Document d'information sur le budget des dépenses et la planification axée sur les résultats 2013-2014

ISSN # 1929-3054 Version pdf disponible

PARTIE I : PLAN AXÉ SUR LES RÉSULTATS PUBLIÉ 2013-2014

1.1 VUE D’ENSEMBLE DU MINISTÈRE

1.1.1 Mandat
1.1.2 Contribution du ministère à la réalisation des priorités et des résultats
1.1.3 Programmes et activités du ministère
Tableau 1 :  Dépenses prévues du ministère 2013-2014 (en millions de dollars)

1.2 POINTS SAILLANTS DES RÉALISATIONS 2012-2013

1.3 ORGANIGRAMME DU MINISTÈRE

1.4 ORGANISMES, CONSEILS ET COMMISSIONS (OCC)

1.5 DONNÉES FINANCIÈRES DÉTAILLÉES

Tableau 2 : Chiffres combinés – Fonctionnement et immobilisations par crédit

ANNEXE : RAPPORT ANNUEL 2012-2013

Tableau 1 : Dépenses ministérielles réelles provisoires 2012-2013

PARTIE II : DONNÉES FINANCIÈRES DÉTAILLÉES 2013-2014

INFORMATION FINANCIÈRE DU MINISTÈRE

SOMMAIRE – CRÉDIT/POSTE

3801 : Programme d’administration du ministère

3802 : Programme du tourisme

3803 : Sports, loisirs et programmes communautaires

3804 : Programme d’immobilisations touristiques et culturelles

3805 : Programme de la culture

3806 : Fondation Trillium de l’Ontario

3807 : Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario

3808 : Crédits d’impôt de l’Ontario pour les médias culturels

3809 : Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains

PARTIE I : PLAN AXÉ SUR LES RÉSULTATS PUBLIÉ 2013-2014

1.1 VUE D’ENSEMBLE DU MINISTÈRE

1.1.1 Mandat

Le ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport soutient trois importants secteurs de l’économie ontarienne afin de stimuler directement la croissance économique et la création d’emplois et d’améliorer la qualité de vie de la population ontarienne :

  • le ministère collabore avec le secteur du tourisme afin de soutenir une industrie forte et plus concurrentielle, qui positionne l’Ontario comme destination touristique de premier ordre;
  • le ministère s’efforce de bâtir un secteur culturel solide et prospère en faisant preuve de leadership au sein des communautés des arts, de la culture et du patrimoine;
  • en offrant des possibilités de pratiquer des sports et des loisirs et en soutenant la réussite des athlètes de l’Ontario, le ministère fait la promotion d’une culture qui valorise le sport, les loisirs et l’activité physique, en plus de se faire le champion des bienfaits économiques et sociaux d’une vie active et engagée auprès de toutes les Ontariennes et de tous les Ontariens.
  • Le ministère travaille avec ses intervenants des secteurs du tourisme, de la culture et du sport afin d’attirer des investissements à long terme et de créer des emplois en Ontario.

En vue d’atteindre ces objectifs en 2013-2014, le ministère adoptera cinq démarches stratégiques.

    • Développer les secteurs du tourisme, des industries culturelles et du sport en effectuant des investissements ciblés et en définissant une orientation stratégique en matière de politique.
      • Soutenir le tourisme régional par le versement d’une aide financière à 13 organismes touristiques régionaux (OTR) afin de favoriser les partenariats et la collaboration.
      • Mettre en œuvre une stratégie d’investissement dans le tourisme, qui établit ce secteur comme prioritaire en ce qui concerne la promotion de l’investissement.
      • Financer des programmes visant à soutenir les festivals et les événements de même que les activités culturelles.
      • Positionner l’Ontario comme territoire de compétence concurrentiel en ce qui concerne les concerts et l’enregistrement de musique, par la mise en œuvre de la Stratégie de promotion des concerts, ainsi que l’élaboration et la mise en place du Fonds ontarien de promotion de la musique.
      • Moderniser les services de soutien aux industries culturelles afin d’assurer leur viabilité et leur efficacité ainsi qu’un rendement élevé du capital investi, par la participation à un examen exhaustif des crédits d’impôt remboursables et d’autres programmes de soutien direct aux entreprises.
      • Discuter avec le gouvernement fédéral sur des questions d’intérêt stratégique pour les industries culturelles, notamment les instances du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), les examens effectués en vertu de la Loi sur Investissement Canada et la politique relative au commerce international.
      • Investir dans les bienfaits des pistes et sentiers pour l’économie et la santé par l’intermédiaire de la Stratégie ontarienne pour l’aménagement des pistes et des sentiers.
      • Financer des programmes qui renforcent la capacité des secteurs du sport et des loisirs, qui ciblent les jeunes vivant à proximité des quartiers prioritaires à risque partout dans la province, et qui soutiennent les collectivités autochtones.
      • Soutenir un système de développement des athlètes de haut niveau grâce à l’Institut canadien du sport de l’Ontario et la Coaches Association of Ontario.
      • Améliorer les possibilités pour les athlètes de haut niveau à l’aide du Programme Quest for Gold.
      • Investir dans les événements sportifs afin de positionner l’Ontario comme destination de choix pour le sport et le tourisme et d’aider à améliorer le sport de haut niveau pour les athlètes et les athlètes handicapés en Ontario.
    • Consolider ses organismes et ses attractions, en mettant en place une stratégie de renouvellement et en ciblant les activités principales.
      • Soutenir la revitalisation et de la viabilité de ses agences en assurant la conformité aux directives et aux politiques ministérielles et en favorisant l’achat en commun, le partage des données de recherche et les activités de commercialisation axées sur la collaboration.
      • Assurer la mise en place des ententes de paiements de transfert actuelles entre le ministère et ses bénéficiaires de paiements de transfert.
      • Superviser les projets d’immobilisations que constituent l’aménagement du jardin Rock Garden des Jardins botaniques royaux et la réparation du toit du Musée royal de l’Ontario, tous deux financés au titre du programme provincial/territorial.
      • Soutenir les organismes et les attractions dans leur rôle de symboles touristiques et culturels et de catalyseurs économiques régionaux et locaux, au moyen d’investissements répondant à leurs besoins prioritaires et conformes aux exigences législatives et réglementaires.
      • Poursuivre le développement de l’Asset Management Information System afin de soutenir le programme d’immobilisations.
    • Soutenir des collectivités fortes et dynamiques.
      • Offrir un soutien par l’intermédiaire d’un fonds de développement culturel visant à solidifier les organismes du secteur culturel et à les aider à bâtir des collectivités fortes et dynamiques.
      • Collaborer avec l’Institut national canadien pour les aveugles et les partenaires provinciaux et territoriaux afin de favoriser un accès accru aux ressources des bibliothèques publiques.
      • Offrir du financement aux fournisseurs de services récréatifs reconnus (municipalités, organismes sans but lucratif et Premières Nations) afin de promouvoir une vie saine et active au moyen du Programme ontarien d’activités après l’école, qui fournit des services à 20 000 enfants et jeunes vivant dans des quartiers prioritaires à risque partout dans la province.
      • Soutenir les fournisseurs de services récréatifs et sportifs provinciaux et locaux/régionaux grâce au Fonds pour les communautés en santé, afin de mettre en œuvre des projets qui permettent d’atteindre les objectifs de participation accrue, de renforcement de la capacité et d’amélioration des habiletés physiques.
      • Renforcer la capacité des collectivités des réserves des Premières Nations à répondre à leurs besoins récréatifs et sportifs, au moyen des ressources locales et des partenariats avec d’autres organismes communautaires grâce au Programme d’animateurs de loisirs communautaires pour les Autochtones.
      • Soutenir le programme des Jeux de l’Ontario concernant cinq compétions multisports présentant des athlètes et des collectivités de l’Ontario, tout en offrant aux participants, aux bénévoles et aux spectateurs l’occasion de vivre le défi et l’enthousiasme liés au sport amateur en Ontario.
      • La tenue d’événements sportifs contribue au développement de la collectivité par l’engagement bénévole connexe des Ontariennes et des Ontariens et inspire toutes les Ontariennes et tous les Ontariens en démontrant la valeur du sport et les bienfaits d’une vie active pour la santé.
    • Préserver les ressources culturelles et patrimoniales de l’Ontario.
      • Renforcer les relations entre le ministère et les collectivités autochtones par l’engagement continu à l’égard des questions liées au patrimoine et à l’archéologie, y compris les sépultures et les artéfacts.
      • Promouvoir la protection des ressources du patrimoine culturel de l’Ontario au moyen de démarches politiques et législatives.
      • Poursuivre la mise en œuvre des normes et des lignes directrices relatives à la conservation des biens à valeur patrimoniale de l’Ontario ainsi que des normes et des lignes directrices relatives aux archéologues-conseils, y compris la surveillance et la reconnaissance de nouveaux enjeux politiques.
    • Augmenter la visibilité de l’Ontario à l’échelle nationale et internationale au moyen d’activités de marketing nationales et internationales et d’événements d’intérêt mondial.
      • Soutenir et promouvoir les festivals de renommée mondiale en Ontario, tels Luminato.
      • Présenter des événements internationaux, comme le Festival international du film de Toronto et le War of 1812 Bicentennial Tall Ships Tour, grâce au programme Fêtons l’Ontario.
      • Collaborer avec le Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains afin de soutenir la province en ce qui a trait à l’organisation des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015.
      • Promouvoir le tourisme musical et augmenter la visibilité de l’Ontario comme territoire de compétence concurrentiel pour les concerts de musique, par la mise en place d’outils de valorisation, de commercialisation et d’aide à la découverte dans le cadre de la Stratégie de promotion des concerts.
      • Soutenir l’organisation d’événements de sport amateur internationaux en vertu de la Politique d’accueil des manifestations sportives internationales du ministère, comme les Championnats mondiaux de patinage artistique de 2013.

SECRÉTARIAT AUX AFFAIRES DES PERSONNES ÂGÉES DE L’ONTARIO

Le Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario œuvre à l’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées de la province par l’adoption d’initiatives stratégiques et d’activités de sensibilisation du public.

En vue d’atteindre ces objectifs en 2013-2014, il adoptera trois démarches stratégiques.

    • Concrétiser les engagements du gouvernement.
      • Mettre en œuvre le Plan d’action de l’Ontario pour les personnes âgées ainsi que d’autres nouvelles initiatives et les coordonner.
      • Renouveler la Stratégie ontarienne de prévention des mauvais traitements à l’égard des personnes âgées.
      • Mettre en œuvre le programme de prévention de l’errance Trouver votre chemin et en assurer la surveillance continue.
      • Encourager la création de collectivités-amies des aînés en élaborant un guide communautaire, un programme de reconnaissance des villes et des localités-amies des aînés ainsi qu’un programme qui offre des subventions de démarrage uniques dans le cadre d’initiatives locales.
      • Accroître le nombre de foires d’information « La vie active des aînés » dans l’ensemble de la province et collaborer avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée afin de transférer la surveillance et la création des centres pour personnes âgées de l’Ontario.
      • Poursuivre la mise en œuvre complète de la Loi de 2010 sur les maisons de retraite et assurer la gestion du programme de l’Office de réglementation des maisons de retraite.
    • Faire avancer les politiques et les programmes en vue de respecter la promesse du gouvernement voulant que l’Ontario soit le meilleur endroit où vieillir.
      • Faire ressortir les enjeux de la province à l’échelon intergouvernemental.
      • Établir une liaison avec les principaux groupes de personnes âgées en vue d’offrir un forum de partage de renseignements.
    • Agir à titre de ressource ministérielle pour intégrer les enjeux politiques liés aux personnes âgées.
      • Fournir des politiques horizontales et du soutien aux programmes au sein du gouvernement.
      • Contribuer à la création d’une source unique d’information et à son amélioration afin de simplifier l’accès des personnes âgées aux programmes et aux services gouvernementaux, notamment en élaborant un guide amélioré destiné aux personnes âgées.
      • Diffuser efficacement l’information.

SECRÉTARIAT DES JEUX PANAMÉRICAINS ET PARAPANAMÉRICAINS

Le Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains est chargé de veiller à ce que les fonds que l’Ontario a destinés aux Jeux panaméricains et parapanaméricains (« Jeux ») soient utilisés comme il est prévu et de travailler de concert avec des partenaires fédéraux et municipaux, ainsi qu’avec le Comité d’organisation de Toronto pour les Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 (TO2015), pour concrétiser la vision des Jeux. Le Secrétariat est également chargé de coordonner la participation de la province aux activités opérationnelles et à celles de planification organisées dans le cadre des Jeux. Des Jeux réussis doivent faire preuve d’une responsabilité financière ainsi que d’une efficience et d’une efficacité opérationnelles, en plus de donner l’occasion aux Ontariennes et aux Ontariens de profiter des avantages publics à long terme découlant de l’accueil d’un tel événement.

En vue d’atteindre ces objectifs en 2013-2014, le Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains adoptera trois démarches stratégiques.

    • Assurer la coordination et la supervision efficaces au sein des partenaires fournisseurs de services afin de veiller à ce que les Jeux soient financièrement responsables.
      • Définir clairement les rôles et les responsabilités de tous les partenaires fournisseurs de services dans le cadre des Jeux afin d’assurer l’atteinte efficace de résultats.
      • Examiner le plan d’activités de TO2015 pour s’assurer que les Jeux sont tenus dans les limites du budget et que le plan optimise les ressources.
      • Collaborer avec des ministères partenaires afin de veiller à ce qu’on fournisse des services essentiels provinciaux à l’appui des Jeux (p. ex., transport, sécurité, gestion des situations d’urgence et des répercussions, planification du secteur de la santé) de manière efficiente et efficace, ainsi qu’à la surveillance et à la gestion des coûts connexes.
      • Déterminer et prioriser les pressions et les risques liés aux Jeux et surveiller les mesures d’atténuation.
    • Assurer la coordination et la gestion efficaces au sein des partenaires fournisseurs de services afin de veiller à l’efficacité et l’efficience opérationnelles des Jeux.
      • Poursuivre la collaboration avec Infrastructure Ontario pour assurer la supervision de l’aménagement de sites clés et de l’infrastructure connexe pour les Jeux, ainsi que de la construction du village des athlètes.
      • Harmoniser les plans provinciaux à l’appui des Jeux avec ceux de l’ensemble des partenaires et les y intégrer en vue de garantir une expérience agréable aux participants, aux spectateurs et aux visiteurs.
    • Promouvoir et célébrer le rôle de l’Ontario dans l’organisation des Jeux et veiller à ce que les Ontariennes et les Ontariens profitent d’avantages et de retombées à long terme sur le plan patrimonial après les Jeux.
      • Collaborer avec les ministères et les intervenants partenaires afin d’assurer le succès des Jeux et de veiller : à ce que le rôle de la province dans l’organisation des Jeux soit reconnu, à ce que les Ontariennes et les Ontariens comprennent les avantages qui découleront des Jeux et à ce que les résidants de l’Ontario aient des occasions de soutenir les Jeux et de participer à leur célébration.
      • Travailler de concert avec les ministères et les intervenants partenaires afin de laisser un héritage après les Jeux à l’échelle de la province qui se servira des occasions et des investissements découlant de l’accueil des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 pour tirer parti d’avantages publics plus généraux à long terme et pour assurer un soutien avant, pendant et après les Jeux.
      • Coordonner et réaliser des activités provinciales, et assurer la supervision des Jeux TO2015 afin de veiller à ce que les spectateurs, les médias et les collectivités se voient offrir des occasions d’y participer.

1.1.2 Contribution du ministère à la réalisation des priorités et des résultats

Le ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport contribue de façon importante au développement économique, à la création d’emplois et l’amélioration de la qualité de vie dans la province de l’Ontario.
Il y parvient en :

    • appuyant les organismes touristiques régionaux et en favorisant la collaboration entre les partenaires du secteur du tourisme;
    • soutenant les organismes et les attractions dans leur rôle à titre de symboles touristiques et culturels et de catalyseurs économiques locaux et régionaux;
    • favorisant l’établissement d’un cadre politique de soutien visant à stimuler le développement et la croissance du tourisme;
    • appuyant les festivals et les événements qui se déroulent dans toute la province;
    • faisant des investissements ciblés en temps opportun afin de construire une nouvelle infrastructure, ainsi que de remettre à neuf et de mettre à niveau l’infrastructure existante dans les secteurs du tourisme, de la culture, du sport et des loisirs;
    • coordonnant les investissements stratégiques, les services et les partenariats établis avec la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario et le ministère des Finances afin de s’assurer que le groupement ontarien florissant de divertissement et de création demeure à l’avant-garde en matière de création de contenu, de technologies mobiles, de formation de calibre mondial et de recherche;
    • optimisant la contribution des arts, du patrimoine, de l’archéologie, des bibliothèques publiques, des musées et des organismes culturels grâce à l’élaboration et à la mise en œuvre de politiques stratégiques, de programmes et de services;
    • favorisant la vie active par la participation à des sports et à des activités récréatives et physiques en élaborant des politiques et des programmes de qualité;
    • renforçant, grâce à un éventail de services, la capacité des secteurs des sports amateurs et des loisirs à fournir des programmes efficaces à l’appui d’une province qui est reconnue comme un chef de file national et international en ce qui a trait à des initiatives innovantes relatives au sport, aux loisirs et à l’activité physique.

Ces activités constituent le moteur de l’innovation, de la diversité et de la croissance nécessaires pour renforcer l’avantage concurrentiel de l’Ontario tout en continuant de s’assurer que les collectivités ontariennes demeurent fortes, dynamiques, saines et prospères pour les générations à venir.

Contribution du ministère à la réalisation des priorités et des résultats

Priorités

Prospérité économique et création d’emplois

Amélioration de la qualité de vie pour l’ensemble des Ontariennes et des Ontariens

Résultats

  • Développer les secteurs du tourisme, de la culture et du sport grâce à des investissements ciblés et à des orientations stratégiques.
  • Augmenter la visibilité de l’Ontario à l’échelle nationale et internationale au moyen d’activités de marketing nationales et internationales et d’événements d’intérêt mondial.
  • Améliorer l’organisation d’événements culturels et sportifs, de festivals et d’attractions de renommée mondiale ainsi que l’accès à ceux-ci.
  • Préserver et promouvoir le patrimoine culturel de la province grâce à des investissements dans de nombreux partenariats.
  • Promouvoir une culture qui valorise le sport, les loisirs et l’activité physique.

Stratégies

 

  • Favoriser les partenariats et la collaboration avec le secteur en offrant un soutien financier à 13 organismes touristiques régionaux.
  • Construire une nouvelle infrastructure dans tous les secteurs ministériels, ainsi que remettre à neuf et à niveau l’infrastructure existante.
  • Améliorer les décisions futures en matière d’affectation d’immobilisations en mettant en œuvre l’initiative de gestion des actifs.
  • Mettre en œuvre la Stratégie de promotion de l’investissement dans l’industrie touristique.
  • Positionner l’Ontario en tant que territoire de compétence concurrentiel pour l’interprétation de musique sur scène et l’enregistrement musical.
  • Moderniser les programmes de soutien offerts aux industries culturelles afin d’assurer un important rendement des investissements.
  • Soutenir les organismes et les attractions touristiques dans leur rôle à titre de symboles touristiques et de catalyseurs économiques locaux et régionaux.
  • Créer et lancer la marque touristique « Ontario » qui sera utilisée sur les marchés américains et d`outre-mer.
  • Appuyer la capacité de l’Ontario de tenir des événements sportifs internationaux et offrir des retombées économiques pour la province.
  • Offrir des avantages économiques à la province en accroissant le nombre de touristes et en augmentant les recettes fiscales.
  • Soutenir les festivals et les événements qui se déroulent partout dans la province grâce à des programmes et à des services de soutien.
  • Promouvoir des modes de vie actifs et sains et bâtir des collectivités plus fortes grâce aux sports et aux loisirs.
  • Renforcer les organismes du secteur culturel grâce à un fonds de développement culturel.
  • Assurer l’imputabilité et la viabilité des organismes culturels en surveillant la conformité aux directives et aux priorités ministérielles.
  • Mettre sur pied des programmes de grande envergure afin de faire de l’Ontario une destination de choix pour le tourisme culturel.
  • Promouvoir la protection des ressources du patrimoine culturel de l’Ontario au moyen de démarches politiques et législatives.
  • Faire participer les collectivités autochtones aux enjeux en matière de patrimoine et d’archéologie.
  • S’engager à revitaliser la Place de l’Ontario comme collectivité unique du secteur riverain.

Principaux programmes et activités

  • Établissement d’un partenariat avec le ministère du Développement économique, du Commerce et de l’Emploi pour mettre sur pied le programme destiné aux représentants pour le développement des investissements à l’étranger.
  • Adoption d’une approche locale ciblée pour promouvoir l’Ontario auprès des investisseurs et participer à des possibilités d’investissement à l’échelle internationale.
  • Mise en œuvre de la Stratégie de promotion des concerts et création et lancement du Fonds ontarien de promotion de la musique.
  • Collaboration avec le ministère des Finances dans le cadre d’un examen exhaustif des crédits d’impôt remboursables et d’autres programmes de soutien direct aux entreprises.
  • Lancement du nouveau Fonds de développement culturel.
  • Participation à l’examen et à l’élaboration de politiques et d’outils législatifs qui ont une incidence sur les ressources du patrimoine culturel.
  • Poursuite de la collaboration avec des organismes culturels dans le cadre d’initiatives de durabilité, comme les recherches et les activités d’achats groupés de soutien.
  • Promotion de la durabilité des organismes grâce à des investissements stratégiques qui répondent à leurs besoins prioritaires, à la mise en œuvre de l’initiative de gestion des actifs qui constitue le fondement des recommandations relatives aux investissements futurs en immobilisations, ainsi qu’à des évaluations et à des examens qui veillent à ce que les organismes maximisent leur potentiel.
  • Revitalisation de la Société d’exploitation de la Place de l’Ontario (étape 2) : se servir des conclusions découlant de la diligence raisonnable initiale du point de vue technique et de l’étude de marché pour formuler des scénarios d’aménagement à long terme pour la Place de l’Ontario.
  • Soutien des activités de planification et de celles relatives au patrimoine des Jeux panaméricains et parapanaméricains.
  • Le programme du Fonds pour les collectivités en santé offre des possibilités de subvention à l’échelle locale et provinciale afin d’inciter les Ontariennes et les Ontariens à adopter des modes de vie actifs sur le plan physique.

Principales mesures

  • Croissance des recettes touristiques de l’Ontario
  • Dépenses en immobilisations et création d’emplois dans les secteurs du tourisme, de la culture, du sport et des loisirs
  • Hausse des traitements dans les industries culturelles conformément aux prévisions d’ensemble de la croissance moyenne en Amérique du Nord
  • Augmentation du nombre de personnes incapables de lire les imprimés qui sont en mesure d’obtenir des documents en format accessible auprès de leur bibliothèque publique.
  • Participation et génération de revenus pour les attractions et les organismes culturels et touristiques
  • Réussite globale de la revitalisation de la Place de l’Ontario qui sera mesurée selon les répercussions économiques, sociales et culturelles.
  • Hausse du nombre d’Ontariennes et d’Ontariens physiquement actifs
  • Maximisation des débouchés économiques relatifs à l’accueil d’événements sportifs

SECRÉTARIAT AUX AFFAIRES DES PERSONNES ÂGÉES DE L’ONTARIO

Le Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario contribue à la création de collectivités fortes, saines, vigoureuses et prospères pour les Ontariennes et les Ontariens, notamment en encourageant une vieillesse active et en santé et en contribuant à faire de l’Ontario le meilleur endroit où vieillir.

Pour atteindre cet objectif, le Secrétariat dirige et coordonne la mise en œuvre du Plan d’action de l’Ontario pour les personnes âgées, un cadre axé sur la satisfaction des besoins des aînés vulnérables qui soutien également un vieillissement actif et en santé pour l’ensemble de la population âgée. Voici les principales initiatives qui relèvent de ce plan :

  • encourager l’établissement de collectivités-amies des aînés;
  • améliorer le « guichet d’information unique » pour les personnes âgées et le rendre plus accessible;
  • promouvoir la sécurité des aînés par le renouvellement de la Stratégie ontarienne de prévention des mauvais traitements à l’égard des personnes âgées et la mise en application de la Loi de 2010 sur les maisons de retraite;
  • assurer la gestion des programmes et la supervision de l’Office de réglementation des maisons de retraite;
  • assurer la mise en œuvre permanente du programme de prévention de l’errance Trouver votre chemin.

Les éléments suivants serviront à mesurer les résultats obtenus dans le cadre de cette initiative :

  • enquêtes auprès des utilisateurs visant à évaluer si les renseignements accessibles par le Réseau du Portail commun des aînés ou dans le document « Guide des programmes et services pour les personnes âgées de l’Ontario » ont aidé à accroître la sensibilisation aux programmes et aux services;
  • nombre d’initiatives du Plan d’action qui ont été mises en œuvre.

SECRÉTARIAT DES JEUX PANAMÉRICAINS ET PARAPANAMÉRICAINS

Les Jeux stimulent l’économie ontarienne et servent de catalyseur du développement économique, social et athlétique et du développement de l’infrastructure. De plus, les générations à venir auront à leur disposition des installations sportives et récréatives nouvelles et améliorées.

Le Secrétariat apporte les contributions suivantes :

  • assurer l’orientation stratégique, la coordination et la surveillance de la participation et des responsabilités du gouvernement provincial à l’appui de la mise en œuvre des Jeux;
  • continuer de collaborer avec les ministères partenaires et les parties intéressées pour assurer la réussite des Jeux et la reconnaissance du rôle de la province dans cet événement, de sorte que :
      • les Ontariennes et les Ontariens comprennent les avantages apportés par les Jeux;
      • toute la population ontarienne ait la possibilité de soutenir la célébration des Jeux et d’y participer;
    • travailler de concert avec les ministères et les intervenants partenaires afin de laisser un héritage après les Jeux à l’échelle de la province qui se servira des occasions et des investissements découlant de l’accueil des Jeux pour tirer parti d’avantages publics plus généraux à long terme et pour assurer un soutien avant, pendant et après les Jeux.

Les résultats attendus comprennent ce qui suit :

    • la création de nouveaux emplois directement liés aux investissements dans les Jeux et qui découleront des investissements et du tourisme relatifs aux Jeux;
    • jusqu’à 250 000 visiteurs provenant de l’Ontario, du Canada, des États-Unis et d’outre-mer qui séjourneront dans nos hôtels, assisteront à nos spectacles et à nos attractions, mangeront dans nos restaurants et achèteront dans nos magasins;
    • un héritage à long terme découlant des Jeux qui aura des répercussions et des avantages pour les Ontariennes et les Ontariens.

1.1.3 Programmes et activités du ministère


Tourisme, culture et sport

Le ministère compte quatre divisions :

La Division des politiques et du développement du tourisme s’occupe des activités liées à la politique stratégique ainsi que des projets de recherche qui contribuent à constituer une industrie du tourisme plus forte et plus concurrentielle.

La Division :

  • encourage et soutient les investissements du secteur privé et les initiatives de développement en Ontario;
  • appuie la planification régionale et le développement économique par l’intermédiaire des organismes touristiques régionaux;
  • contribue à attirer de nouveaux événements et festivals, et à améliorer ceux qui existent.

La Division continue de travailler en étroite collaboration avec les intervenants du secteur touristique, les autres ministères et organismes de l’Ontario, les gouvernements fédéral et provinciaux ainsi que les gouvernements internationaux dans le but d’accroître la compétitivité de l’industrie du tourisme et de tabler sur le profil national et international de l’Ontario.

On mesurera la réussite de la Division en évaluant la croissance des recettes touristiques de la province, ainsi que par l’augmentation des investissements d’immobilisations et la création continue d’emplois dans l’industrie touristique de l’Ontario.

Les mesures de rendement des festivals et activités spéciales de Fêtons l’Ontario sont déclarées chaque année au Conseil du Trésor et elles reposent sur l’augmentation de la participation des visiteurs aux événements grâce au financement accordé (selon les déclarations des bénéficiaires des paiements de transfert) – l’objectif est de 5 %. Les bénéficiaires de Fêtons l’Ontario 2011 ont déclaré une hausse de 1,1 million de visiteurs (18 %). En outre, ces derniers ont dépensé 165 millions de plus qu’en 2010.

La Division a ciblé des économies qui permettraient de réduire les coûts du ministère et d’améliorer l’efficacité grâce à de nouveaux mécanismes de financement et à la diminution des dépenses destinées aux programmes qui ne sont plus requis. La Division a annoncé un modèle de financement révisé pour le soutien des régions touristiques afin de continuer à obtenir des fonds provinciaux dans le cadre de partenariats stratégiques. Tous les programmes sont offerts dans le but d’assurer l’optimisation des ressources et l’affectation appropriée du financement provincial.

En 2013-2014, la Division :

  • versera 40 millions de dollars pour soutenir la croissance du leadership et du tourisme à l’échelle de la province par les organismes touristiques régionaux;
  • investira 20 millions de dollars par l’entremise du programme d’aide à l’organisation de festivals et d’activités spéciales Fêtons l’Ontario, dans le but de soutenir plus de 200 festivals et événements en cours dans la province par des programmes et des services améliorés, en vue d’accroître le nombre de visiteurs, les dépenses des visiteurs et l’activité économique. Ces événements comprennent les principaux moteurs économiques de l’Ontario comme le Festival international du film de Toronto, le Hot Docs Canadian International Documentary Festival, NXNE, le Festival de Stratford, le Championnat du monde Red Bull Crashed Ice à Niagara Falls, le Festival de jazz TD d’Ottawa, le Havelock Country Jamboree et le Boots and Hearts Music Festival à Bowmanville;
  • mettra en œuvre la stratégie « Bienvenue aux investisseurs : Stratégie de promotion de l’investissement dans l’industrie touristique de l’Ontario », grâce à un plan d’action en cinq points dans le cadre duquel le tourisme est établi comme un secteur prioritaire dans la démarche de l’Ontario en matière d’investissement;
  • encouragera les projets de développement touristique dirigés par l’industrie;
  • fournira une expertise en matière de politiques et de planification stratégiques à l’industrie, aux autres ministères et aux autres paliers de gouvernement;
  • Le ministère continue d’investir dans les projets d’infrastructure des secteurs du tourisme, de la culture et des sports et loisirs, dans le cadre des programmes d’immobilisations touristiques et culturelles et des programmes d’infrastructure.

La Division de la planification et des activités touristiques fournit un soutien aux attractions et aux organismes touristiques du ministère afin de stimuler la croissance économique et la création d’emplois en Ontario.

La Division :

  • développe ces attractions et ces organismes en tant que catalyseurs du développement économique régional;
  • veille à la gestion financière rigoureuse, à la saine gouvernance et à la responsabilisation de ces organismes et attractions;
  • préserve les infrastructures en gérant les actifs et en réalisant des investissements en immobilisations;
  • collabore avec les organismes dans le but de revitaliser leurs produits ainsi que d’atténuer et de gérer les risques au nom du ministère;
  • collabore avec ses attractions et ses organismes touristiques et les soutient afin d’accroître la compétitivité, de stimuler la croissance économique et d’appuyer la création d’emplois par des investissements stratégiques dans l’actif, l’amélioration des sources de revenus et la mise en place de modèles d’affaires qui soutiennent la durabilité à long terme;
  • veille à ce que tous les programmes soient dispensés dans le but d’assurer l’optimisation des ressources et l’affectation appropriée du financement provincial, tout en cherchant à obtenir des fonds de contrepartie ou de soutien du gouvernement fédéral et du secteur privé dans la mesure du possible.

Cependant, la modification des comportements en matière de consommation et de déplacement et l’accroissement de la concurrence ont une incidence sur la capacité des organismes et des attractions à maintenir et à accroître leurs répercussions économiques.

La Division mesure son succès en évaluant la croissance de la participation et des recettes liées à ses attractions et à ses organismes, qui doivent tout de même s’acquitter de leurs responsabilités en matière de reddition de comptes.

En 2013-2014, la Division :

  • mettra en œuvre l’initiative de gestion de l’actif qui évaluera l’état de l’actif des organismes afin d’améliorer les décisions futures en matière de financement des immobilisations;
  • entamera la phase 2 de la revitalisation de la Place de l’Ontario qui tirera parti des conclusions découlant de la diligence raisonnable initiale du point de vue technique et de l’étude de marché pour formuler des scénarios d’aménagement à long terme pour la Place de l’Ontario;
  • ouvrira le Centre H.M.S. Tecumseth au Havre de la découverte aux Parcs historiques de la Huronie en août 2013. Le Centre présentera la coque de 1815 stabilisée du H.M.S. Tecumseth ainsi que des expositions permanentes se rapportant au site et à son lien avec la guerre de 1812;
  • continuera d’améliorer et de revitaliser la Commission des parcs du Saint-Laurent en :
  • ouvrant un nouveau patio donnant sur le port de Kingston et une zone commerciale locale appelée « The Trade Square » au niveau supérieur du Fort Henry;
  • accueillant un nouvel événement culinaire en plein air à Upper Canada Village, les « Journées des passionnés de cuisine », qui mettra en vedette divers producteurs locaux d’aliments et de boissons;
  • accueillant le tournoi de golf « Great Waterway Classic », un événement du PGA Tour Canada, à son terrain de golf Upper Canada;
  • tiendra compte de la préférence des consommateurs pour l’accès numérique aux renseignements sur les voyages, 24 heures sur 24, tous les jours de l’année, en mettant à niveau la technologie du système de commercialisation numérique du Partenariat ontarien de marketing touristique;
  • donnera suite aux projets de la Commission des parcs du Saint-Laurent et de la Commission des parcs du Niagara qui reçoivent du financement des immobilisations de contrepartie de la part du gouvernement fédéral.

La Division des affaires culturelles est responsable de l’élaboration et de la mise en œuvre des politiques, des programmes et des services qui favorisent un secteur culturel vigoureux et prospère et qui protègent les ressources du patrimoine culturel. Le secteur culturel comprend les industries culturelles, les arts, le patrimoine, l’archéologie, les bibliothèques, les musées et les organismes culturels.

La Division :

  • collabore avec la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario et d’autres partenaires afin de renforcer et de faire croître le secteur ontarien du divertissement et de la création;
  • veille à la gestion financière rigoureuse, à la saine gouvernance et à la responsabilisation des organismes culturels de l’Ontario;
  • applique la Loi sur les bibliothèques publiques et la Loi sur le patrimoine de l’Ontario, délivre des permis aux archéologues de la province et offre du financement stratégique, des conseil et des services de sensibilisation aux municipalités, aux bibliothèques, aux musées et aux organismes provinciaux de mise en valeur du patrimoine.

La Division a amorcé la mise en place de démarches d’évaluation des risques concernant l’archéologie. En donnant la priorité à l’examen des évaluations archéologiques et patrimoniales et en l’accélérant dans le cadre de projets d’énergie renouvelable, le ministère s’efforce d’atteindre les cibles gouvernementales en matière d’énergie renouvelable tout en assurant une diligence raisonnable à l’égard des ressources du patrimoine culturel.

La Division se prépare également au lancement du nouveau Fonds de développement culturel, qui renforcera les organismes culturels et leur leadership. Les résultats du programme comprennent une gouvernance plus rigoureuse, un leadership plus fort, une collaboration accrue et une meilleure utilisation des médias sociaux.

La Division conservera également les principaux programmes de subvention de fonctionnement, qui permettent aux organismes culturels et patrimoniaux importants, tels que les bibliothèques, les musées et les organismes patrimoniaux, de protéger et de conserver les ressources patrimoniales de l’Ontario et de soutenir l’innovation et l’économie du savoir.

En 2013-2014, la Division :

  • continuera de moderniser le programme d’archéologie afin de le rendre viable par la mise en place de mesures supplémentaires visant l’accroissement de son efficience et de son efficacité. Le programme permettra de chercher des façons de renforcer la conformité aux permis au sein de la communauté d’archéologues-conseils par des mesures d’aide à la conformité et d’application de la loi. Un nouveau système de TI permettant la prestation de services par voie électronique est en élaboration;
  • continuera de soutenir les services principaux fournis aux intervenants importants du secteur culturel, tels que les bibliothèques, les musées communautaires et les organismes patrimoniaux. La Division soutiendra en outre le secteur culturel au moyen d’investissements stratégiques qui appuient l’innovation et l’économie du savoir dans le secteur artistique sans but lucratif, tels que les investissements annoncés récemment dans le Canadian Film Centre et Massey Hall.
  • Le ministère continuera de promouvoir la protection des ressources du patrimoine culturel par l’offre de renseignements, de conseils et de services de soutien technique opportuns aux promoteurs, aux conseillers et aux partenaires du ministère, à l’appui des initiatives mises en place en vertu de la Loi de 2009 sur l’énergie verte, de la Loi sur l’aménagement du territoire et de la Loi sur les évaluations environnementales.

La Division des sports, des loisirs et des programmes communautaires est responsable de faire la promotion d’une culture qui valorise le sport, les loisirs et l’activité physique, en plus de se faire la championne des bienfaits économiques et sociaux d’une vie active et engagée. Elle impose cette culture en établissant de solides partenariats avec les autres ministères, les divers paliers de gouvernement ainsi que les organismes sportifs et récréatifs provinciaux et nationaux.

La Division :

  • met en œuvre les politiques et les programmes fondamentaux qui soutiennent une vie active et engagée pour toutes les Ontariennes et tous les Ontariens, ainsi que les programmes ciblant les jeunes et les collectivités autochtones;
  • administre le Programme Quest for Gold d’aide aux athlètes ontariens afin d’assurer un soutien financier aux athlètes ontariens de haut niveau, d’améliorer les résultats des athlètes qui participent à des compétitions aux niveaux national et international et d’augmenter leur nombre, d’améliorer les compétences des entraîneurs et l’entraînement ainsi que d’accroître les possibilités de compétition;
  • saisit les occasions d’organiser des événements de sport amateur internationaux aux termes de la Politique d’accueil des manifestations internationales de sport amateur;
  • verse du financement aux associations sportives et aux associations multisports provinciales reconnues par le ministère aux fins de la prestation de programmes et de services fondamentaux et de la création de nouveaux projets axés sur les domaines prioritaires définis dans la Politique canadienne du sport;
  • accorde un soutien financier à l’Institut canadien du sport de l’Ontario afin d’assurer des programmes, des services et du leadership de haut niveau;
  • offre du financement aux fournisseurs de services récréatifs reconnus (municipalités et organismes sans but lucratif) afin de promouvoir une vie saine et active au moyen du Programme ontarien d’activités après l’école, qui fournit des services à 20 000 enfants et jeunes vivant dans des quartiers prioritaires à risque partout dans la province;
  • par l’entremise du Fonds pour les communautés en santé, soutient les fournisseurs provinciaux et locaux/régionaux de services récréatifs et sportifs concernant la mise en œuvre des projets qui permettent d’atteindre les objectifs de participation accrue, de renforcement de la capacité et d’amélioration des habiletés physiques.

Organismes et attractions

Le ministère supervise les activités de ses attractions et de ses organismes touristiques et culturels. Les organismes et les attractions constituent des centres d’excellence et d’innovation présents partout en Ontario, qui agissent à titre d’intendants d’un actif historique unique, d’un patrimoine architectural et naturel, d’importantes collections d’art et d’artéfacts historiques ainsi que d’espaces verts et de parcs. Ensemble, ils offrent des expériences éducatives, récréatives, touristiques, culturelles et de divertissement aux résidants et aux visiteurs.

Organismes

  • Comité consultatif ministériel pour les arts et la culture
  • Centre des sciences de l’Ontario
  • Collection McMichael d’art canadien
  • Commission des parcs du Niagara
  • Commission des parcs du Saint-Laurent
  • Conseil des arts de l’Ontario
  • Fiducie du patrimoine ontarien
  • Fondation Trillium de l’Ontario
  • Jardins botaniques royaux
  • Musée des beaux-arts de l’Ontario
  • Musée royal de l’Ontario
  • Parc historique du Fort William
  • Parcs historiques de la Huronie
  • Science Nord
  • Service des bibliothèques de l’Ontario - Nord
  • Service des bibliothèques de l’Ontario – Sud
  • Société d’exploitation de la Place de l’Ontario
  • Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario
  • Société du Centre des congrès d’Ottawa
  • Société du palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto
  • Société du Partenariat ontarien de marketing touristique

Attractions

  • Parc historique du Fort William
  • Parcs historiques de la Huronie

Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario

Les responsabilités du Secrétariat en matière de politiques comprennent les suivantes :

  • administration et surveillance de la Loi de 2010 sur les maisons de retraite et de ses règlements d’application, ainsi que la promotion et la surveillance de l’Office de réglementation des maisons de retraite;
  • élaboration et mise en œuvre de la Stratégie ontarienne de prévention des mauvais traitements à l’égard des personnes âgées;
  • promotion des collectivités-amies des aînés et offre de ressources de prévention de l’errance aux familles et aux soignants de personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de types de démence connexe.

Les responsabilités de la Division en matière d’éducation du public comprennent les suivantes :

  • offre de renseignements aux personnes âgées et aux associations qui les représentent afin de renforcer la sensibilisation à l’égard du vieillissement en santé ainsi que des programmes et services offerts;
  • collaboration à la Liaison avec les personnes âgées des communautés culturelles afin d’examiner les obstacles et d’améliorer l’accès aux programmes et aux services;
  • soutien des activités tenues dans le cadre du Mois des personnes âgées visant à célébrer les contributions des personnes âgées.

Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains

L’Ontario, conjointement avec le Canada, est d’avis que l’organisation des Jeux fera progresser les objectifs nationaux et provinciaux en matière de politiques et qu’elle entraînera d’importantes retombées sportives, culturelles, sociales et économiques. Par conséquent, la province a accepté de soutenir les Jeux. À titre de signataire de l’entente multipartite, l’Ontario s’est engagée à fournir le niveau de services requis qui relèvent de sa compétence afin d’assurer le succès de l’organisation des Jeux. Ces services comprennent le transport, la préparation du secteur de la santé, la gestion des situations d’urgence et de leurs conséquences ainsi que la sécurité. Ils s’ajoutent aux responsabilités du Comité d’organisation des Jeux TO2015.

Le Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains (le Secrétariat) est chargé de veiller aux fonds que l’Ontario a destinés aux Jeux et collabore avec TO2015, le gouvernement fédéral, les administrations municipales et d’autres partenaires afin d’assurer la réalisation de la vision des Jeux.

On a accordé à TO2015 un budget global de 1,4 milliard de dollars pour organiser les Jeux, répartis comme suit :

  • 500 millions de dollars du gouvernement du Canada (la plus grande partie servant au financement des projets d’immobilisations et des services fédéraux essentiels);
  • 500 millions de dollars du gouvernement de l’Ontario;
  • la somme restante provient des administrations municipales, des universités et d’autres sources telles que les produits tirés de la vente de billets et des commandites.

Dans son rôle de guichet unique pour la participation provinciale aux Jeux, le Secrétariat continuera de travailler avec les ministères partenaires afin d’assurer une orientation stratégique et de coordonner la planification et la prestation des services provinciaux nécessaires au fonctionnement des Jeux. À mesure que l’on mettra au point les derniers détails concernant les sports et les sites et que l’on continuera à améliorer les plans opérationnels, le niveau des services provinciaux requis sera mieux défini.

Le Secrétariat travaille avec les ministères partenaires, le gouvernement fédéral, TO2015 et les intervenants en vue de concevoir et de coordonner des activités provinciales de promotion et de célébration ainsi qu’un héritage des Jeux visant à maximiser le rendement sur l’investissement de la province dans les Jeux.

Le Secrétariat collabore en outre avec Infrastructure Ontario et le ministère de l’Infrastructure afin de coordonner l’accélération de l’aménagement des terrains de l’Ouest de la rivière Don pour le village des athlètes panaméricains/parapanaméricains. En plus de sa contribution de 500 millions de dollars au budget des Jeux, la province a conclu un marché à prix fixe avec Dundee Kilmer relativement à un montant de 514 millions de dollars destiné à la construction du village des athlètes. Le Secrétariat supervise l’aménagement d’une nouvelle infrastructure sportive améliorée qui permettra de soutenir les athlètes et les collectivités de la région élargie du Golden Horseshoe.

Après les Jeux, le village des athlètes sera transformé en une nouvelle communauté riveraine durable et dynamique, comprenant des logements à but lucratif et abordables, des logements d’étudiants ainsi qu’un YMCA et une résidence pour les étudiants du Collège George Brown.

En tant que manifestation sportive internationale importante reconnue mondialement, les Jeux panaméricains/parapanaméricains se tiendront à divers endroits de la région élargie du Golden Horseshoe en juillet et août 2015. Environ 10 000 athlètes et chefs d’équipe de 41 pays des Amériques et des Caraïbes devraient participer à plus de 50 sports. Il s’agit du premier événement multisports international majeur que l’Ontario organise depuis les Jeux de l’Empire britannique de 1930 (maintenant appelé les Jeux du Commonwealth) à Hamilton.

L’organisation des Jeux entraînera des retombées importantes pour la province, notamment :

  • la création de nouveaux emplois directement reliés aux investissements dans les Jeux et découlant des investissements et du tourisme reliés aux Jeux;
  • la venue de 250 000 visiteurs de l’Ontario, du Canada, des États-Unis et de l’étranger;
  • l’encouragement de l’engagement civique par l’aménagement urbain et la célébration de la diversité de la province, ainsi que la création d’un héritage social découlant du recrutement et de la formation des bénévoles des Jeux;
  • l’établissement et le renforcement des relations et de la marque de Toronto et de l’Ontario et l’encouragement des relations avec les Amériques, par l’intermédiaire du sport, de la culture, de l’éducation, du tourisme et des liens économiques;
  • l’aménagement accéléré d’un nouveau quartier dans les terrains de l’Ouest de la rivière Don, par la construction d’un village des athlètes sur d’anciens terrains vacants contaminés appartenant à la province;
  • un investissement important dans des installations sportives qui permettra de soutenir le sport de haut niveau et une plus grande utilisation récréative par la collectivité.

Comité d’organisation de Toronto pour les Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 (TO2015)

Le Secrétariat gère les relations provinciales avec TO2015, un organisme sans but lucratif responsable de la planification, de l’organisation, de la promotion, du financement et du déroulement des Jeux. TO2015 a été créé en 2010.

TO2015 est doté d’un conseil d’administration composé de 12 membres choisis par les cinq principaux partenaires des Jeux : le gouvernement du Canada, la province de l’Ontario, la ville de Toronto, le Comité olympique canadien et le Comité paralympique canadien.

Les responsabilités de TO2015 comprennent :

  • la planification, l’organisation et le déroulement des Jeux, y compris la coordination avec d’autres partenaires organisateurs;
  • la collaboration avec le Comité international paralympique, l’Organisation sportive panaméricaine, des fédérations sportives internationales et continentales ainsi que d’autres partenaires afin de réaliser les programmes sportifs panaméricains et parapanaméricains;
  • l’offre d’un logement aux athlètes et aux officiels au village des athlètes et dans des villages satellites au besoin;
  • le transport des athlètes et des officiels des Jeux;
  • l’organisation de la construction de projets d’infrastructure à petite et à grande échelle pour les Jeux dans la région élargie du Golden Horseshoe;
  • le recouvrement sur les sites et dans le village et son aménagement avec l’infrastructure appropriée durant les Jeux;
  • la promotion de Toronto, de la région élargie du Golden Horseshoe, de l’Ontario et du Canada à titre d’organisateurs, y compris les activités de marketing et de promotion visant à faire connaître les Jeux, avant et pendant leur tenue;
  • la préparation d’un programme des cérémonies et des célébrations qui auront lieu avant et pendant les Jeux;
  • la direction de la coordination du Fonds pour l’héritage de Jeux pour l’aménagement et l’entretien d’installations et de programmes sportifs de haut niveau;
  • la supervision de la gestion des projets concernant les améliorations mineures apportées aux immobilisations gérées par les municipalités et le recouvrement temporaire;
  • la préparation de plans d’activités complets à soumettre à l’approbation des gouvernements de l’Ontario et du Canada.

Répartition des dépenses de base du ministère 2013-2014 (1 482,6 M$)

Le diagramme suivant illustre les investissements du ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport en 2013-2014, en fonction du crédit ou du poste et des redressements de consolidation.

Tableau 1 : Dépenses prévues du ministère 2013-2014 (M$)

Fonctionnement(1)

1 377,0

Immobilisations(2)

105,7

TOTAL

1 482,6

(1) Le total du fonctionnement comprend 421,3 M$ en redressements de consolidation.
(2) Le total des immobilisations comprend 38,5 M$ en redressements de consolidation.

 

1.2 POINTS SAILLANTS DES RÉALISATIONS 2012-2013

Pour obtenir une analyse détaillée, veuillez consulter l’annexe Rapport annuel 2012-2013.

Le ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport (MTCS) a réalisé d’importants progrès en 2012-2013 en intégrant davantage le sport et les loisirs à son organisme consolidé. En mettant l’accent sur la collaboration, le ministère a tiré parti de ses forces combinées et a augmenté sa portée et son influence sur les secteurs, les intervenants et les collectivités à l’échelle de la province.

Secteur du tourisme

Le MTCS s’est efforcé d’améliorer les retombées économiques sur le secteur du tourisme en mettant à profit des partenariats et une collaboration. À la suite de la mise en place réussie du nouveau modèle de tourisme régional, le ministère a favorisé le renforcement des partenariats, une meilleure intégration des activités de marketing et l’accord d’une importance accrue à la mise au point de produits, à une stratégie d’investissement et au perfectionnement de la main-d’œuvre.

  • Le ministère a fait le lancement public de Bienvenue aux investisseurs : Stratégie de promotion de l’investissement dans l’industrie touristique de l’Ontario, et a entrepris la mise en œuvre du plan en cinq étapes visant à accroître les investissements du secteur privé dans le secteur du tourisme, notamment :
  • l’établissement d’un système de gestion des relations avec la clientèle;
  • l’élaboration de listes exhaustives de clients potentiels en Europe et aux États-Unis;
  • le soutien de deux projets d’investissement majeurs en vertu d’une démarche pangouvernementale concernant le Ripley’s Aquarium of Canada à Toronto et le Legoland Discovery Centre de Merlin Entertainments, à Vaughan.
  • Le ministère a fait la promotion active de l’Ontario en tant que destination touristique au moyen de techniques améliorées d’étude de marché et de marketing, en plus de recourir aux médias sociaux et à de nouvelles applications pour renforcer la capacité de la clientèle à planifier des séjours et à effectuer les réservations connexes. Le MTCS a en outre modernisé ses campagnes de marketing touristique grâce à des partenariats et à une collaboration avec la Société du Partenariat ontarien de marketing touristique, les organismes touristiques régionaux, ainsi que les associations et les groupes sectoriels, réalisant ainsi des économies accrues après avoir ciblé des marchés clés.
  • Le MTCS a rationalisé ses investissements, qu’il a axés sur les festivals et les événements. Tirant parti du succès obtenu par le programme Fêtons l’Ontario, le ministère a apporté des changements au programme afin de maximiser les retombées économiques en mettant l’accent sur les événements pour lesquels les investissements ont offert le meilleur rendement.
  • Le ministère a également terminé avec succès l’administration du programme Infrastructure de loisirs du Canada.
  • Le cas échéant, à partir de 2014-2015, le ministère intégrera les priorités du secteur des sports à ses programmes existants. Le ministère examinera l’harmonisation du programme Fêtons l’Ontario afin d’y inclure un élément intégré concernant l’organisation de manifestations sportives, reconnaissant de cette façon les retombées économiques et l’héritage de l’organisation de manifestations sportives nationales et internationale d’envergure.

Secteur culturel

Le MTCS a investi stratégiquement dans la durabilité et la croissance du secteur culturel en fusionnant quatre programmes en un seul, le Fonds d’investissement stratégique dans le secteur culturel, rationalisé.

  • À l’aide de l’un de ses organismes, la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario, le ministère a fourni des services ciblés de développement d’entreprises et a investi environ 16 millions de dollars dans des programmes et 330 millions de dollars en crédits d’impôt afin de favoriser la croissance des industries du secteur du divertissement et de la création de l’Ontario.
  • Le MTCS a entrepris la mise en œuvre d’évaluations fondées sur les risques de rapports archéologiques et de crédits d’impôt accordés aux médias culturels, qui simplifieront les approbations et qui accroîtront la productivité.
  • Le MTCS a cerné de nouvelles possibilités d’économies et d’amélioration de l’efficacité de l’élaboration de programmes en éliminant le financement de programmes non essentiels afin de maintenir ses investissements dans les secteurs culturels hautement prioritaires.
  • Le ministère a investi environ 15 millions de dollars dans plusieurs projets d’immobilisations liés au secteur culturel.

Secteurs des sports et les loisirs

  • La Division des sports s’est assuré que ses activités soutiennent de manière efficace le sport et les loisirs communautaires actifs afin de permettre la participation permanente à des activités physiques et à des sports amateurs et d’offrir la possibilité à la population d’adopter un mode de vie plus sain et plus actif.
  • L’Ontario a cherché à maintenir et à augmenter ses contributions aux systèmes nationaux de sports de haut niveau en mettant l’accent sur les Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015. Le MTCS a soutenu le système de sport amateur, en grande partie dirigé par des bénévoles, afin d’accroître la pratique permanente de sports.
  • L’activité physique contribue de plus en plus à l’atteinte d’objectifs économiques et sociaux globaux. Des programmes ministériels ciblés ont permis de soutenir d’autres priorités du gouvernement, y compris la Stratégie de lutte contre l’obésité chez les enfants, le Plan d’action pour la jeunesse et les Jeux panaméricains et parapanaméricains.
  • En partenariat avec le gouvernement fédéral, le ministère a également investi plus de 2,5 millions de dollars dans la mise à niveau et la remise en état de l’infrastructure des secteurs du sport et des loisirs. Ces investissements constituent l’étape finale de projets financés au titre du programme Infrastructure de loisirs du Canada, d’une valeur de 390 millions de dollars.

Attractions et organismes touristiques et culturels

  • Les attractions et organismes touristiques et culturels du ministère ont été des catalyseurs du développement économique régional. Ensemble, ces immobilisations culturelles et touristiques ont attiré des visiteurs locaux et internationaux en Ontario, ont permis des expériences éducatives pour les élèves de tous les âges et ont offert des possibilités récréatives aux citoyens et aux visiteurs.
  • Le ministère a prolongé son engagement à l’égard d’une viabilité financière et d’une responsabilisation accrues en travaillant avec des organismes et des attractions afin d’augmenter le nombre de sources de revenus et de soutenir les modèles d’affaires durables à long terme.
  • Le ministère a continué à mettre l’accent sur la responsabilisation et la supervision des organismes, y compris les pratiques exemplaires liées à la gouvernance et aux compétences des conseils, aux dépenses, à l’approvisionnement et à la conformité à toutes les directives et politiques applicables.
  • Le ministère a investi plus de 30 millions de dollars dans des projets d’immobilisations d’attractions et d’organismes touristiques et culturels afin de renforcer ces éléments d’actif.
  • Le ministère a poursuivi sa collaboration avec les organismes culturels en vue de l’achat en commun, du partage des données de recherche et de l’élaboration d’activités de commercialisation axées sur la collaboration.
  • En février 2012, le gouvernement a annoncé la fermeture partielle de la Place de l’Ontario et s’est engagé à revitaliser le site afin d’en faire une destination incontournable, grâce à une démarche progressive, stratégiquement liée à d’autres priorités du gouvernement, telles que les Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015, dans la mesure du possible.
  • Une démarche progressive assurera une certaine marge de manœuvre au gouvernement à mesure qu’il poursuivra la planification de la revitalisation et lui permettra d’ouvrir des parties du site de 155 acres dès que possible de sorte que le public puisse en profiter, tout en maintenant l’équilibre d’une démarche d’investissement prudente sur le plan financier.
  • Le ministère a créé le Comité consultatif ministériel de revitalisation de la Place de l’Ontario (le Comité), présidé par John Tory et composé des experts et des chefs de file du secteur afin de l’aider à orienter la transformation de la Place de l’Ontario.
  • La communication avec les Ontariens et les intervenants a été une priorité depuis le début du projet de revitalisation de la Place de l’Ontario. Outre l’assemblée générale et le forum sur le web qui ont eu lieu en juin 2012, les membres du public ont eu l’occasion de présenter leurs idées en ligne. Depuis 2010, plus de 1 600 observations ont été reçues. Plusieurs intervenants ont eu l’occasion de faire une présentation devant le Comité, ce qui a contribué aux recommandations de celui-ci.
  • Le Comité a produit un rapport contenant 18 recommandations, qui trace les grandes lignes d’une vision en matière de revitalisation pour un parc public urbain et communautaire, riverain et à usages multiples, accessible à l’année, où la population vie, travaille, joue et fait des découvertes au bord de l’eau.
  • Le gouvernement a approuvé le rapport du Comité en août 2012, ce qui a permis de lancer la première étape de revitalisation, qui comprenait le début des travaux avec Infrastructure Ontario sur la diligence raisonnable initiale du point de vue technique préalable et l’approche du marché afin d’avoir un aperçu des possibilités et des défis que présente le site et d’effectuer les préparatifs nécessaires à l’aménagement.
  • Le MTCS a également entrepris les conversations avec les partenaires éventuels et le secteur privé afin de jeter les fondements de la revitalisation.

Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario

Le Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario a réalisé d’importants progrès en 2012-2013.

Initiative de réglementation des maisons de retraite

  • Allant de l’avant avec la mise en œuvre de la Loi de 2010 sur les maisons de retraite, cette initiative de réglementation fait en sorte que pour la première fois en Ontario, les maisons de retraite seront assujetties à des exigences d’accréditation et à une réglementation provinciale.
  • La Loi crée l’Office de réglementation des maisons de retraite (ORMR), un organisme autonome qui sensibilise et qui inspecte les maisons de retraite, en plus de leur octroyer des permis, afin de s’assurer qu’elles respectent les normes prescrites.
  • Les mesures de protection prévues par la Loi sont mises en œuvre progressivement jusqu’au 1er janvier 2014. Plusieurs étapes importantes ont été franchies en 2012-2013, notamment celles liées aux exigences en matière de demande de permis et aux normes de services concernant les mesures de protection et les soins importants pour les pensionnaires.

Sensibilisation et éducation

  • Le Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario a travaillé avec ses partenaires relativement à des initiatives de sensibilisation et d’éducation du public, qui soutiennent les personnes âgées, les familles et les personnes soignantes et qui permettent d’améliorer la qualité de vie des personnes âgées.
  • En collaboration avec les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, des brochures portant sur un éventail de sujets, notamment la planification financière, la protection des personnes âgées contre les mauvais traitements et le bénévolat, ont été produites.
  • Dans le cadre de ces travaux, le Secrétariat a versé 100 000 $ en 2012-2013 à l’Association des centres pour aînés de l’Ontario pour la coordination de l’organisation de 30 foires d’information « La vie active des aînés » partout en Ontario, qui ont attiré plus de 7 000 participants.
  • Le Secrétariat continue de distribuer le Guide des programmes et services pour les personnes âgées de l’Ontario dans toute la province. Cette ressource est très populaire chez les personnes âgées, leurs soignants et les fournisseurs de services communautaires. En effet, plus de 700 000 exemplaires du guide original et des versions en ligne ont été distribués à ce jour.
  • Juin a été désigné le Mois des personnes âgées en Ontario, pendant lequel on fera la promotion d’une vie saine et on soulignera la contribution des personnes âgées en Ontario. Cela aidera à renforcer la sensibilisation à l’égard des programmes et des services offerts par le Secrétariat.

Politiques

  • Le Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario a continué de travailler en partenariat avec le ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels et la Société Alzheimer d’Ontario afin de mettre en œuvre la première phase du programme de prévention de l’errance Trouver votre chemin. Cela comprenait l’élaboration et la traduction de ressources éducatives en français et en anglais et le lancement d’une campagne de communication et de sensibilisation du public visant les communautés chinoises et panjabi au début de 2013.

Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains

Le Secrétariat a assuré l’exhaustivité des processus de gouvernance, de surveillance, de contrôle et de diligence raisonnable concernant la planification et la mise en œuvre des différentes phases des Jeux.

  • Les travaux de construction au village des athlètes des Jeux panaméricains et parapanaméricains se sont poursuivis et sont sur la bonne voie. L’aménagement réussi du village des athlètes est le catalyseur de l’aménagement accéléré des terrains de l’Ouest de la rivière Don.
  • Le Secrétariat a en outre coordonné les approbations provinciales et la négociation des ententes concernant les installations afin de permettre d’entreprendre les travaux de construction sur tous les principaux sites des Jeux en 2012-2013.
  • Le Secrétariat a continué de collaborer avec des ministères partenaires à l’élaboration des stratégies ontariennes de promotion, de célébration et d’héritage des Jeux afin de tirer parti des retombées élargies à long terme pour les Ontariennes et les Ontariens et d’assurer un soutien avant, pendant et après les Jeux.

1.3 ORGANIGRAMME DU MINISTÈRE

Organisme du ministère

Organisme du Secrétariat

Organisme du Secrétariat des Jeus panméricains et parapanméricains

1.4 ORGANISMES, CONSEILS ET COMMISSIONS (OCC)

Voici les organismes, les conseils et les commissions exerçant leurs activités dans le domaine du tourisme :

            Nom

Description

Société du palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto

Régie par la Loi sur la Société du palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto, la Société du palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto gère un palais des congrès de classe mondiale à Toronto. Le palais des congrès offre plus de 600 000 pieds carrés d’espace d’exposition, des salles de réunion et de bal ainsi qu’un théâtre de classe mondiale de 1 330 sièges pour accueillir des congrès nationaux et internationaux, des foires commerciales et des salons à l’intention des consommateurs.

Commission des parcs du Niagara (CPN)

Créée en 1885 et régie par la Loi sur les parcs du Niagara, la CPN a le mandat de préserver et d’améliorer la beauté naturelle des chutes et du corridor de la rivière Niagara au profit des visiteurs et des générations futures, tout en gardant son autonomie financière.

Société du Partenariat ontarien de marketing touristique (SPOMT)

Créée en vertu des règlements pris en application de la Loi sur les sociétés de développement, la SPOMT fait la promotion de l’Ontario comme destination touristique en collaboration avec l’industrie touristique, les gouvernements et les organismes et soutient ou entreprend, en collaboration avec l’industrie touristique, des initiatives de marketing.

Société d’exploitation de la Place de l’Ontario

Régie par la Loi sur la Société d’exploitation de la Place de l’Ontario, la Société d’exploitation de la Place de l’Ontarioa le mandat de gérer la Place de l’Ontario en tant que centre provincial touristique et récréatif et d’élaborer des programmes spéciaux pour rehausser l’image de la province.

Société du Centre des congrès d’Ottawa

Régie par la Loi sur la Société du Centre des congrès d’Ottawa, la Société du Centre des congrès d’Ottawa gère un palais des congrès de classe mondiale à Ottawa. À la suite d’importantes rénovations, le Centre des congrès d’Ottawa a ouvert à nouveau ses portes en avril 2011. L’espace de 200 000 pieds carrés permettra d’accueillir des congrès nationaux et internationaux, des salons à l’intention des consommateurs et des foires commerciales.

Commission des parcs du Saint-Laurent

Régie par la Loi sur la Commission des parcs du Saint-Laurent, la Commission des parcs du Saint-Laurent offre toute une gamme d’expériences de tourisme récréatif, culturel et patrimonial dans ses diverses attractions qui s’étendent sur 200 kilomètres. La Commission aménage, exploite et valorise 14 parcs et terrains de camping, plages et aires de fréquentation diurnes, des promenades panoramiques, une marina, un parcours de golf, un vaste réseau de sentiers cyclables et récréatifs, en plus des attractions patrimoniales primées que sont Upper Canada Village et le lieu historique national du Canada du Fort Henry, récemment désigné patrimoine mondial de l’UNESCO.

Attractions touristiques

Parc historique du Fort William

Créé par règlement en application de la Loi sur les parcs historiques, le parc historique du Fort William exploite une attraction touristique de premier ordre à Thunder Bay. Le parc favorise l’investissement, la création d’emplois et le développement économique dans le Nord de l’Ontario en préparant, gérant et valorisant un éventail d’expériences historiques, culturelles et touristiques.

Parcs historiques de la Huronie (PHH)

Créé par règlement en application de la Loi sur les parcs historiques, cette direction gère deux attractions touristiques à vocation historique : Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons, un lieu historique national, et le Havre de la découverte à Penetanguishene. Ces deux sites patrimoniaux possèdent des richesses culturelles et archéologiques d’une grande valeur pour la population de l’Ontario et du Canada.

Voici les organismes, les conseils et les commissions exerçant leurs activités dans le domaine de la culture :

                        Nom

Description

Musée des beaux-arts de l’Ontario (MBAO)

Régi par la Loi sur le Musée des beaux-arts de l’Ontario avec la mission de cultiver et de promouvoir les arts visuels en Ontario, le MBAO est l’un des plus grands musées d’art en Amérique du Nord et compte plus de 79 000 œuvres dans sa collection.

Centre Centennial des sciences et de la technologie (Centre des sciences de l’Ontario)

Régi par la Loi sur le Centre Centennial des sciences et de la technologie, le Centre des sciences de l’Ontario décrit les sciences et la technologie, sensibilise le public et suscite son intérêt envers ces deux disciplines, leur relation avec la société et le rôle de l’Ontario dans le progrès des sciences et de la technologie.

Collection McMichael d’art canadien

Régie par la Loi sur la Collection McMichael d’art canadien et grâce au don qu’ont fait les membres de la famille McMichael en 1965 de leur collection d’art canadien, de leur maison et de leur terre à Kleinburg, la Collection McMichael est la seule galerie d’art publique d’importance consacrée uniquement à la collection et l’exposition d’art canadien.

Comité consultatif ministériel pour les arts et la culture

Créé en 2004 en tant que comité consultatif, le Comité conseille le ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport sur les politiques et les programmes qui favorisent des collectivités fortes et dynamiques par le truchement des secteurs des arts, des industries culturelles, du patrimoine et des bibliothèques.

Fiducie du patrimoine ontarien (FPO)

Régie par la Loi sur le patrimoine de l’Ontario, la FPO a pour mandat la conservation, la protection et la préservation du patrimoine de l’Ontario, y compris les propriétés ayant un intérêt historique, architectural, archéologique, récréatif, esthétique ou pittoresque.

Service des bibliothèques de l’Ontario – Nord
(SBO – Nord)

Créé en vertu de la Loi sur les bibliothèques publiques en tant que conseil spécial de services aux bibliothèques, le SBO – Nord est une personne morale à but non lucratif constituée en vertu de la Loi sur les personnes morales.Il a le mandat de fournir aux comités de bibliothèques publiques des services et programmes qui répondent à leurs besoins et de favoriser la coopération et la coordination au sein des comités de bibliothèques publiques et d’autres fournisseurs d’information afin de promouvoir la prestation des services de bibliothèques.

Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario (SODIMO)

Créée par règlement en application de la Loi sur les sociétés de développement, la SODIMO stimule l’emploi, l’investissement et la création de contenu original dans le secteur des médias culturels de la province, y compris les industries du livre, du magazine, du cinéma, de la télévision, des médias numériques interactifs et de la musique.

Fondation Trillium de l’Ontario (FTO)

Créée en qualité de personne morale en vertu de la Loi sur les personnes morales, la FTO investit de façon stratégique des fonds gouvernementaux générés par les casinos caritatifs de l’Ontario en vue de bâtir des collectivités saines et dynamiques grâce aux arts, à la culture, aux sports et aux loisirs, aux services sociaux et à la personne ainsi qu’à l’environnement.

Conseil des arts de la province de l’Ontario (Conseil des arts de l’Ontario)

Régi par la Loi sur le Conseil des arts en tant que principal organisme de la province qui subventionne les activités artistiques professionnelles, le Conseil des arts de l’Ontario octroie des subventions, des bourses d’études et des prix pour la création d’œuvres d’art afin d’en faire profiter la population ontarienne et d’enrichir sa vie.

Jardins botaniques royaux (JBR)

Régi par la Royal Botanical Gardens Act, 1989, ce lieu historique national met en valeur 2 700 acres de jardins et de sanctuaires situés en pleine nature. Le JBR a le mandat d’élaborer, de documenter, de protéger et d’exposer des collections de plantes et d’animaux vivants, d’effectuer des recherches dans ce domaine et de servir de centre d’information et de ressources en éducation.

Musée royal de l’Ontario

Régi par la Loi sur le Musée royal de l’Ontario,le Musée royal de l’Ontario promeut l’éducation, l’enseignement, la recherche et la publication, et collectionne et expose des objets, des documents et des livres pour illustrer l’histoire naturelle de l’Ontario, du Canada et du monde ainsi que l’histoire de l’Homme au fil du temps. Ce musée est l’un des plus grands en Amérique du Nord.

Science Nord

Régi par la Loi sur Science Nord, cet organisme met en valeur de nombreuses attractions, y compris un centre des sciences et une mine miniature. Il dirige en outre des programmes publics dans l’ensemble du Nord de l’Ontario à propos des origines, du développement et du progrès des sciences et de la technologie et de leurs relations avec la société.

Service des bibliothèques de l’Ontario – Sud
(SBO – Sud)

Créé en vertu de la Loi sur les bibliothèques publiques en tant que conseil spécial de services aux bibliothèques, le SBO – Sud est une personne morale à but non lucratif constituée en vertu de la Loi sur les personnes morales.Il a le mandat de fournir aux comités de bibliothèques publiques des services et programmes qui répondent à leurs besoins et de favoriser la coopération et la coordination au sein des comités de bibliothèques publiques et d’autres fournisseurs d’information afin de promouvoir la prestation des services de bibliothèques.

Résumé des données financières sur les OCC3

Nom

Prévisions 2013-2014 Dépenses

Prévisions 2013-2014 Revenus

Chiffres réels provisoires 2012-2013 Dépenses

Chiffres réels provisoires 2012-2013 Revenus

Chiffres réels 2011-2012 Dépenses

Chiffres réels 2011-2012 Revenus

Tourisme

Société d’exploitation de la Place de l’Ontario

     2 210 000   

 s.o. (1)

     2 200 000   

 s.o. (1)

   16 730 097   

 s.o. (1)

Société du Partenariat ontarien de marketing touristique

   40 117 500   

 s.o. (1)

   41 840 400   

 s.o. (1)

   47 927 600   

 s.o. (1)

Commission des parcs du Niagara

                  -   

 s.o. (1)

     5 715 000   

 s.o. (1)

     5 295 600   

 s.o. (1)

Commission des parcs du Saint-Laurent

     7 122 800   

 s.o. (1)

   12 899 600   

 s.o. (1)

   24 667 400   

 s.o. (1)

Centre des congrès d’Ottawa Corporation

                  -   

 s.o. (1)

                  -   

 s.o. (1)

                  -   

 s.o. (1)

Parcs historiques de la Huronie (2)

     3 904 900   

 (2)

     6 454 500   

        614 000   

     4 804 652   

      639 644   

Parc historique du Fort William (2)

     4 416-300   

 (2)

     7 952 700   

        649 000   

     9 446 196   

      559 226   

Palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto

                  -   

 s.o. (1)

                  -   

 s.o. (1)

                  -   

 s.o. (1)

Culture

 

 

 

 

 

 

Musée des beaux-arts de l’Ontario

   20 758 900   

 s.o. (1)

   22 170 700   

 s.o. (1)

   27 382 500   

 s.o. (1)

Centre Centennial des sciences et de la technologie (Centre des sciences de l’Ontario)

   18 995 400   

 s.o. (1)

   19 589 300   

 s.o. (1)

   24 383 100   

 s.o. (1)

Collection McMichael d’art canadien

     3 078 000   

 s.o. (1)

     3 907 400   

 s.o. (1)

     6 343 755   

 s.o. (1)

Comité consultatif ministériel pour les arts et la culture

                  -   

 s.o.

 s.o.

 s.o.

 s.o.

 s.o.

Fiducie du patrimoine ontarien

     4 033 900   

 s.o. (1)

     5 039 600   

 s.o. (1)

     5 653 429   

 s.o. (1)

Service des bibliothèques de l’Ontario – Nord

     1 566 700   

 s.o. (1)

     1 505 500   

 s.o. (1)

     1 505 471   

 s.o. (1)

Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario

   22 950 300   

 s.o. (1)

   22 980 300   

 s.o. (1)

   25 750 300   

 s.o. (1)

Fondation Trillium de l’Ontario

 115 001 000   

 s.o. (1)

 120 000 000   

 s.o. (1)

 160 255 600   

 s.o. (1)

Conseil des arts de l’Ontario

   59 937 400   

 s.o. (1)

   59 937 400   

 s.o. (1)

   59 937 400   

 s.o. (1)

Jardins botaniques royaux

     3 722 500   

 s.o. (1)

     4 248 500   

 s.o. (1)

     3 798 500   

 s.o. (1)

Musée royal de l’Ontario

   26 967 400   

 s.o. (1)

   29 817 600   

 s.o. (1)

   27 144 800   

 s.o. (1)

Science Nord

     6 640 800   

 s.o. (1)

     7 053 500   

 s.o. (1)

   11 622 099   

 s.o. (1)

Service des bibliothèques de l’Ontario – Sud

     3 133 330   

 s.o. (1)

     2 752 600   

 s.o. (1)

     2 870 600   

 s.o. (1)

Notes :
Les prévisions du dernier exercice sont redressées afin de refléter les changements relatifs à l’organisation du ministère ou à la structure de ses programmes.
Les chiffres réels provisoires correspondent aux données financières figurant dans le Budget de l’Ontario de 2013.
Les dépenses réelles pour 2011-2012 et 2012-2013 tiennent compte des charges de fonctionnement et des charges d'immobilisations; les prévisions des dépenses pour 2013-2014 ne tiennent compte que des charges de fonctionnement.
(1) Les revenus générés par les organismes sont conservés par les organismes et non déposés au Trésor. Les dépenses représentent les subventions de la province aux organismes.
(2) Les revenus générés par les attractions sont déposés au Trésor.
(3) Pour obtenir des renseignements complets sur les budgets des organismes, conseils et commissions, se référer à leurs rapports annuels respectifs qui sont disponibles sur demande auprès de l’organisme, du conseil ou de la commission.

1.5 DONNÉES FINANCIÈRES DÉTAILLÉES

MINISTÈRE DU TOURISME, DE LA CULTURE ET DU SPORT
Le ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport assume le leadership pour ces secteurs de l’économie provinciale en plein essor, essentiels pour la prospérité et la qualité de vie de la population ontarienne.

Le ministère collabore avec le secteur du tourisme afin de stimuler la croissance économique, les investissements et la compétitivité dans le domaine du voyage et des loisirs, en constante évolution.

En assumant le leadership au sein du secteur des arts et de la culture, le ministère favorise la croissance de l’économie créative, l’établissement en Ontario d’un environnement culturel dynamique épaulé par des collectivités dynamiques et accueillantes et la saine gestion des biens patrimoniaux.

Le ministère aide à élargir la participation aux sports et aux loisirs afin d’aider la population ontarienne à mener une vie active et saine, et il accroît les chances de réussite des athlètes de haut niveau. L’organisation de manifestations sportives très médiatisées favorise la création d’emplois et la croissance économique.

Le Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario défend, entreprend et appuie les initiatives en matière de politiques qui contribuent à améliorer la qualité de vie des personnes âgées de l’Ontario et mène des campagnes d’éducation du public se rapportant ou s’adressant à ce groupe.

Le Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains (le Secrétariat), qui soutient le ministre responsable des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015, est responsable de la supervision des engagements financiers de l’Ontario à l’égard des Jeux et contribue à assurer la réalisation de la vision des Jeux.


MINISTÈRE DU TOURISME, DE LA CULTURE ET DU SPORT

Tableau 2 : Chiffres combinés – Fonctionnement et immobilisations par crédit



Crédits et programmes

Prévisions
2013-2014
$

Variations par rapport aux prévisions
2012-2013
$

%

Prévisions
2012-2013*
$

Chiffres réels provisoires
2012-2013*    
$

Chiffres réels
2011-2012*
$

CHARGES DE FONCTIONNEMENT ET D’IMMOBILISATIONS

Programme d’administration du ministère

  7 498 100

(18 800)

(0,3)

7 516 900

9 390 600

5 728 594

Programme du tourisme

134 759 200

(31 720 100)

(19,1)

166 479 300

165 810 400

190 459 119

Sports, loisirs et programmes communautaires

50 564 000

1 649 000

 3,4

48 915 000

50 909 100

50 074 308

Programme d’immobilisations touristiques et culturelles

67 204 500

15 162 800

29,1

52 041 700

55 976 800

157 904 029

Programme de la culture

244 512 600

2 761 700

1,1

241 750 900

243 522 600

252 899 205

Programme de la Fondation Trillium de l’Ontario

115 001 000

(5 000 000)

(4,2)

120 001 000

120 000 000

120 000 000

Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario

4 994 500

975 000

24,3

4 019 500

6 172 100

10 481 597

Crédits d’impôt de l’Ontario pour les médias culturels

343 516 800

117 278 100

51,8

226 238 700

580 112 100

225 213 452

Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains

54 663 800

(264 932 900)

(82,9)

319 596 700

257 577 800

58 924 806

Moins : Mandats spéciaux

 -

 -

  -   

 -

 -

 -

Total à voter – Charges de fonctionnement et d’immobilisations

1 022 714 500

(163 845 200)

(13,8)

1 186 559 700

1 489 471 500

1 071 685 110

Mandats spéciaux

 -

 -

             -

 -

 -

    -

Crédits législatifs

128 028

 -

 -

128 028

128 028

    92 728

Crédits législatifs – Amortissement

 4 000

 -

 -

4 000

 -

   -

Total du ministère – Charges de fonctionnement et d’immobilisations

1 022 846 528

(163 845 200)

(13,8)

1 186 691 728

1 489 599 528

1 071 777 838

Redressement de consolidation et autres redressements – Société d’exploitation de la Place de l’Ontario

2 957 500

5 707 400

(207,5)

(2 749 900)

658 400

22 557 903

Redressement de consolidation et autres redressements – Palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto

51 981 800

870 500

1,7

51 111 300

51 427 500

52 792 844

Redressement de consolidation et autres redressements – Société du Partenariat ontarien de marketing touristique

6 798 600

(2 027 400)

 (23,0)

8 826 000

 7 403 800

4 980 073

Redressement de consolidation et autres redressements – Centre des sciences de l’Ontario

16 416-900

(6 210 300)

(27,4)

22 627 200

16 752 200

10 945 125

Redressement de consolidation et autres redressements – Fondation Trillium de l’Ontario

8 299 200

(15 015 200)

 (64,4)

 23 314 400

 2 673 200

(19 260 395)

Redressement de consolidation et autres redressements – Musée royal de l’Ontario

34 238 200

(1 712 700)

(4,8)

35 950 900

37 446 900

38 334 400

Redressement de consolidation et autres redressements – Conseil des arts de l’Ontario

1 620 000

(1 336 600)

(45,2)

2 956 600

(2 910 000)

2 101 220

Redressement de consolidation et autres redressements – Centre des congrès d’Ottawa

21 019 000

(45 200)

(0,2)

21 064 200

20 388 700

18 543 000

Redressement de consolidation et autres redressements – Commission des parcs du Niagara

81 758 600

7 616 600

10,3

74 142 000

75 080 800

76 684 000

Redressement de consolidation et autres redressements – TO2015

234 703 400

234 703 400

 -

 -

23 626 300

-

Total, y compris redressement de consolidation

1 482 639 728

58 705 300

4,1

1 423 934 428

1 722 147 328

1 279 456 008

BIENS IMMOBILISÉS

Programme d’administration du ministère

2 000

 -

 -

 2 000

 -

-

Programme du tourisme

1 000

 -

-

 1 000

 -

 -

Programme de la culture

1 000

-

 -

1 000

 -

 -

Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains

255 341 900

255 341 900

 -

 -

 -

-

Total à voter – Biens immobilisés

255 345 900

255 341 900

 -

4 000

-

 -

Total des actifs

255 345 900

255 341 900

 -

4 000

 -

 -

* Les prévisions du dernier exercice sont redressées afin de refléter les changements relatifs à l’organisation du ministère ou à la structure de ses programmes.  Les chiffres réels provisoires correspondent aux données financières figurant dans le Budget de l’Ontario de 2013. 

ANNEXE : RAPPORT ANNUEL 2012-2013

Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport

En 2012-2013, les activités du ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport se sont articulées autour de cinq démarches stratégiques :

    • développer les industries du tourisme et de la culture, ainsi que le secteur du sport, grâce à des investissements ciblés et à une orientation stratégique en matière de politique;
    • consolider ses organismes et ses attractions en mettant en place une stratégie de renouvellement et en ciblant les activités principales;
    • soutenir des collectivités fortes et dynamiques;
    • préserver les ressources culturelles et patrimoniales de l’Ontario;
    • augmenter la visibilité de l’Ontario à l’échelle nationale et internationale au moyen d’activités de marketing nationales et internationales et d’événements d’intérêt mondial.

Développer les industries du tourisme et de la culture, ainsi que le secteur du sport, grâce à des investissements ciblés et à une orientation stratégique en matière de politique.

Les secteurs ontariens du tourisme et de la culture génèrent de fortes retombées économiques pour les collectivités de la province. En 2012-2013, le ministère a entrepris un certain nombre d’initiatives visant à favoriser le développement économique régional dans ces secteurs :

  • investissement de 58,75 millions de dollars dans la démarche de tourisme régional afin d’accroître le tourisme en Ontario et de soutenir la transition vers le nouveau modèle de financement;
  • offre de renseignements cruciaux sur les marchés pour les intervenants de l’industrie, y compris des recherches sur les tendances historiques, les intentions de voyage et les retombées économiques, afin d’aider l’industrie à prendre des décisions en matière de marketing, d’élaboration de produits, d’investissement, de politiques et d’affaires;
  • offre de conseils de planification et de politiques stratégiques relativement à plusieurs initiatives clés, y compris :
      • élaboration d’une étude de transport multimodal pour le Nord de l’Ontario;
      • élaboration d’un cadre de référence pour une évaluation environnementale pour plusieurs projets d’exploitation minière et de transport d’électricité dans le Nord de l’Ontario;
      • réponse du gouvernement relativement à la Stratégie de la biodiversité de l’Ontario, 2011;
      • examen de la Déclaration de principes provinciale;
      • soutien à la définition d’un réseau de pistes cyclables à l’échelle de la province;
      • soutien à l’élaboration de la Stratégie ontarienne pour les Grands Lacs 2012;
  • collaboration continue avec des partenaires intergouvernementaux, la Commission canadienne du tourisme et l’industrie, afin de donner une portée nationale aux enjeux du tourisme et présentation réussie des priorités ainsi que des objectifs de l’Ontario à des forums intergouvernementaux;
  • direction d’initiatives visant à renforcer les relations avec la Chine ainsi que promotion du tourisme mutuellement bénéfique entre deux territoires de compétence afin d’engendrer des avantages économiques;
  • soutien à la mise en œuvre de programmes de marketing des destinations touristiques dirigés par l’industrie;
  • élaboration de mesures de rendement pour le programme Fêtons l’Ontario, qui ont entraîné une hausse de 18,4 % du nombre de visiteurs et de 166 millions de dollars des dépenses des visiteurs en 2011-2012 grâce au financement offert dans le cadre du programme Fêtons l’Ontario. En 2012-2013, on a octroyé des fonds de 20,9 millions de dollars à 215 événements afin d’améliorer les programmes et les services (élaboration de mesures de rendement);
  • lancement réussi du programme Fêtons l’Ontario 2013 par l’intermédiaire du Système des subventions de l’Ontario et approbation du financement de 203 événements en 2013-2014;
  • investissement de 3,75 millions de dollars dans 32 congrès nationaux et internationaux dans cinq villes de congrès ontariennes, notamment la World Wide Partner Conference 2012 de Microsoft, qui a entraîné la réservation de 46 486 chambres à Toronto et des retombées économiques de 24,2 millions de dollars;
  • lancement de la Stratégie de promotion de l’investissement dans l’industrie touristique et présentation du plan en cinq points à 18 groupes d'intervenants du secteur et de la région. On a établi un partenariat avec le ministère du Développement économique, du Commerce et de l’Emploi afin de promouvoir le tourisme comme secteur clé par l’intermédiaire du programme relatif au développement commercial des investissements internationaux;
  • ajout du tourisme sur le site Web www.investinontario.ca;
  • mise en place d’une démarche à guichet unique afin d’appuyer les projets d’investissement garantis et continus;
  • soutien au système de développement des athlètes de haut niveau grâce à l’Institut canadien du sport de l’Ontario et de la Coaches Association of Ontario;
  • accroissement des possibilités pour les athlètes de haut niveau grâce au Programme Quest for Gold.

Organismes et attractions touristiques

  • Offre d’un financement afin d’aider la Commission des parcs du Niagara et la cité de Niagara Falls à attirer et à promouvoir l’événement international Red Bull Crashed Ice.
  • Engagement à revitaliser la Société d’exploitation de la Place de l’Ontario grâce à l’orientation stratégique fournie par le rapport du Comité consultatif du ministère, approuvé par le gouvernement en août 2012.
  • Le MTCS, en collaboration avec Infrastructure Ontario, a obtenu les résultats attendus suivants de l’étape 1 :
      • diligence raisonnable sur le plan technique et sondage du marché afin de comprendre les capacités et les enjeux du site;
      • discussions avec la ville de Toronto afin d’encourager la ville à établir un partenariat potentiel avec Exhibition Place.
  • Respect de l’engagement pris dans le budget 2009 visant à renouveler les attractions de la Commission des parcs du Saint-Laurent. En juin 2012, la Commission des parcs du Saint-Laurent a ouvert un nouveau Centre de découverte au Fort Henry qui présente des expositions et des présentations d’avant-garde pour faire découvrir aux visiteurs l’histoire du Fort Henry.
    • Ouverture officielle de l’observatoire David Thompson au parc historique du Fort William. La nouvelle installation présente un télescope de 20 pouces, un des plus gros du centre du Canada. Le parc historique du Fort William a également offert pour la première fois des forfaits de séjour dans son terrain de camping pour véhicules de plaisance. Le forfait comprenait des activités familiales quotidiennes ainsi que des rabais pour des séjours plus longs et des locations de canoës/kayaks.
  • Établissement d’un nouveau record de 7 271 personnes sur trois soirs pour la fête des « Premières lueurs » aux parcs historiques de la Huronie de Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons. Cela représente une hausse de 18 % pour 2012-2013. L’événement figure également parmi les 100 principaux événements de Festivals and Events Ontario.

Consolider ses organismes et ses attractions en mettant en place une stratégie de renouvellement et en ciblant les activités principales.

  • Soutien continu aux organismes et attractions touristiques dans leur rôle d’emblèmes touristiques et de catalyseurs de l’économie locale et régionale, grâce à des investissements permettant de répondre aux besoins prioritaires en matière de réparation et de réfection ainsi que de respecter les exigences réglementaires et législatives.

Organismes et attractions touristiques

    • Offre d’un financement supplémentaire de 3 millions de dollars à la Commission des parcs du Niagara en vue de remplacer le réseau de chemin de fer incliné.
    • Avec la fermeture partielle de la Société d’exploitation de la Place de l’Ontario, le ministère s’est engagé à entreprendre une initiative de revitalisation au cours des prochaines années de manière ouverte et transparente. La nouvelle vision de la Place de l’Ontario reconnaîtra l’évolution démographique et les préférences des consommateurs, le contexte actuel du marché, la croissance et le réaménagement du secteur riverain dans les régions avoisinantes et le besoin d’explorer de nouveaux partenariats innovateurs en période de restriction budgétaire.
    • Progression afin d’atteindre des services modernes durables à la Société du Partenariat ontarien de marketing touristique (SPOMT). L’organisme de marketing touristique du ministère a accru son efficience, a fermé sept centres d’information touristique sous-utilisés, a rafraîchi ses centres d’information touristique restants et a recentré ses investissements en marketing sur les marchés internationaux à forte croissance. La rentabilisation et la transformation des centres d’information touristique ont entraîné des économies de 1,1 million de dollars en 2012-2013. La SPOMT a également réorganisé son marketing touristique en se concentrant sur les activités qui répondent aux besoins des consommateurs en tout temps. Modernisation importante en cours du site Web d’information touristique de la SPOMT, de son centre d’appels et de son service de distribution de brochures
    • Lancement du nouvel événement « Pumpkinferno » à la Commission des parcs du Saint-Laurent, avec le soutien financier offert dans le cadre du programme Fêtons l’Ontario. Cet événement a attiré plus de 30 000 visiteurs au Upper Canada Village et a remporté le prix du meilleur nouvel événement de Festivals and Events Ontario.
    • La Tourism Industry Association of Ontario a décerné le prix d’excellence en matière de tourisme durable pour une grande entreprise au Palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto (PCCUT) à l’automne 2012. Ce prix a été décerné en reconnaissance de la mise en place des programmes sur les produits alimentaires locaux et sur la durabilité du PCCUT.
    • Le Centre des congrès d’Ottawa a reçu l’accréditation or très convoitée de l’AIPC pour son excellence opérationnelle, que seulement 20 centres de congrès ont reçue à l’échelle mondiale. Le programme des normes de qualité de l’AIPC a été élaboré en tant que certification propre à l’industrie pour confirmer et documenter les réalisations d’un centre dans des domaines clés de rendement des centres de congrès et il s’agit de la seule forme de reconnaissance visant spécialement cette fin dans l’industrie.
    • Le PCCUT et le Centre des congrès d’Ottawa ont été sélectionnés comme lieux canadiens préférés par les lecteurs de la revue Meetings & Incentive Travel qui choisissent leurs hôtels, lieux et fournisseurs canadiens préférés chaque année. La revue présente les organismes qui ont été au-delà de leurs devoirs pour répondre aux besoins des organisateurs.

Organismes culturels

    • Investissement continu dans les attractions et organismes culturels de classe mondiale de la province qui ont attiré des millions de visiteurs et ont aidé l’Ontario à compétitionner sur la scène internationale grâce à des programmes innovateurs.
    • Évaluation de l’état des biens immobilisés des organismes culturels pour le nouveau Système d’information sur la gestion des biens du ministère.
    • Le Musée des beaux-arts de l’Ontario (MBAO) a présenté l’importante exposition « Picasso: Masterpieces from the Musée National de Paris », la 4e exposition la plus attendue de l’histoire du MBAO.
    • La Collection McMichael d’art canadien a présenté l’exposition « Le Canada en peinture. Tom Thomson et le Groupe des Sept », qui a également été présentée internationalement.
    • Le Musée royal de l’Ontario a présenté l’exposition « Prodigieux dinosaures : les colosses du Gondwana », au sein de laquelle on a utilisé une technologie innovatrice connue sous le nom de réalité augmentée qui fait revivre les dinosaures.
    • Grâce au Financement de base pour les provinces et les territoires du gouvernement fédéral, le Musée royal de l’Ontario a entrepris un projet de remplacement de son toit et les Jardins botaniques royaux ont commencé la revitalisation de l’emblématique Rock Garden.
    • Le Centre des sciences de l’Ontario et Science Nord ont entrepris une initiative de commercialisation internationale visant à créer des occasions d’affaires et à favoriser la collaboration avec les centres des sciences en Asie du Sud-Est.
    • Fiducie du patrimoine ontarien a ouvert son nouveau centre d’interprétation qui commémore le site des premiers édifices parlementaires de l’Ontario construits à cette fin et la guerre de 1812.
    • Le Conseil des arts de l’Ontario a terminé la première année du Fonds d’investissement dans les arts de 27 millions de dollars, annoncé par le gouvernement en 2010. Le fonds soutient les arts au moyen de l’octroi de 475 subventions totalisant plus de 6 millions de dollars en 2012-2013.
    • Les Prix du premier ministre pour l’excellence artistique 2012 ont célébré la gagnante du prix Artiste, Shirley Cheechoo, et le gagnant du prix Organisme artistique, le théâtre Tarragon.
    • La Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario a collaboré avec le ministère des Finances afin d’améliorer les délais de traitement des demandes de crédit d’impôt, notamment grâce à l’élaboration d’une démarche axée sur le risque pour les certificats de crédit d’impôt.
    • La Fondation Trillium de l’Ontario a continué de soutenir des organismes sans but lucratif et des organismes de bienfaisance en offrant 1 303 subventions totalisant plus de 110 millions de dollars en 2012-2013.
    • Présentation des meilleurs talents de la littérature de l’Ontario à la 25e édition du Prix littéraire Trillium, où les prix littéraires Trillium ont été décernés à Phil Hall pour Killdeer et à Michèle Vinet pour Jeudi Novembre.
    • Le Service des bibliothèques de l’Ontario – Sud et le Service des bibliothèques de l’Ontario – Nord ont accru leurs ressources en ligne dans les bibliothèques publiques, assurant un accès équitable aux ressources d’information électroniques pour les Ontariennes et les Ontariens avec un engagement supplémentaire de trois ans du ministère, commençant avec 1,8 million de dollars en 2012-2013.

Soutenir des collectivités fortes et dynamiques

    • Le MTCS a fusionné quatre programmes en une seule version simplifiée de l’ancien Fonds d’investissement stratégique dans le secteur culturel afin d’investir plus stratégiquement dans la durabilité et la croissance du secteur culturel. Le nouveau Fonds est axé sur le renforcement des organismes et de leur leadership en vue d’atteindre les objectifs suivants :
      • établir des collaborations et des partenariats plus efficaces;
      • améliorer le sens des technologies numériques, de la gestion financière et de la planification;
      • assurer une utilisation stratégique des nouveaux médias et des médias sociaux;
      • mettre en place des conseils et des comités consultatifs plus forts.
    • Organisation de séances de participation sur la planification culturelle autochtone avec des représentants de collectivités Inuit, Métis et des Premières Nations ainsi que des collectivités autochtones urbaines et des Indiens non inscrits, qui ont fait part de leurs points de vue sur leurs besoins, leurs objectifs et leurs pratiques en matière de planification culturelle.
    • Offre de financement au titre du Programme d’animateurs de loisirs communautaires pour les Autochtones (Programme ALCA) afin de soutenir un « animateur » communautaire qui favorisera la création d’un plan récréatif communautaire et la mise en œuvre de programmes d’activité physique. Le projet a été déployé dans 15 collectivités des Premières Nations et a profité à plus de 20 000 personnes. Les résultats comprennent une participation accrue aux activités physiques, des partenariats communautaires et une diminution des comportements à risque sur le plan de la santé.
    • Réalisation d’une enquête sur la façon dont les ministères gouvernementaux interagissent avec les bibliothèques publiques dans le cadre de l’élaboration et de la mise en œuvre des politiques, des programmes et des services des bibliothèques. Les résultats de l’enquête ont été présentés à la Super conférence de l’Association des bibliothèques de l’Ontario et continueront à contribuer aux travaux ministériels sur les politiques et les programmes.
    • Soutien de 29 projets grâce au Fonds de développement du tourisme, au moyen d’un investissement total de 1,3 million de dollars. Le Fonds a soutenu le renforcement de la capacité de sept associations sectorielles provinciales et la mise au point de produits dans le cadre de projets de développement touristique régionaux à l’échelle de la province.
    • Le Programme ontarien d’activités après l’école a offert des programmes à plus de 20 000 enfants et jeunes de quartiers prioritaires afin d’aider les participants à devenir actifs, à adopter de saines habitudes alimentaires, à accroître leur niveau de confiance et à améliorer leurs résultats scolaires, contribuant ainsi à diminuer le taux d’obésité chez les enfants et la violence chez les jeunes. Les résultats comprennent l’accroissement des connaissances et des compétences liées à la nutrition, l’accroissement de la participation à des activités physiques et l’accroissement des connaissances dans les domaines de la santé et du bien-être personnels.

Organismes et attractions touristiques

    • En partenariat avec la Ville de Niagara Falls, la Commission des parcs du Niagara a lancé un nouveau système de transport des touristes visiteurs visant à assurer une liaison sans heurt entre les zones touristiques et les attractions et sites de la Commission.
    • La Commission des parcs du Niagara joue un rôle de premier plan afin de contribuer à attirer annuellement plus de 11 millions de visiteurs à Niagara. On évalue les dépenses de ces visiteurs à un demi-milliard de dollars chaque année, qui vont à l’achat de produits et de services touristiques dans la région de Niagara. La Commission des parcs du Niagara a elle-même employé 1 628 personnes en 2012, ce qui a réinjecté 36 millions de dollars dans l’économie de la région de Niagara sous forme de salaires.
    • Dans son rapport, le Comité consultatif ministériel a recommandé la revitalisation de la Place de l’Ontario afin d’en faire une communauté à usage mixte permettant de vivre, de travailler, de jouer et de faire des découvertes sur le bord de l’eau, créant ainsi une place durable et dynamique où la population ontarienne et les visiteurs pourront participer à des activités commerciales, récréatives et pédagogiques.
    • La Commission des parcs du Saint-Laurent est le plus important exploitant d’entreprise touristique dans l’Est de l’Ontario. En 2012-2013, la Commission a employé plus de 450 personnes provenant des collectivités de cette région. Cela comprend un groupe de plus de 140 employés saisonniers et plus de 250 étudiants. En soutenant la création d’emplois, la Commission soutient l’économie et les collectivités locales.
    • La Commission des parcs du Saint-Laurent a également soutenu le programme des Jeux de l’Ontario en renforçant la capacité des communautés organisatrices en matière de bénévoles comme la ville de Brampton dans le cadre des Jeux d’été de l’Ontario des 55+ de 2012, la ville de Toronto pour les Jeux d’été de l’Ontario de 2012, et Huntsville pour les Jeux d’hiver de l’Ontario des 55+ de 2013. Ce soutien a touché plus de 5 000 athlètes, entraîneurs et officiels ainsi que des milliers de bénévoles.

Préserver les ressources culturelles et patrimoniales de l’Ontario

  • Modification du Règlement Renewable Energy Approvals (autorisations de projets d’énergie renouvelable) afin de renforcer et de clarifier les exigences en matière de patrimoine culturel et élaboration d’un document d’orientation concernant les évaluations patrimoniales afin d’aider les experts-conseils et les entrepreneurs en patrimoine à comprendre et à respecter les exigences réglementaires.
    • Collaboration avec plusieurs ministères, notamment les ministères de l’Énergie, du Développement du Nord et des Mines (MDNM), des Richesses naturelles, ainsi que des Services sociaux et communautaires, concernant l’élaboration et l’amélioration de diverses propositions de politiques et de lois afin qu’elles rendent compte de façon adéquate de l’intérêt de la province à l’égard de la conservation des ressources du patrimoine culturel. Parmi les réalisations particulières, citons l’élaboration d’une ébauche du Processus de gestion des biens patrimoniaux dans le cadre d’une évaluation environnementale de portée générale du MDNM.
    • Poursuite de la mise en œuvre des normes et des lignes directrices relatives à la conservation des biens à valeur patrimoniale, y compris l’élaboration d’une Politique de protection du patrimoine culturel pour le MTCS.
    • Prolongement de la prise en compte des intérêts autochtones à l’égard du patrimoine et du renforcement des relations avec les collectivités autochtones au moyen d’initiatives liées au rapport de la Commission d’enquête sur Ipperwash et aux discussions relatives aux revendications territoriales.
    • La Commission des parcs du Niagara a investi 8,9 millions de dollars afin de promouvoir et de mettre à profit les commémorations du bicentenaire de la guerre de 1812.

Augmenter la visibilité de l’Ontario à l’échelle nationale et internationale au moyen d’activités de marketing nationales et internationales et d’événements d’intérêt mondial

    • L’Ontario a organisé 10 manifestations internationales de sport amateur en 2012-2013, totalisant 4 millions de dollars, y compris les Championnats mondiaux de patinage artistique de 2013.
    • Soutien des 19 événements de la catégorie Superproduction de Fêtons l’Ontario, d’une valeur de 4.6 millions de dollars, notamment les événements suivants :
      • le 100e anniversaire de la Coupe Grey en 2012, à Toronto (199 000 personnes, 86 000 touristes, contribution au PIB de 70,2 millions de dollars);
      • l’événement Red Bull Crashed Ice à Niagara Falls (45 000 visiteurs, dont la moitié étaient des touristes).

Organismes et attractions touristiques

    • La Commission des parcs du Niagara a attiré plus de 100 000 personnes à Niagara Falls, ainsi qu’une attention médiatique internationale importante découlant de la traversée du fer à cheval sur un fil par Nik Wallenda. On évalue la visibilité que cela a procurée à 46 millions de dollars en matière de relations publiques.
    • La SPOMT a continué à contribuer au développement du tourisme en Ontario en améliorant le service à la clientèle comme suit :
      • établissement de partenariats avec les régions touristiques de l’Ontario afin de mener une enquête auprès des consommateurs des provinces et des États voisins. L’enquête a permis de déterminer les meilleurs segments de consommateurs dans chaque région et de contribuer aux démarches de marketing des régions, notamment en ce qui a trait aux préférences en matière de voyages, à la fréquence des voyages et aux habitudes de dépense. La SPOMT travaille avec chaque région touristique afin d’intégrer les conclusions à des plans de marketing et à des occasions de partenariat;
      • le développement d’une marque touristique « Ontario » distincte à mettre de l’avant dans les marchés hautement concurrentiels. Le lancement de la marque aux États-Unis et dans les marchés internationaux est prévu pour 2013;
      • la prise en considération de la préférence des consommateurs pour un accès numérique à l’information touristique, 24 sur 24, tous les jours de l’année, en mettant à niveau la technologie du système de commercialisation numérique de la SPOMT. Cette mise à niveau permettra de reconfigurer les sites Web du ministère consacrés à la commercialisation du tourisme, les bases de données sur les consommateurs et les exploitants, le centre d’information ainsi que les services de distribution de brochures afin d’assurer une présence en ligne moderne et axée sur les consommateurs et la participation.

Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario

En 2012-2013, le Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario a continué de jouer un rôle important dans la promotion d’une élaboration des programmes et des politiques du gouvernement intégrée et adaptée aux aînés :

  • en dirigeant des initiatives politiques interministérielles ou pangouvernementales pour les aînés et en contribuant aux activités des autres ministères en matière de politiques;
  • en mettant l’accent sur les initiatives visant à mieux protéger les plus vulnérables de ce secteur;
  • en faisant de la diffusion ciblée au moyen d’activités d’éducation et de sensibilisation du public.

Le Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario a créé un vaste éventail de programmes et de services afin de répondre aux besoins des personnes âgées et de les aider à mener une vie sécuritaire, active et saine. Il a en outre établi des partenariats avec des organismes qui représentent les personnes âgées partout en Ontario et a orienté, au nom de ces dernières, l’élaboration de politiques et de programmes à l’échelle du gouvernement.

Planification du vieillissement de la population

Le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus devrait plus que doubler, passant de 1,9 million (ou 14,2 % de la population) en 2011 à 4,2 millions (ou 23,6 %) d’ici 2036. D’ici 2017, pour la première fois au cours des dernières années, les personnes âgées seront plus nombreuses que les enfants de 0 à 14 ans.
Il est nécessaire d’atteindre un haut niveau de collaboration entre les gouvernements, les entreprises et les collectivités en général, ainsi qu’avec les personnes âgées elles-mêmes, afin de faire face aux répercussions de ce changement démographique sur les domaines comme le logement, la santé, la sécurité financière et la sécurité. Le Secrétariat travaille avec les principales associations représentant les personnes âgées en Ontario par l’intermédiaire du Comité de liaison du Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario. Le Secrétariat travaille également étroitement avec les autres ministères et paliers de gouvernement afin de favoriser un échange efficace de renseignements et un accès facile au gouvernement pour les personnes âgées et les associations qui les représentent.

En 2012-2013, le Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario s’est concentré sur les domaines ci-dessous.

Logement

  • Poursuite de la mise en œuvre de la Loi de 2010 sur les maisons de retraite et de ses règlements d’application, qui prescrivent le cadre d’amélioration des soins et des services fournis aux personnes âgées vivant dans des maisons de retraite. La mise en œuvre se fait progressivement afin de laisser aux exploitants de maisons de retraite le temps de mettre en œuvre les nouvelles exigences tout en assurant les mesures de protection prioritaires aux pensionnaires.
  • Supervision continue de l’Office de réglementation des maisons de retraite, qui est responsable d’octroyer des permis aux maisons de retraite, de conduire des inspections et des enquêtes, ainsi que d’assurer l’application de la loi.
  • Fournir aux associations représentant les personnes âgées l’occasion de formuler des observations sur les besoins en logement abordable et accessible, par des initiatives telles que le Programme de logement abordable du ministère des Affaires municipales et du Logement.

Mauvais traitements à l’égard des personnes âgées et sécurité financière

  • Poursuite de la mise en œuvre de la Stratégie ontarienne de prévention des mauvais traitements à l’égard des personnes âgées et codirection des initiatives de prévention des mauvais traitements faits aux personnes âgées des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. En 2013, une nouvelle ressource pédagogique destinée aux personnes âgées sur les avantages des procurations et des comptes conjoints et leurs risques connexes sera publiée en collaboration avec les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux.
  • Sensibilisation des personnes âgées à l’égard de l’exploitation financière et de la fraude grâce à des partenariats avec des organismes financiers, judiciaires et communautaires
  • Collaboration avec les ministères partenaires et les associations représentant les personnes âgées afin d’améliorer la littératie des personnes âgées en matière financière et leur accès aux avantages découlant des initiatives de réforme aux régimes fiscal et de retraite. Cela comprend la promotion de la campagne d’information sur la déclaration de revenus, qui vise à améliorer l’accès des personnes âgées à des prestations comme la prestation de transition au titre de la taxe de vente et le crédit d’impôt pour l’aménagement du logement axé sur le bien-être.

Vieillir en santé

  • Direction et coordination de l’élaboration, du lancement et de la mise en œuvre initiale du Plan d’action pour les personnes âgées, un cadre axé sur la réponse aux besoins des personnes âgées vulnérables, tout en soutenant un vieillissement actif et en santé. Le Plan comprenait 17 initiatives s’articulant autour de trois piliers : des personnes âgées en santé, des collectivités adaptées aux personnes âgées et la sûreté et la sécurité. Le Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario a travaillé avec ses partenaires relativement à des initiatives de sensibilisation et d’éducation du public, qui soutiennent les personnes âgées, les familles et les personnes soignantes, pour améliorer la qualité de vie des personnes âgées.
  • Le Secrétariat a continué de distribuer le Guide des programmes et services pour les personnes âgées de l’Ontario dans ses versions imprimée et en ligne, dans toute la province. Cette ressource est populaire auprès des personnes âgées, de leurs soignants et des fournisseurs de services communautaires, plus de 700 000 exemplaires ayant été distribués.
  • Juin a été désigné le Mois des personnes âgées en Ontario, pendant lequel on fera la promotion d’une vie saine, des programmes et des services offerts ainsi que de la contribution des personnes âgées à leurs collectivités.
  • En collaboration avec les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, des brochures portant sur un éventail de sujets, notamment la planification financière, la protection des personnes âgées contre les mauvais traitements et le bénévolat, ont été produites.
  • Dans le cadre de ces travaux, le Secrétariat a versé 100 000 $ en 2012-2013 à l’Association des centres pour aînés de l’Ontario pour la coordination de l’organisation de 30 foires d’information « La vie active des aînés » partout en Ontario, qui ont attiré plus de 7 000 participants.

Prévention de l’errance

  • Le Secrétariat aux affaires des personnes âgées de l’Ontario a travaillé en partenariat avec le ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels et la Société Alzheimer d’Ontario afin de mettre en œuvre la première phase du programme de prévention de l’errance Trouver votre chemin. Cela comprenait l’élaboration et la traduction de ressources éducatives en français et en anglais et le lancement d’une campagne de communication et de sensibilisation du public visant les communautés chinoise et panjabi.

Emploi et bénévolat

  • Collaboration avec les ministères partenaires afin de reconnaître les contributions des personnes âgées aux familles, aux collectivités et à la société tout en faisant la promotion de leur participation au marché du travail et aux activités de bénévolat.
  • Collaboration avec le ministère des Affaires civiques et de l’Immigration afin de favoriser l’inclusion des personnes âgées dans un ensemble de possibilités de bénévolat.
  • Prolongement du partenariat avec le ministère des Affaires civiques et de l’Immigration afin de présenter les Prix d’excellence de l’Ontario pour les personnes âgées et le Prix de la personne âgée de l’année de l’Ontario, qui soulignent les contributions des personnes âgées au sein de leurs collectivités.
  • Promotion de la sensibilisation à l’égard des initiatives gouvernementales liées à l’emploi destinées aux personnes âgées, telles que le programme Deuxième carrière.

Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains

En 2012-2013, les activités du Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains se sont articulées autour de quatre démarches stratégiques :

  • assurer l’orientation stratégique, la coordination et la surveillance de la participation et des responsabilités du gouvernement provincial dans le cadre de l’organisation des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015;
  • s’assurer de la prise en compte des intérêts de l’Ontario avant, pendant et après les Jeux, notamment l’aménagement réussi du village des athlètes des Jeux panaméricains et parapanaméricains, qui est le catalyseur de l’aménagement accéléré des terrains de l’Ouest de la rivière Don;
  • gérer les partenariats avec TO2015, le gouvernement fédéral, les municipalités et d’autres partenaires et ministères importants concernant la planification et le déroulement des Jeux;
  • collaborer avec les partenaires et les ministères importants afin d’élaborer des stratégies provinciales de promotion et d’héritage pour tirer parti des possibilités offertes par les Jeux et s’assurer de la prise en compte des intérêts de l’Ontario avant, pendant et après les Jeux.

Assurer l’orientation stratégique, la coordination et la surveillance de la participation et des responsabilités du gouvernement provincial dans le cadre de l’organisation des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015.

  • Assurer des relations efficaces avec TO2015 et une surveillance de cet organisme au moyen d’une structure de gouvernance exhaustive comprenant la création de divers comités afin de faire face aux enjeux importants de planification et de fonctionnement à chaque volet de l’organisation des Jeux. Des processus de diligence raisonnable ont en outre été élaborés relativement à la planification et à la mise en œuvre des différentes phases des Jeux.
  • La Division de la vérification interne de l’Ontario a réalisé un engagement visant à cerner des possibilités d’amélioration de l’efficacité des pratiques du Secrétariat en matière de gouvernance. Les recommandations sont mises en œuvre par le Secrétariat.
  • Élaboration et mise en œuvre d’une démarche axée sur les risques applicable à la supervision de l’effort provincial de soutien des Jeux et d’un cadre de gestion des risques, en vigueur depuis la fin de 2012.

S’assurer de la prise en compte des intérêts de l’Ontario avant, pendant et après les Jeux, notamment l’aménagement réussi du village des athlètes des Jeux panaméricains et parapanaméricains, qui est le catalyseur de l’aménagement accéléré des terrains de l’Ouest de la rivière Don.

Poursuite de la collaboration avec Infrastructure Ontario afin d’assurer que l’avancement des travaux de construction du village des athlètes des Jeux panaméricains et parapanaméricains est sur la bonne voie.

Gérer les partenariats avec TO2015, le gouvernement fédéral, les municipalités et d’autres partenaires et ministères importants concernant la planification et le déroulement des Jeux.

Lancement et achèvement des séances d’examen du budget avec TO2015.

  • Collaboration avec TO2015 concernant les réalisations attendues sur le plan fonctionnel afin de cerner des possibilités d’économies dans le budget des Jeux, y compris l’élaboration de la stratégie des grappes et un examen global du budget.
  • Maintien de partenariats efficaces avec Infrastructure Ontario afin de mettre au point les derniers détails du processus d’approvisionnement pour tous les principaux sites sportifs. À ce jour, les projets d’immobilisations respectent le calendrier établi, et les dépenses sont conformes au budget prévu, voire inférieures à celui-ci. Les travaux de construction de tous les principaux sites des Jeux sont en cours et seront terminés en 2014, ce qui laisse du temps pour une mise à l’essai. Les travaux sont déjà en cours en ce qui a trait aux services publics, aux excavations et au nivellement du site du Centre aquatique et complexe sportif panaméricain/parapanaméricain présenté par CIBC à Scarborough, le plus grand parmi les nouveaux sites de compétition.
  • Poursuite de la planification et de la coordination provinciale des services de soutien des Jeux (sécurité, transport, santé et gestion des conséquences), y compris la désignation des ressources et la liaison avec TO2015
  • Poursuite de la liaison avec le gouvernement fédéral et les municipalités organisatrices afin d’assurer des services coordonnés pour le soutien des Jeux.

Collaborer avec les partenaires et les ministères importants afin d’élaborer des stratégies provinciales de promotion et d’héritage pour tirer parti des possibilités offertes par les Jeux et s’assurer de la prise en compte des intérêts de l’Ontario avant, pendant et après les Jeux.

  • Poursuite de la collaboration avec les ministères partenaires et les intervenants afin d’assurer le succès des Jeux et la reconnaissance du rôle de l’Ontario dans leur déroulement, la compréhension par la population ontarienne des avantages qui découleront des Jeux, ainsi que des possibilités pour toutes les Ontariennes et tous les Ontariens de soutenir et de participer à la célébration des Jeux.
  • Poursuite de la collaboration avec les ministères partenaires et les intervenants afin de créer un héritage après les Jeux pour toute la province, qui mettra à profit les possibilités et les investissements liés à l’organisation des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 pour tirer parti d’avantages publics plus généraux à long terme et pour assurer un soutien avant, pendant et après les Jeux.

Tableau 1 : Dépenses ministérielles réelles provisoires 2012-2013

 

Dépenses ministérielles réelles provisoires (M$) 2012-2013*

Fonctionnement(1)

1 414,9

Immobilisations(2)

307,3

Effectif**
(au 31 mars 2013)

950,4

(1) Le total du fonctionnement comprend 199,1 M$ en redressements de consolidation.
(2) Le total des immobilisations comprend 33,4 M$ en redressements de consolidation.
* Les chiffres réels provisoires correspondent aux données financières figurant dans le Budget de l’Ontario de 2013.
** Postes à temps plein de la fonction publique de l’Ontario. Comprend le personnel du Secrétariat des Jeux panaméricains et parapanaméricains et exclut les travailleurs saisonniers, les étudiants et les congés.