats suivants : détermination de huit perspectives admissibles d’investissement, 16 perspectives d’avenir ciblées, 180 nouveaux contacts internationaux ajoutés au système de gestion des relations avec la clientèle, et mise en valeur de l’Ontario comme lieu pour des projets d’investissement grâce à des relations avec les bureaux responsables des investissements des gouvernements internationaux, fédéraux et provinciaux. Soutien continu de projets majeurs d’investissement mis en œuvre au moyen d’une approche pangouvernementale.
    • Amorce de trois études clés visant à déterminer des possibilités importantes d’investissement dans des attractions touristiques et des voies navigables intérieures. Les conclusions découlant des études intitulées Ontario Attractions Study, Great Lakes Market Demand Study et Ontario Canals Technical Analysis serviront de base à la promotion d’investissements ciblés en 2015-2016.
    • En 2014-2015, le ministère a apporté son soutien à plus de 234 festivals et événements grâce au programme Fêtons l’Ontario, dont le Festival international des écrivains d’Ottawa, le Festival de films intégrés de Niagara, la Fierté mondiale 2014 et la Francofête 2014.
    • Le ministère a tiré parti du succès du programme Fêtons l’Ontario en augmentant la formation des intervenants sur l’élaboration de demandes de qualité, en examinant les lignes directrices du programme pour refléter les besoins de l’industrie et un retour accru sur l’investissement, et en proposant une nouvelle modalité de financement pluriannuelle pour appuyer la planification à long terme de l’industrie.
    • Le Fonds de développement du tourisme a permis de soutenir 22 projets visant à bâtir la capacité de l’industrie, à mettre au point de nouveaux produits touristiques et à attirer en Ontario plus d’investissements du secteur privé, comme l’étude de la Ville d’Ottawa sur l’attraction des investissements en tourisme, le plan stratégique Parkbus South et le congrès sur les événements sportifs.
    • Travail avec le secteur du tourisme afin d’élaborer et de mettre en œuvre des initiatives qui reconnaissent et intègrent l’accessibilité dans l’industrie du voyage en Ontario, de façon à ce que les touristes de passage dans la province puissent trouver les services accessibles dont ils ont besoin.
    • Réalisation d’un examen complet du programme Tourism-Oriented Directional Signing (TODS) en vue de consolider et de moderniser le programme de signalisation touristique sur les routes de l’Ontario.

    Culture

    • Lancement du nouveau Fonds ontarien de renforcement des capacités des bibliothèques de 10 millions de dollars sur trois ans afin d’aider les bibliothèques publiques à améliorer et à élargir leurs capacités informatiques et de services et d’encourager la recherche et l’innovation. En 2014-2015, le fonds a versé aux bibliothèques publiques la somme de 3 millions de dollars en vue d’accroître les ressources en technologies de l’information, y compris les services Internet et sans fil, la nouvelle technologie et le développement accru des collections.
    • Soutien opérationnel continu à l’intention des musées communautaires locaux tout en veillant à ce qu’ils répondent aux Normes applicables aux musées communautaires de l’Ontario. 
    • Poursuite de la mise en place du Portail des richesses du passé de l’Ontario afin que les détenteurs d’une licence d’archéologue aient accès à une plateforme novatrice pour la prestation électronique de services.
    • Soutien continu au Centre canadien du film, à la Bibliothèque de référence virtuelle et à l’INCA.
    • Maintien de l’établissement en Ontario d’une culture de conservation du patrimoine, en travaillant avec les ministères, les organismes, les municipalités et les intervenants du milieu patrimonial à l’échelle provinciale. Notamment, ceci comporte la mise en œuvre pangouvernementale des Normes et lignes directrices relatives à la conservation des biens à valeur patrimoniale de l’Ontario et le rôle du ministère dans l’examen du processus d’aménagement du territoire concernant les plans officiels et leur modification, les projets d’énergie renouvelable et l’évaluation de l’environnement.
    • Poursuite des partenariats fondés sur les relations fédérales, provinciales et territoriales en ce qui a trait à des questions communes relatives à la culture et au patrimoine, comme le soutien des industries de la création, l’augmentation de l’engagement et de l’appréciation des Canadiennes et des Canadiens pour leur culture et leur patrimoine, et la contribution à la conservation de lieux ayant une valeur historique et culturelle.

    Secteur du divertissement et de la création

    • Engagement avec le secteur des médias numériques interactifs pour former un groupe de travail de l’industrie en vue de collaborer et de fournir des conseils au gouvernement sur les défis et les possibilités de l’industrie.
    • Soutien au marketing et à la promotion du 40e anniversaire du Festival international du film de Toronto (TIFF) prévu pour septembre 2015, et du 25e anniversaire du Festival du film Inside Out LGBT de Toronto de mai 2015.
    • Octroi de la somme de 1,5 million de dollars à Shaftsbury Films Inc. pour soutenir la production de Making Murdoch Mysteries, qui met en valeur des régions touristiques, destinations et sites historiques clés en Ontario.
    • Investissements dans des projets d’immobilisation culturelle, dont un financement pour la revitalisation du Massey Hall et pour la construction du centre des arts à St. Catharines.
    • En 2014-2015, le Fonds ontarien de promotion de la musique a accordé la somme de 14 millions de dollars en subventions à 126 sociétés et organismes du monde de la musique en Ontario. Le programme a suscité 61,5 millions en dépenses par les récipiendaires. Au cours de sa première année, l’appui du Fonds ontarien de promotion de la musique a déjà permis d’aider à créer ou à conserver 2 000 emplois et à produire 24 millions en revenus additionnels pour les entreprises du secteur de la musique.

    Sports et loisirs

    Loisirs actifs

    • En 2014-2015, le Fonds ontarien d’action communautaire pour les sports et les loisirs a financé 17 projets provinciaux et 99 projets régionaux et locaux mobilisant en Ontario 80 000 personnes participantes et 900 bénévoles, formant plus de 4 000 personnes aux habilités fondamentales du mouvement et offrant de l’emploi à plus de 175 personnes. 
    • Mise en œuvre du Programme ontarien d’activités après l’école qui cible les communautés et les populations prioritaires et qui a mobilité plus de 132 organismes au service de 21 000 enfants dans plus de 435 sites à travers la province. 
    • Octroi de fonds au Aboriginal Sport and Wellness Council pour mettre en place un système régional de prestation du sport appelé le Sport Pathway for Ontario Native Wellness.
    • Financement de cinq autres collectivités pour une participation au Programme d’animateurs de loisirs communautaires pour les Autochtones. Le nombre total de communautés des Premières Nations qui y participent est maintenant de 20.  
    • Le programme Les enfants pan/parapanaméricains est actuellement mis en place dans plus de 4 250 sites en Ontario ainsi que dans cinq autres provinces et territoires au Canada.

    Sentiers

    • Collaboration avec 13 ministères et avec la collectivité des sentiers pour renforcer la Stratégie ontarienne pour l’aménagement des pistes et des sentiers au moyen du développement d’une proposition de loi sur les sentiers, laquelle, si elle est adoptée, permettra de traiter les questions connexes à la responsabilité, à l’intrusion et aux terres de la Couronne.
    • Financement de 3,56 millions de dollars pour l’achèvement d’un réseau de sentiers de 254 kilomètres, dont le raccordement entre tous les sites des Jeux panaméricains et parapanaméricains et la reconfiguration de cinq kilomètres de sentier riverain.

    Sport

    • Élaboration d’un plan pour une mise en œuvre en 2015-2016, visant à cesser le financement de la prestation de programmes par l’entremise de Sport Alliance Ontario de façon à moderniser et revitaliser le système sportif ontarien en vue de mieux soutenir nos athlètes, entraîneurs, officiels et bénévoles dans l’atteinte de la réussite, et d’assurer l’investissement sécuritaire et solide des fonds publics.
    • Grâce au volet Accueil des manifestations internationales de sport amateur, le ministère a contribué à la réussite de 23 événements internationaux de sport amateur, notamment :
      • Championnat mondial junior de hockey,
      • Coupe du monde de soccer féminin des moins de 20 ans,
      • Championnat mondial junior féminin de golf,
      • Défi international de cyclisme sur piste Milton.
    • Soutien par l’intermédiaire du Programme de financement prioritaire pour le développement du sport à 18 organismes provinciaux de sport qui offrent un large éventail de programmes sportifs pour les personnes de tous âges et de toutes capacités à travers la province.
    • Soutien à l’Institut canadien du sport Ontario afin d’améliorer les programmes et services pour les athlètes de haute performance.
    • Octroi d’une aide financière au Programme Quest for Gold d’aide aux athlètes ontariens à l’intention de plus de 1 200 athlètes en vue d’appuyer leur poursuite de l’excellence aux plus hauts niveaux compétitifs et pour les encourager à demeurer en Ontario pour y vivre et s’entraîner.
    • Transfert de la responsabilité du pouvoir de réglementation pour les sports de combat amateurs du ministère des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs au ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport.

    Organismes et attractions

    • La Fiducie du patrimoine ontarien a permis la présentation de 49 événements dans 192 collectivités avec plus de 1 200 sites participants et un nombre record de visiteurs, au-delà de 500 000.
    • Le Centre des sciences de l’Ontario et Science Nord ont continué de travailler en partenariat sur une initiative de commercialisation internationale visant à créer des occasions d’affaires et à favoriser la collaboration avec les centres des sciences en Chine et en Asie du Sud-Est.
    • La Fondation Trillium de l’Ontario a continué de soutenir des organismes sans but lucratif et des organismes de bienfaisance en offrant 942 subventions totalisant plus de 104 millions de dollars.
    • Le Musée des beaux-arts de l’Ontario a récolté des critiques de plus en plus positives pour ses expositions avec billets à prix spécial comme celle d’Alex Colville, l’une des 10 plus importantes expositions dans l’histoire du musée, et la seule dans sa catégorie axée sur l’art canadien.
    • Les deux services de bibliothèque (le Service des bibliothèques de l’Ontario – Sud et le Service des bibliothèques de l’Ontario ‒ Nord) ont continué d’offrir des ressources électroniques aux bibliothèques publiques, assurant ainsi un accès équitable aux ressources d’information documentaire électronique à l’intention des Ontariennes et des Ontariens avec un engagement de trois ans de 1,8 million de dollars annuellement, de 2012-2013 à 2014-2015.
    • La Société du Partenariat ontarien de marketing touristique (SPOMT) a continué d’améliorer ses sites Web afin d’offrir aux usagers une meilleure interface utilisateur, des visuels plus attrayants et de nouveaux outils comme la planification de voyages, des cartes interactives, des vidéos et des médias sociaux pour inspirer les visiteurs potentiels et aider à la réalisation de ventes. Le Centre d’information touristique de l’Ontario (CIT) de Toronto a été relocalisé en août 2014 à la gare Union, un lieu de grand achalandage. La gare Union est le plus important carrefour pour le transport aérien, ferroviaire et de banlieue. Les 11 Centres d’information touristique de la SPOMT sont les principaux fournisseurs de conseils en matière de tourisme en Ontario tant à la population de la province que de l’extérieur.
    • Les rénovations apportées par la Commission des parcs du Niagara au Grand View Marketplace permettent d’offrir aux visiteurs de nouvelles possibilités au caractère distinct pour les courses, les repas et le divertissement. L’entreprise Hornblower Niagara Cruises a commencé sa saison d’excursions en bateau en mai 2014 et transigé auprès de 1,6 million de passagers au cours de sa saison 2014. Plus de 60 000 personnes se sont réunies au parc de la Reine Victoria pour participer aux célébrations du Nouvel An 2014, la plus grande fête de fin d’année au Canada.
    • Les investissements de la Commission des parcs du Saint-Laurent dans de nouveaux chalets, des sites de camping améliorés, de nouvelles installations d’entreposage de bateaux et l’aménagement des sentiers récréatifs ont permis d’améliorer considérablement l’utilisation et la jouissance de ses parcs et terrains de camping ouverts le jour, de ses sentiers et de ses plages par les amateurs de camping, de pêche, de plongée, de vélo, de kayak et de bateau.
    • Les revenus bruts prévus du Centre des congrès de la région métropolitaine de Toronto pour l’exercice financier de 2014-2015 sont de 63,5 millions de dollars, et on prévoit qu’ils généreront des retombées économiques estimées à 514 millions de dollars pour la province. Il est le lauréat du Prix du tourisme durable 2014 présenté à l’occasion de la remise des Prix ontariens d’excellence en tourisme qui reconnaissent les organisations ayant contribué à la mise en pratique et à la promotion du tourisme durable en Ontario.
    • Le Centre des congrès d’Ottawa s’est classé en juillet 2014 au deuxième rang de la catégorie « Meilleur centre des congrès du monde » par l’Association internationale des centres de congrès en juillet 2014.
    • Le parc historique du Fort William a réalisé un record Guinness mondial pour le plus grand labyrinthe de neige au monde à l’occasion du Carnaval d’hiver du voyageur de 2015. Il représente toujours une partie essentielle et constructive de la collectivité par ses programmes spécifiques axés sur le soutien aux jeunes ainsi qu’aux Francophones et aux Autochtones du Nord de l’Ontario. Au cours de la dernière année, la participation à ces activités s’est accrue de 64 pour cent.
    • En mai 2014, les Parcs historiques de la Huronie (qui comprennent le Havre de la découverte et Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons) ont organisé l’inauguration officielle du Centre H.M.S. Tecumseth, des installations de renommée internationale qui abritent la coque originale de 1815 du H.M.S. Tecumseth.
    • Au cours de 2014-2015, les progrès se sont poursuivis dans le cadre de la revitalisation progressive de la Place de l’Ontario en tant que remarquable destination riveraine multi-usage fréquentée à l’année pour le plaisir de l’ensemble de la population ontarienne et d’ailleurs, alors que le gouvernement annonçait en juillet 2014 sa vision à long terme de la Place de l’Ontario, laquelle repose sur des études et les avis de la population et des parties prenantes. 
    • Alors que les travaux de revitalisation sont en cours, la Société d’exploitation de la Place de l’Ontario agit à titre de locateur pour deux sociétés et offre des espaces locatifs et un soutien logistique pour les festivals, les activités sportives, la marina et les Jeux panaméricains et parapanaméricains. Elle a été l’hôte de plusieurs événements récurrents et nouveaux comme le tournoi de hockey de rue pour vaincre le cancer au profit de l’hôpital Princess Margaret, le marathon Toronto Waterfront Banque Scotia de 2014 et le marathon GoodLife Fitness de Toronto de 2014. La Place de l’Ontario a également conclu un accord, en juin 2014, avec le Comité d’organisation des Jeux panaméricains et parapanaméricains de Toronto 2015 dans le but d’y organiser plusieurs événements entourant les Jeux, y compris la natation en eaux libres, le triathlon, le marathon, la marche, le ski nautique, la planche nautique et le cyclisme.

    Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains

    1. Continuer d’assurer la mise en œuvre de l’orientation stratégique, de la coordination et de la surveillance de la participation et des responsabilités du gouvernement provincial dans le cadre du déroulement des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 :
      • Participation à l’examen de la version 3 du plan d’activités de TO2015, lequel a incorporé les investissements supplémentaires approuvés en septembre 2014 de 74 millions de dollars de l’Ontario pour les opérations relatives aux Jeux pour soutenir la prestation responsable par TO2015 de Jeux couronnés de succès.
      • Poursuite de la supervision des activités de TO2015 dans le cadre de la responsabilité de supervision de l’Ontario, conformément à la Convention de soutien de l’Ontario, l’Entente multipartite et l’Accord de paiements de transfert en vue d’assurer la tenue exemplaire des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015.
      • Poursuite de la mise en œuvre d’une approche axée sur les risques relativement à la supervision des efforts provinciaux pour le soutien des Jeux.
      • Début de la coordination de l’élaboration d’un plan provincial de clôture ordonné et efficace de toutes les activités liées aux Jeux et étroite collaboration avec TO2015.

    2. Continuer à s’assurer de l’atteinte des objectifs de l’Ontario avant, pendant et après les Jeux, notamment l’aménagement réussi du Village des athlètes, qui est le catalyseur de la revitalisation accélérée des terrains de l’Ouest de la rivière Don :
      • Le Village des athlètes a été achevé dans les délais prévus et dans les limites du budget le 28 janvier 2015. 
      • Le budget du Village était de 709 millions de dollars, y compris les coûts de préparation du site. Le contrat à prix fixe avec la firme Dundee Kilmer pour la construction du Village était de 514 millions de dollars. Grâce à la diversification des modes de financement et d’approvisionnement, les risques considérables associés à une mise en œuvre dans les délais et selon les budgets ont été transférés à l’entrepreneur.

    3. Continuer à gérer les partenariats avec TO2015, le gouvernement fédéral, les municipalités et d’autres partenaires et ministères importants concernant la planification et le déroulement des Jeux :
      • Élaboration des plans et procédures du SJPP relatifs à tous les aspects liés au soutien et à la surveillance des Jeux, y compris le programme provincial d’exercices intégrés pour mettre à l’essai les plans opérationnels des Jeux et vérifier l’interopérabilité avec TO2015 et les autres partenaires municipaux, provinciaux et fédéraux.
      • À la fin de l’exercice financier 2014-2015, sept des dix sites sportifs gérés par Infrastructure Ontario étaient terminés. Cumulativement, les dix projets d’immobilisations, qui représentent 80 pour cent du budget d’immobilisations des Jeux, étaient sensiblement inférieurs aux budgets. Les projets achevés en 2014-2015 sont notamment les suivants :
        • Centre aquatique et complexe sportif panaméricain/parapanaméricain
        • Vélodrome panaméricain/parapanaméricain de Milton
        • Birchmount Stadium
        • Piste de Centennial Park
        • Centre panaméricain/parapanaméricain de Markham
        • Etobicoke Olympium
      • Terrains panaméricains/parapanaméricains à l’Université de Toronto
      • Les trois autres sites ‒ le Stade de soccer panaméricain de Hamilton, le Stade d’athlétisme panaméricain/parapanaméricain et le Centre d’athlétisme de Toronto – seront achevés au début de 2015-2016, bien avant les Jeux de Toronto 2015.
      • Établissement de partenariats efficaces avec TO2015, le gouvernement fédéral, les ministères provinciaux, les municipalités et les universités, ainsi que d’autres partenaires clés afin de veiller à la planification appropriée des services entourant les Jeux.
      • Travail avec des spécialistes en vue de fournir dans le cadre des Jeux une expertise essentielle en matière de sécurité, et coordination avec le ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels, l’Unité de la sécurité intégrée et TO2015 pour résoudre de façon proactive les lacunes liées à la sécurité des Jeux et donner suite aux recommandations de la vérificatrice générale de l’Ontario.
      • Examen des plans de transport et coordination avec le ministère des Transports, TO2015, les services de transport et les municipalités pour atteindre un consensus sur les défis liés aux transports (p. ex., intégration des titres de transport, mise en œuvre d’un réseau de véhicules à plusieurs occupants) et contribution à l’élaboration du Cadre stratégique des transports.
      • Travail avec le Bureau du commissaire des incendies et de la gestion des situations d’urgence (BCIGSU), le ministère de la Santé et des Soins de longue durée et TO2015 pour veiller à ce que les responsabilités en ce qui a trait à la planification et au financement des services de santé et de gestion des urgences soient conformes et que des interventions soient mises en place pour répondre de façon proactive aux lacunes.
      • Liaison entre le Bureau du commissaire des incendies et de la gestion des situations d’urgence et les partenaires municipaux pour uniformiser la planification des activités pendant les Jeux.

    4. Continuer à collaborer avec les partenaires et les ministères importants afin de mettre en œuvre des stratégies provinciales de promotion et d’héritage pour tirer parti des possibilités offertes par les Jeux et s’assurer de la prise en compte des intérêts de l’Ontario avant, pendant et après les Jeux :
      • Achèvement de 250 kilomètres de tronçons du Sentier transcanadien dans tout l’Ontario et des liens entre les collectivités et les sites des Jeux.
      • Soutien à des activités tenues pendant les Jeux à l’intention des communautés autochtones, francophones et GLBTQ dans les lieux et selon la manière qui leur convient.
      • Financement durable de l’Institut canadien du sport Ontario en vue d’attirer des athlètes et des para-athlètes de haut niveau, et pour faire venir les organismes provinciaux et nationaux de sports afin qu’ils établissent dans les installations leurs centres d’entraînement.
      • Soutien des programmes et activités du Nathan Phillips Square pendant les Jeux.
      • Mise en place de ressources axées sur le curriculum dans le cadre du programme Les Enfants Pan/Parapanaméricains afin d’encourager une vie active et saine à l’école, et pour les organismes communautaires de sports et de loisirs en vue d’augmenter la participation des jeunes à des activités sportives.    
      • Positionnement de l’Ontario en tant que compétence de premier plan en ce qui a trait au bénévolat grâce au Portail pour les bénévoles et au système de reconnaissance des compétences des bénévoles à l’échelle provinciale afin d’établir des liens entre les bénévoles et les organismes et d’orienter les personnes vers de futurs emplois rémunérés.
      • Mise en place d’une allocation pour les personnes aux études postsecondaires qui se portent bénévoles pendant les Jeux pour être admissibles à l’exemption de l’obligation de fournir une contribution au Régime d’aide financière aux étudiantes et étudiants de l’Ontario pendant la période antérieure aux études, ou à une prolongation de la période de grâce pour le remboursement des prêts pour les étudiants et étudiants qui viennent d’obtenir leur diplôme.
      • Harmonisation des programmes de formation professionnelle et des programmes d’emploi provinciaux avec les Jeux par l’élargissement du Programme de préapprentissage.
      • Élaboration et prestation d’un certain nombre d’initiatives de promotion et de célébration, y compris le programme de financement ANIMER l’Ontario (lancé en mars 2014) et soutien de Fêtons l’Ontario pour les organismes culturels et touristiques du ministère.
      • Lancement du Fonds du patrimoine sportif, lequel contribue à défrayer les coûts d’exploitation et d’entretien des immobilisations de trois installations pour le développement du sport de haute performance après la tenue des Jeux.

    Tableau 3 : Dépenses ministérielles réelles provisoires 2014-2015

     

    Dépenses ministérielles réelles provisoires 2014-2015 (M$) *

    Fonctionnement(1)

    1 647,13

    Immobilisations(2)

    77,91

    Effectif **
    (au 31 mars 2014)

    896,26

       * Les chiffres réels provisoires correspondent aux données financières figurant  dans le Budget de l’Ontario de 2015.

       ** Postes équivalents à plein temps au sein de la fonction publique de l’Ontario.